Critique #001 – Avant toi de Jojo Moyes

10.02.2017 (1)
Pour cette première critique littéraire je suis ravie de vous parler d’Avant toi (Me Before You en VO) de Jojo Moyes paru chez Milady Romance, en 2013. Mais avant de vous exposer mon avis, revenons un peu sur la création de ce bouquin et son auteure. Jojo Moyes est une journaliste britannique et romancière. Née à Londres en 1969, de son vrai nom Pauline Sara Jo Moyes a étudié à l’université Royal Holloway de Londres. En 1992, elle commença à suivre des cours de journalisme financé via une bourse offerte par le journal The Independent. Et c’est chez ce dernier qu’elle occupa le poste de journaliste pendant 10 ans, avant de passer une année à Hong Kong pour le Sunday Morning Post. Mais c’est en 2002, que sa carrière de romancière débuta avec la publication de son premier roman Sous la pluie (Sheltering Rain en VO). Avant toi est son neuvième bouquin, qui compte une suite Après toi (After You en VO), paru l’année dernière chez Milady.
 
Mais de quoi parle Avant toi ? C’est assez simple. C’est l’histoire d’une jeune fille ordinaire prénommée Louisa alias Lou qui mène une vie monotone, pour ne pas dire ennuyante et banale, dans un endroit perdu d’Angleterre. Après avoir perdu son emploi en tant que serveuse dans un bar qui a mis la clé sous la porte, Lou va accepter un contrat de six mois pour tenir compagnie à une personne handicapée. Apprenant à faire la connaissance du jeune Will, devenu tétraplégique après un accident, qui ne souhaite qu’une chose : mettre fin à ses jours. Et c’est là que s’engage une course contre la montre, car Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.
« Vous savez, on n’est d’aucune utilité à quelqu’un qui ne veut pas être aidé. « 
Ayant véritablement entendu parler de ce livre en 2015 (suite à l’annonce du film, je l’avoue), il faisait depuis partie de ma liste d’histoires à découvrir quand l’occasion se présenterait. Et ce n’est que récemment que cela est arrivé, après être tombé dessus dans une brocante. Bon je dois être honnête que vue le sujet – l’handicap – j’ai eu une certaine appréhension. L’auteure arrive-t-elle à traiter le sujet de la bonne façon ? Les personnages sont-ils écrits de manière à ce que cela ne tombe pas dans « le manque de respect » ? C’est après avoir lu les 100 premières pages que je me suis rendue compte que mes appréhensions n’avaient pas lieu d’êtres. Les idées de Moyes sont intéressantes et bien exposées. Je me suis laissée happer par l’histoire, même si la première partie se déroule doucement. Passé le cap de la présentation et de la mise en place de l’intrigue, on entre enfin dans le vif du sujet. Le sujet ici est avant tout celui de l’amitié. L’amitié entre deux êtres différents par leurs vécus, leurs personnalités et leur vision de la vie. Au fil du temps passé ensemble, chaque personnage va en ressortir changé et grandi. Ils vont apprendre à se connaitre et à se soutenir mutuellement. 
 
Ce qui est remarquable ici et le fait que Jojo Moyes arrive à être juste dans les émotions qu’elle essaye de faire passer à travers le choix de ses mots. On apprend à connaitre ses personnages, à comprendre leurs motivations, leurs peurs et hésitations. Ici, le personnage de Lou se sent investi d’une « mission » en quelque sorte,
celle de sauver un homme qui n’a plus d’espoir. Au fil des pages, on note les petits déclics qui se passent en eux et aussi entre eux.
 
Dans ce récit, on découvre aussi l’importance de la famille en général. Proche des siens, Lou représente un pilier important dans la structure, ainsi que les autres membres. Malgré les querelles et les visions différentes de chacun, ils savent rester soudés et tenir le cap durant les épreuves. Will, lui, est plus en retrait par rapport à ses parents, sa sœur et Nathan son infirmier. Il aurait été facile pour l’auteure de ne pas les mettre en valeur, et simplement de se concentrer sur les deux protagonistes principaux, mais elle ne commet pas cette erreur. Ils sont tout aussi vitaux au récit que Lou et Will, rien qu’avec la vision qu’ils donnent sur les événements.1606-AvantToi_org
 
Le message qui ressort de ce récit et qu’il est difficile de faire un choix pour l’autre sur la question de la vie et de la mort. Doit-on avoir le droit de décider de l’heure de sa mort ? Et comment expliquer ce choix à ses proches ? Questions et sujet difficile, je vous l’accorde. Mais Jojo Moyes arrive brillamment à exposer les choses pour que l’on puisse se faire sa propre idée. Rien n’est imposé, on est libre d’avoir son avis sur la question. Les sujets de l’euthanasie et celui de l’handicap sont encore aujourd’hui, malheureusement, tabou dans notre société. Les émotions qu’elles soient bonnes ou mauvaises, sont fortes. Le choix des mots et délicat et respire l’authenticité. C’est une lecture puissante, juste et qui m’a touché. Elle est accessible à n’importe quel lecteur, que l’on aime le genre « romance » ou non. 
 
Maintenant que je sais qu’une suite existe, intitulée Après toi (After You en VO), j’espère pouvoir la lire très vite et vous faire part de mon avis. De découvrir ce « après », ce qu’il signifie pour les personnages. Car au final ce que je retiens d’Avant toi et de ses personnages est qu’il faut vivre. Vivre comme on le souhaite, sans retenue. Voilà la véritable leçon.
 
Pour ceux qui aiment les adaptations de romans en film, une adaptation a vu le jour en 2016. Le film a été réalisé par Thea Sharrock, avec Emilia Clarke (Game of Thrones) et Sam Claflin (Hunger Games) dans les rôles principaux. Pour voir la bande-annonce, cliquez ici.
17blancSans titre 22.jpg
Publicités

4 réflexions sur “Critique #001 – Avant toi de Jojo Moyes

  1. Très bel article, très complet! ça m’a replongé dans ce livre que j’ai lu il y a quelques mois. Comme toi j’avais eu un peu d’appréhension quant à la manière dont le handicap serait traité, et au final, cette appréhension n’a pas lieu d’être!
    Sans être parfait, c’est un très beau livre! Et je n’ai pas encore vu le film, mais j’en ai très envie!

    J'aime

    • Merci beaucoup! Oui, le sujet de l’handicap est bien abordé, ouf! Sinon, pour la suite, après toi, je la lirais mais j’ai quand même des doutes… je ne pense pas forcément qu’une suite était nécessaire… on verra! Sinon pour le film, je ne sais pas si je le verrai..peur d’être déçue. Mais un jour, oui, je pense le regarder.

      Aimé par 1 personne

      • Après toi j’ai entendu dire qu’il était pas à la hauteur d’Avant toi, du coup j’hésite vraiment à le lire. Peut-être un jour lointain ^^
        Par contre le film je n’en ai entendu que du bien!

        J'aime

  2. Pingback: Critique #014 – Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte – Lire en bulles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s