Critique manga #004 – Piece tome 1

titre manga
Savez-vous garder un secret ? Les secrets sont monnaies courantes chez l’être humain et souvent nécessaire. On ne les révèle pas pour diverses raisons, soit par honte, soir par timidité ou simplement pour ne pas blesser quelqu’un, ou pire, pour ne pas se blesser nous-même. Pourtant, avec le temps ses secrets intimes, parfois anodins aux yeux de certains, finissent par nous détruire, voir nous éloigner des gens que l’on aime. Piece, est un manga qui commence par un secret, qu’il va falloir découvrir, et qui ferra éclore d’autres secrets aux yeux de tous.

 

Achetez Piece tome 1 le site de Kana ou sur Amazon.

Piece (Kanojo no Kioku) est un manga écrit par Hinako Ashihara née à Hoygo au Japon. Avant la sortie de Piece, cette mangaka a été publiée pour la première fois en 1994, avec son one-shot Okotowari Shimasu, dans le magazine Bessatun Shõjo Comics, ancien nom du magazine Betsucomi de l’éditeur Shõgakukan. L’année suivante, elle commence en tant que professionnelle dans le milieu avec le manga Girls Lesson parut en trois volumes, abordant différentes facettes de l’amour. Sa première série qui s’inscrit dans la durée, Tenshi no Kiss, paraît entre 1997 et 1998 dont l’univers est celui de l’amour et du ballet. Elle traitera aussi de divers autres thèmes comme les courses hippiques (Derby Queen – 1999), ainsi que Miss (1998) et Tenzen Bitter Chocolate (2001). Mais c’est réellement que sa carrière prend une toute autre dimension avec la série en 10 volumes, Le Sablier, qui sera récompensée en 2005 par le prix Shõgakukan. Cette dernière est disponible en intégralité chez Kana depuis 2009. Fort de succès, Ashihara se lance dans Piece, un shojo publié entre 2008 et 2014 (10 tomes). Depuis, l’auteure s’est remise au travail puisqu’elle écrit et illustre le titre Bread & Butter toujours en cours, et inédit en France.

L’histoire de Piece commence  lors des funérailles d’une ancienne élève, Haruka Origuchi, 19 ans, morte d’un cancer du sein. Ses anciens camarades, qui ne la côtoyaient pas viennent quand même à la cérémonie pour se recueillir et présenter leurs hommages. On y découvre le personnage de Mizuho Suga, qui va être interpellé par la mère de la défunte croyant qu’elle était son amie et lui demande un service. Ce service je ne vous le révélerai pas, puisque cela reviendrait à vous spoiler. Mizuho accepte, non sans avoir refusé dans un premier temps, de découvrir pourquoi son ancienne camarade de classe gardait un tel secret. Ses recherches vont la mener à demander de l’aide à Hikaru Narumi et Takashi Yanai qui sont deux des trois personnages importants de ce premier tome.

Le synopsis de cette série m’avait toujours tenté, mais ne la trouvant jamais en librairie j’ai abandonné l’idée de le lire. Puis, récemment j’ai découvert qu’il était disponible, en tout cas une partie de la série, dans la bibliothèque municipale principale de ma ville. C’est donc avec joie et curiosité que j’ai débuté ma lecture. Concernant le début je dois avouer que j’ai eu du mal avec les différents personnages présents, puisqu’on les découvre tous lors des funérailles et qu’il n’est pas forcément simple de retenir leurs prénoms. Puis finalement à mi parcours, j’étais plus à l’aise avec les noms et les liens qui unissent la galerie des personnages. (Mais j’ai toujours ce problème au début de chaque nouvelle série ^^’)

« Apprendre à se connaître, à se rapprocher. » « S’effleurer, se rassurer. » « Avoir une sensation de peur. » 

Alors, c’est ça, l’amour ? Je ne veux pas souffrir.

Du point de vue scénaristique, l’histoire est intéressante et possède un gros plot twist comme on dit, qui fait que l’on veut savoir le pourquoi du comment. Je vous rassure il n’y a rien de surnaturel, puisque Piece s’inscrit dans la lignée des shojos qui traient de problèmes ancrés dans la réalité. C’est après ce rebondissement inattendu que je suis réellement rentrée dans l’histoire portée par trois personnages – Mizuho, Narumi et Yanai, -qui y livrent leurs points de vue. On découvre les tourments qui les habitent, les questions qu’ils se posent à propos de la vie, et surtout de ce qu’est réellement l’amour. À de nombreux moments je n’ai pu m’empêcher de retrouver ce ton si profond, mélancolique et intelligent que j’avais découvert dans NANA. Oh que j’ai été joie quand j’ai ressenti cette petite étincelle en moi qui annonçait que, oui, oui et encore oui, j’allais tomber sous le charme de ce récit !

Petit à petit on découvre ces personnages dont certains paraissent détachés voir froid, mais qui possèdent une psychologie construite de façon subtile et poétique. Alors qu’à mi-parcours je ne savais pas encore si j’allais me procurer la suite, j’ai été ravie de constater que oui, il me fallait la suite, que mon petit cœur n’allait pas supporter de ne pas savoir ce qui attend ces trois jeunes qui cherchent à comprendre le sens des choses, et surtout à se découvrir pour de vrai. Peut-être que je me fais des films, mais le titre Piece quand on le prononce peut faire allusion à « Peace » en anglais, qui veut dire paix, et qui au final serait en raccord avec l’histoire puisque chacun y recherche une sorte de paix intérieure. Mais possible que je me fasse des films, hein ^^’.

Les dessins sont doux, lisible et emprunts de légèreté qui viennent donner plus de profondeurs au récit, donnant une impression globale satisfaisante et pleine de charme.

En conclusion, ce premier tome de Piece pose les bases d’un shojo intelligent et mature de par les thématiques abordées dont les personnages se dénudent sous nos yeux, où les sentiments sont la pièce maîtresse de ce grand mystère qu’est la vie dans Piece. Un manga dont je continuerai à vous parler avec plaisir, et que je recommande surtout si vous avez aimé Nana et que ce style vous manque.  

ThanksgivingCopie de infos (4)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s