C’est lundi, que lisez-vous #022

Eh oui, voilà c’est déjà la fin du mois de juillet, nous comme presque à la moitié de la saison estivale. Que le temps file sans jamais s’arrêter, c’est dingue ! Pour terminer le mois, avant de passer au bilan, j’ai acheté trois livres et un que j’ai reçu gratuitement. 

Publicités

C’est lundi, que lisez-vous #021

Avant-dernier rendez-vous du lundi avant d’attaquer le mois d’août. C’est dingue comme le temps file vite, non ? On aura même pas le temps de dire ouf, que l’automne va pointer le bout de son nez, puis l’hiver, puis Noël et ses guirlandes, avant de laisser place à la nouvelle année, et fatalement à mon anniversaire le mois suivant! Le temps fil, et nous avec !

Critique #037 – Otoko Geisha de Eva Justine

Il y a parfois des romans qui vous font voyager à travers des paysages qui vous attirent mais qui restent inaccessibles de par leurs distances et de la somme qu’il faut dépenser pour vous y rendre. Entre un récit témoignant de la beauté du Japon et une romance aux personnages doux, Otoko Geisha est l’un de ces voyages d’évasion que je vous propose de découvrir.

C’est lundi, que lisez-vous #020

Vingtième numéro du C’est lundi, que lisez-vous ? et pour répondre à cette question je dois dire de tout et de rien. Après la publication du numéro précédent je me suis aperçue que je n’avais pas mentionné mes derniers achats livresques ! Alors je me suis achetée, pour 90 centimes le livre.

MUSIQUE #001 – Un artiste, une vie : Aaliyah

En dehors des livres, je possède une autre passion et refuge depuis ma plus tendre enfance, à savoir celui de la musique. C’est donc avec entrain que je vais régulièrement vous proposer de découvrir un artiste que j’affectionne. Du métal à la pop, de la variété au RnB en passant par le rock, la country et le rap, et à travers les époques, aucuns artistes ne sera mis de côté.

Critique #036 – Furious Rush, Tome 1 de S.C. Stephens

Qui n’a jamais rêvé de conduire une moto ? Cheveux aux vents ou non, la sensation que transmet une course de motos doit être proche de celui de la liberté et de la folie à l’état brute. À défaut de pouvoir grimper sur une moto là maintenant, je vous propose de découvrir une lecture tout aussi forte en adrénaline.