Critique #014 – Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

Copie de 10.02.2017 (1)

Je remercie les éditions Michel Lafon et NetGalley France pour m’avoir offert l’opportunité de lire et de donner mon avis sur ce bouquin au format numérique. À noter qu’il paraîtra le 1er juin prochain.

Tu as promis que tu vivrais pour moi est le deuxième roman de la romancière française Carène Ponte dont le premier roman Un merci de trop est paru en juin 2016. L’histoire de Tu as promis que tu vivrais pour moi raconte le drame que va vivre la trentenaire Molly après le décès de sa meilleure amie Marie emportée par la maladie. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Molly accepte, sans savoir comment arriver à tenir parole. Quitter son travail de serveuse ? Rompre avec son homme ? Pour seul aide, Molly va recevoir un mystérieux paquet contenant douze lettres écrites de la main de Marie.

Tu as promis que tu vivrais pour moi est un récit sur l’amitié et jusqu’où peut-on aller quand on aime quelqu’un après une promesse. Ce que Molly ne sait pas c’est qu’avec ces douze lettres (une à ouvrir par mois), sa vie va changer de A à Z. Même si elle est amoureuse et en couple avec Germain, un comptable très gentil, elle va vite s’apercevoir qu’elle n’est pas complètement épanouie dans son couple, ni dans sa vie en général. Avec un travail de serveuse qui ne devait qu’être temporaire, pour au final toujours l’être six ans plus tard, Molly va se découvrir au fil des lectures des lettres de son amie. Cette dernière réalisant que le cancer allait l’emporter assez vite, avait pris la décision de tenter de changer la vie de son amie. Pour que cette dernière réalise que la vie fil et qu’elle est imprévisible. Souhaitant que Molly la vive à fond et trouve enfin le bonheur, elle confiera des missions à sa meilleure amie (à travers ses lettres), qu’elle connait mieux que personne.

Même si le thème de la perte d’un être cher n’est pas quelque chose de propice à la joie, l’auteure arrive à retourner la situation pour en faire une leçon de vie. On passe par différents pans de ce qui encre notre propre vie dans la réalité : l’amitié, l’amour, la famille, les ambitions professionnelles, ses rêves, et le besoin de vivre pleinement que parfois nous laissons de côté parce que nous n’avons pas d’autres choix. Tu as promis que tu vivrais pour moi est peuplé de personnages qui connaissent les échecs, la réussite mais aussi les craintes. Il y a de l’humour, de la tendresse et un sentiment qui m’a rappelé ma lecture d’Avant toi de Jojo Moyes.

« Qui te dit que j’ai envie de faire mon deuil, hein ? Faire son deuil, c’est comme oublier. Et moi, je n’ai pas envie d’oublier. Je n’ai pas envie de ne plus penser à elle. Grâce à ces enveloppes, elle sera encore avec moi pour douze mois. Douze tout petits mois. C’est difficile à comprendre ? »

Le seul petit reproche que je pourrais faire à ce roman de Carène Ponte est le fait qu’il est très court. L’histoire de Molly va très vite, même trop vite. Comme peut-être certains sans doute, la vie de cette dernière va bien évidemment changer (nouvelle carrière, nouvelle rencontre, etc.). Et c’est dommage que le roman soit si prévisible à mon sens. On en perd un peu de sa saveur.

Malgré cela, j’ai apprécié la lecture comme un roman léger (attention ce n’est pas péjoratif) avec un personnage principal attachant comme celui de Molly , ainsi que les personnages secondaires. L’écriture de Carène Ponte se lit très bien, elle est douce et facile à suivre. Une lecture que je recommande pour l’été qui arrive, et ainsi passer un bon moment.

En conclusionTu as promis que tu vivrais pour moi est un roman feel good qui offre une petite remise en question de notre vie à nous, et de ce que l’on a fait de nos rêves d’enfants.15BLANC

Powell industries.png

Publicités

4 réflexions sur “Critique #014 – Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous #011 – Lire en bulles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s