Critique BD #001 – Les Jumeaux Magiques

Copie de Copie de TITRE PAGE (1)

Parce qu’il n’y a pas de raison pour que la bande dessinée n’est pas sa place sur mon blog, je vous propose pour commencer une histoire de fantasy pour les plus grands comme pour les plus petits. À cet effet je vous demanderai d’entrer dans une phase de méditation et d’ouvrir vos cinq sens… vous comprendrez en lisant ma chronique et l’ouvrage. Vos chakras sont ouverts ? Concentrez ? Alors, allons-y.

 

Achetez Les Jumeaux Magiques sur le site Les Humanoïdes Associés ou sur Amazon.

Sans titre 1

Merci à Sarah du service presse des Humanoïdes Associés pour ce service presse numérique.

JumeauxMagiques_Couv_45300_zoomed.jpgLes Jumeaux Magiques est un récit écrit par Alexandro Jodorvsky connu pour ses travaux comme La Caste des Méta-Barons, L’Incal, ou encore Le Lama Blanc. Les dessins sont signés Georges Bess (Juan Solo, Le Lama Blanc, Anibal 5), dont Jodorvsky fait la connaissance en 1987 et qui donna naissance à une longue collaboration toujours d’actualité.  Une première version de cette bande dessinée a été publiée en 1987 chez Hachette, puis en numérique (2003) chez Les Humanoïdes Associés.

L’histoire est celle de deux Princes jumeaux – Aram et Mara – qui vivent dans la cité du Clair Esprit. Un jour, en plein entrainement, leur mère et reine, apprend que son mari le roi a été fait prisonnier par Tararath, le maître du royaume de l’Obscurité et s’apprête à envahir la Cité. Nos deux jeunes enfants vont alors se lancer dans une course contre la montre pour sauver leur père, en affrontant différents obstacles et ennemis.

Commençons par le fait que j’ai apprécié l’aspect « divinité » de ce monde féerique, comme si l’univers d’Aladdin rencontrait celui des Douze travaux d’Hercules. Oui, j’ai trouvé que les défis que devaient relever les deux enfants afin de sauver leur père. Chaque défi fera appel aux capacités physiques et intellectuelles des petits, tout en recourant souvent à l’aide de leur compagnon volant, mi-dragon mi-kangourou (oui oui) qui les aidera dans leur quête. 

« À vous deux, vous faites un vrai maître de combat ! »  

Le scénario ne laisse pas de places aux grandes surprises, après avoir relevé le premier défi on remarque vite qu’il existe un fil rouge et que les choses vont se répéter. Toutefois, on continue quand même de tourner les pages pour découvrir si les enfants vont réussir à vaincre Tararath ou non. Malgré ces facilités scénaristiques, j’ai passé un moment sympathique de lecture. Il n’y a pas besoin de se « creuser les méninges » pour comprendre ce qui se passe, même je dois avouer que je n’ai pas vu venir la fin. Une petite morale se cache à la toute fin, mais je ne vous la révélerais pas puisque cela reviendrait à vous spoiler la fin.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Du point de vue graphique, c’est joli sans être époustouflant. Les traits me rappellent ceux que l’on peut voir dans le comics Fables de Bill Willingham, c’est régulier est visuellement agréable. Par contre, les différentes îles que l’on découvre dans l’histoire sont vraiment un gros plus de par les couleurs qui apportent plus de relief aux traits de Bess. Clairement je ne connais pas les autres travaux du duo derrière ce récit, mais je sais que Le Lama Blanc est une oeuvre respectée de par sa maturité et son univers. Je pense qu’ici Jodorowsky a voulu s’essayer à quelque chose de moins pesant, plus léger et surtout destiné à un public plus jeune

Concernant l’édition du bouquin, je ne peux pas me prononcer puisque ma lecture s’est faite en numérique. Mais chaque ouvrage des Humanoïdes Associés que j’ai pu avoir entre les mains a toujours été de qualité tant autant de la reliure que de la couverture. 

En conclusion, Les Jumeaux Magique est une lecture sympathique pour se détendre sans se prendre la tête. Je recommande pour les jeunes enfants entre 9 et 13 ans, et pour ceux qui voudraient lire de la fantasy simple mais divertissante tout de même

Sans titre 1Copie de infos (8)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s