Critique manga #002 – Dengeki Daisy tome 1 et 2

TITRE PAGE

Pour ma deuxième chronique manga, je n’ai eu le choix que de vous parler de Dengeki Daisy. Ce titre figure parmi ceux ayant une place toute particulière non seulement dans ma bibliothèque mais également dans mon cœur. Et si on me demandait de décrire ce titre en une brève phrase, je dirais : Dengeki Daisy est bien plus complexe qu’un simple shojo. Pourquoi ? Découvrons le ensemble à travers mon avis sur le tomes 1 et 2 de la série.

Achetez Dengeki Daisy tome 1 et tome 2 sur le site des Éditions Kazé

Dengeki Daisy est un manga dans le genre shojo, écrit et dessiné par Kyōsuke Motomi, prépublié au Japon dans un mensuel entre 2007 et 2013. Motomi est une mangaka japonaise qui a commencé en 2002 avec Peinguin Prince, Otokomae ! Beads Kurabu, ou encore Purikyuu. Mais elle fut véritablement révélée grâce à Dengeki Daisy.  La série compte seize tomes, en versions originale et française également, que Kazé a publié entre 2010 et 2014. Depuis, Motomi a écrite les séries QQ Sweeper, Beast Master et Queen’s Quaity que vous pouvez toutes retrouver chez Kazé.

dengeki-daisy-t1-04.jpgL’histoire est celle Teru une lycéenne « pauvre » qui se retrouve toute seule après la mort de son frère. Étrangement ce dernier avait tout prévu avant sa mort, en ayant confié à sa sœur un téléphone portable avec lequel elle peut joindre un certain Daisy. Grâce à lui et à leurs nombreux échangent par e-mail, Teru va trouver la force de continuer malgré sa tristesse. Au lycée, la jeune fille se retrouve souvent harcelée par le conseil des élèves constitués des élèves riches qui estime qu’elle à et d’autres – non pas leur place dans l’établissement. Estimant pouvoir arriver à passer outre, elle cache ce fait Daisy qui lui avait promis de toujours lui venir en aide.  Après une énième persécution, Teru casse une fenêtre du lycée par mégarde. Pour rembourser les dégâts, elle enfile la casquette de larbin du cruel et sans cœur Kurosaki, le nouveau gardien de l’établissement. S’ensuivent alors des échanges hauts en couleurs, où le mystère règne autour de l’identité du fameux Daisy.

TOME 1

Copie de infos (2)Sans titre 2

Même si après seulement quelques pages le lecteur découvre l’identité de Daisy, il est plaisant et parfois frustrant (dans le bon sens) de voir que Teru, elle s’en sait rien. Si ce shojo se démarque des autres est parce qu’il ne tombe pas facilement dans les clichés. Teru n’est pas la demoiselle en détresse qui a besoin qu’on l’aide à chaque instant, ni celle qui s’amourache du « beau gosse » du lycée, qui se trouve être Kurosaki. Non, la jeune fille a beau être jeune elle n’en est pas moins combative, indépendante et ayant une perpétuelle confiance en l’avenir. Le fait que l’on sache très vite qui est Daisy ne s’avère pas être une déception, puisque cela permet de donner une dose de piquant au récit, ainsi que des moments très drôles. Souvent on se demande si Teru ne souffre pas du syndrome dit de « Lois Lane »… Au premier abord Kurosaki est un jeune homme sadique et plein de sarcasmes qui semble ne vouloir passer ses journées qu’à jouer sur son ordinateur. Mais alors que l’on pense qu’il est irrécupérable et un brin pervers, on découvre en lui une sensibilité et bienveillance, qui va très souvent dérouter notre petite Teru. 

« Teru, t’es là ? Est-ce que j’ai pu t’aider ? Sache que je veille sur toi à chaque instant ! »     #Daisy

La relation entre les deux est finement bien écrite, sensible, et douce. Ce premier tome a pour mission de poser les bases de la série, et il y arrive sans problème. Pour preuve, dès que vous aurez commencé ce tome, vous ne pourrez plus le lâcher avant la fin tant il se lit facilement et le cliffhanger de fin vous rendra fou !19cdc

TOME 2

Copie de infos (3)

dengeki-daisy,-tome-2-282025Après avoir planté le décor, le tome 2 de la série commence à faire germer en nous certaines questions puisque l’on comprend très vite que de nombreuses choses se trament en coulisse. Si je décide de ne pas vous révéler le retournement de situation, c’est tout simplement parce qu’il faut que vous le découvriez vous-même. Dans ces pages, l’histoire se permet d’intégrer des faits nouveaux comme le côté informatique qui devient un personnage à part entière (pas de panique les ordinateurs de vont pas envahir la planète hein…). On apprend aussi à découvrir les autres lycéens comme Kiyoshi, meilleur ami de Teru, ou encore Rena, la présidente du conseil des élèves, ou encore Riko qui a lien avec Daisy et qui n’est autre que l’ancienne petite amie du frère défunt de Teru. Ces derniers deviennent à juste titre des pièces importantes du puzzle de Daisy, que l’auteure arrive à exploiter de manière juste et efficace. L’humour continue d’alimenter les dialogues, tout en gardant son côté sensible et touchant de par le choix des mots de l’auteur. Il est vraiment facile de se mettre à la place de Teru et des autres, tant ils se dévoilent sous nos yeux.

– Le patron m’a tout raconté pour Teru ! T’étais pas censé veiller sur elle ! Comme ça, t’as fait d’elle ton larbin et vous vivez ensemble ? Ça s’appelle plus veiller sur elle, ça ! C’est de la garde rapprochée !

Ce deuxième tome est aussi bon que le premier, voire même encore plus passionnant tant on sort du chantier battu « shojo-ien » habituel. 

La partie graphique est de qualité, Kyōsuke Motomi arrive habilement à mêler les traits doux, fluides mais aussi percutants durant les scènes où l’action est plus intense. L’ensemble est agréable à lire et on plonge facilement dans les différentes émotions que les dessins dégagent à travers les expressions des personnages. 

11lpcZy2JS35-SGRruqIokSYapE

En conclusion, ces deux premiers tomes dévoilent une histoire prenante, touchante et riche en rebondissements. Une belle découverte que je conseille à tout le monde. Rendez-vous très vite pour le tomes 3 et 4.Sans titre 17

Publicités

14 réflexions sur “Critique manga #002 – Dengeki Daisy tome 1 et 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s