Critique #035 – Eh bien dansons maintenant! de Karine Lambert

TITRE PAGE
Entre un brin de canicule parsemé de pluie, je vous propose une lecture qui fait du bien à l’âme. De quoi s’armer pour la nouvelle semaine qui commence. Eh bien dansons maintenant ! est une lecture à garder près de soi à chaque moment.
Achetez Eh bien dansons maintenant! sur le site du Livre de Poche
Achetez Eh bien dansons maintenant! sur Amazon.

Un grand merci au Livre de Poche pour l’envoi de ce SP.


Eh bien dansons maintenant ! est le deuxième roman de la romancière belge Karine Lambert. Outre sa plume d’auteure, Karine est une photographe qui aime capturer de son objectif les moments de la vie fait d’éclats de rire, de sensualité, de fragilité et de vérité. Dans une interview de 2015, la romancière cite plusieurs livres qui l’ont marqué comme Les malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur, et L’écume des jours de Boris Vian. Son premier roman, L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes a été récompensé en 2014 par le Prix Saga Café qui couronne le meilleur roman belge. En 2016, elle revient avec Eh bien dansons maintenant ! chez JC Lattès, dans un premier temps, avant de se voir publier en mars dernier en poche. 

L’histoire de ce nouveau roman présente Marguerite, 78 ans, qui a toujours vécu dans l’ombre de son mari. Pourtant cette femme apprécie les bonnes choses comme Françoise Sagan, les éclairs au chocolat, écouter la radio Puis, nous avons Marcel qui aime la musique chaâbi, les étoiles, les cabanes dans les arbres et un vieux rhinocéros solitaire. Alors que rien ne les prédestinait à se croiser, voilà que le destin va s’en mêler, pour venir réveiller leurs cœurs.

La plume de Karine Lambert, que je connaissais pas, se veut légère mais pleine de surprises, de douceur, de rire, de pleure, mais aussi d’un air presque poétique. Le récit de ces deux êtres est subtil et bien amené, mais sans pour autant tomber dans les clichés de la littérature « à l’eau de rose ». Le personnage de Marguerite est une force de la nature qui va devoir affronter le décès son mari et la solitude qui vient avec. Certes, la solitude elle la connaissait déjà avant cette disparition, vu que son mari ne l’aimait plus vraiment. Elle va alors se retrouver dans une cure thermale prescrite par son médecin. Marcel, lui, a perdu l’amour de sa vie et ne s’en remet pas. Du coup, il va se retrouver envoyé par sa fille dans la même cure que Madame.

Il l’enlace avec la même délicatesse qu’une orchidée, dessine des courbes autour des angles, invente des caresses. Ruban par ruban, il délace le corset invisible qu’elle a porté pendant toutes ces années. Il la respire.

Si le charme du roman réside dans son écriture et ses personnages, à la manière d’un Mémé dans les orties d’Aurélie Valognes, j’ai trouvé que le début du roman était un peu lent. Il m’a fallu quelques pages pour vraiment m’attacher aux personnages, mais quand enfin le moment est arrivé, je me suis sentie touchée par leurs vécus, surtout celui de Marguerite dont la vie était rythmée par son mari. Malgré un début teinté de tristesse de par la perte de la personne que l’on aime, Eh bien dansons maintenant ! possède énormément d’humour et est un hymne au bonheur. Ces deux points on les doit beaucoup aux caractères radicalement opposés de Marcel et Marguerite. Si cette dernière est une femme joviale, lui, est un homme ronchon qui semble ne plus croire au bonheur. C’est donc à travers eux que l’on va recevoir une véritable leçon de vie, sans ton moralisateur.

Je dois également souligner le travail effectué sur le choix de couverture, tant je trouve qu’elle va à merveille avec le récit. C’est fin, c’est léger, poétique et lourd de sens. Bravo !

En conclusion, j’ai passé un agréable moment en compagnie de ces deux êtres si différents qui vont apprendre à apprivoiser le bonheur. Karine Lambert distille avec brio et tendresse l’humour et les aléas de la vie, pour mieux nous donner une définition du mot bonheur. Eh bien dansons maintenant ! est un roman qui fera naître un sourire sur votre visage, et que je conseille vivement à toutes les saisons.17blancinfos.png

Publicités

3 réflexions sur “Critique #035 – Eh bien dansons maintenant! de Karine Lambert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s