Critique #045 – Le sourire d’un ange de Marie Nocenti

TITRE PAGE (2)
La vie peut être aussi belle que cruelle. D’une manière ou d’une autre nous avons tous déjà connu la peur, la tristesse, et la joie intense. Les émotions et sentiments que nous ressentons sont ce qui fait battre nos cœurs. Que l’on ait la foi en un dieu, en quelqu’un ou en l’avenir, il ne faut jamais perdre cette étincelle qui nous fait avancer. Le sourire d’un ange donne une définition ce tout cela à la fois, sans tomber dans la caricature.

 

Achetez Le sourire d’un ange au format Kindle ou papier sur Amazon.

Sans titre 1Je remercie l’auteure pour cet envoi en version numérique. 

Plus d’infos sur l’auteur sur sa page Librinova

Le sourire d’un ange est signé Marie Nocenti, auteure française autoéditée qui exerce le métier d’enseignante. Cette passionnée de lecture et d’écriture depuis l’enfance s’est attelée à écrire ce roman qui selon ses dires est plus personnel, et où elle aborde les questions de la vie et de la mort. Pour le détail, le livre est paru en juillet 2016 en numérique, et est disponible au format papier depuis juillet dernier.

L’histoire est celle d’Elisa, une jeune mère, qui après un accident sur la route des vacances va connaître douloureuse perte de son bébé, Théo, mort dans l’explosion de la voiture. Après des mois de rééducation, la jeune femme ne va pas avoir le choix que celui de tenter de vivre l’absence son Théo, de sa chair et de son sang. Mais ne pouvant vivre avec une telle douleur, elle décide de mettre fin à ses jours. Pourtant le destin en a décidé autrement, en l’envoyant sauver un enfant de la noyade. Entre ces deux êtres qui connaissent la douleur de la perte d’un être cher, va s’installer une éternelle compréhension, et lien indéfectible. 

Si le synopsis n’est pas des plus joyeux et que les thèmes abordés dans le récit le sont tout autant, j’ai trouvé que le texte dégageait un grand message d’espoir en l’avenir. C’est très certainement le but de l’auteure, mais j’ai trouvé que cela était amené de façon douce, authentique et non simplement suggéré. Vu que je suis déjà en train de parler de l’écrit, discutons de la plume de Nocenti. C’est vraiment une belle plume, où les mots sont trouvés de telle manière que l’on est pris d’une compassion envers Elisa, et qu’on vit les événements avec elle. Il y a également la description des paysages (Finlande, Suisse,…) qu’on arrive facilement à visualiser dans notre tête au fur et à mesure qu’il se présentent sous nos yeux. 

 » – Elisa, parle-moi. Dis-moi pourquoi tu es si malheureuse.

L’intensité de son regard et la douceur de sa voix exprimaient une telle sollicitude que les remparts qu’elle avait inconsciemment érigés autour de sa douleur cédèrent brutalement. « 

Du côté des personnages, je les ai tous trouvé psychologiquement intéressants et sensibles. Chaque personnage possède sa propre vision sur la vie, ce qui fait que grâce à eux on arrive à se remettre en cause et définir ses priorités au quotidien. Les liens entre chacun que ce soit Elisa et ses parents, où encore avec Luukas, possèdent leur propre corde vibratoire d’émotions sincères et poigantes.

Outre les thèmes du deuil et de l’acceptation, Le sourire d’un ange dégage des émotions diverses et variées, allant de la joie à la romance, des « je t’aime » à moitié dit et plus si affinités. Je pense sincèrement que chaque lecteur peut y trouver une certaine part de vécu ou de similitude sur la manière de penser des protagonistes.

En conclusion, une belle lecture au message fort qui regorge de sentiments qui saura trouver échos en celui qui prendra le temps de se procurer Le sourire d’un ange.  Je pourrais en dire beaucoup plus sur Le sourire d’un ange, mais il serait maladroit de me part de vous en dire davantage au risque de vous gâcher votre découverte. J’insiste sur le fait que malgré son synopsis tragique, Marie Nocenti a su distiller de l’amour dans ses personnages et ses mots, qu’il serait bête de ne pas donner une chance à ce récit. J’ai même été étonnée de découvrir qu’il n’était pas plus que connu que ça, car pour moi il mériterait largement sa place aux côtés de romans comme ceux de Clarisse Sabard et son Les lettres de Roses ou bien Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte.17blancInfos roman (2)

 

5 réflexions sur “Critique #045 – Le sourire d’un ange de Marie Nocenti

  1. Une très belle chronique!
    J’ai lu ce livre récemment et ma chronique sera postée demain, je suis un peu plus critique que toi sur certains points mais dans l’ensemble ma lecture fut très agréable, rythmée par les émotions des personnages et la manière dont ils appréhendent ( ou non ) le futur.

    Bonne fin de journée.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s