Critique manga #011 – Gambling School tome 2

titre manga (6)

Comme promis, me voici de retour pour vous donner mon avis sur le tome 2 de Gambling School, un manga aussi ingénieux qu’addictif qui m’avait marqué durant le tome 1 par son potentiel scénaristique. Alors, ce deuxième essai s’est-il avéré aussi bon que le premier, ou bien la supercherie a-t-elle été révélée ?

 

Achetez le tome 2 de Gambling School sur le site de Soleil Manga ou sur Amazon.

 

Lire un extrait en cliquant ici.

 

Ma critique du tome 1 est à lire ici.

Sans titre 3

Merci à Solène pour cet envoi où la probabilité de devenir accro s’est avéré vraie.


Alors que tome 1 se finissait sur une interrogation concernant la situation de notre Yumeko, la jeune femme va avoir l’occasion de rebondir sur ses pattes et limiter la casse. Dès les premières pages on ne peut que sourire face à la candeur de la jeune fille qui ne se laisse pas démonter par la persécution de ses camarades d’école. Alors que d’autres ont vite montré des signes de faiblesse et de soumission, Yumeko va se jouer de tout le monde et rire au nez de chacun. Après avoir posé les bases et les nombreux mystères autour de son scénario, Homura Kawamoto peut à présent déployer les nombreuses ramifications afin de révéler les personnages du conseil des élèves. Après un très furtif aperçu des membres, on a enfin une meilleure idée de qui ils sont notamment avec Yomotsuki, une jeune fille qui carbure aux sucreries et jeux vidéo. Derrière cette apparence innocente et enfantine sommeille une personnalité de manipulatrice hors pair.

Ce que j’ai apprécié dans ce récit et l’importance que prend Mary Saotome, la jeune fille aux couettes blonde, qui va tout faire pour ne pas laisser le conseil lui imposer une vie au chemin tout tracé. En effet, on apprend vite que l’importance donnée aux jeux dans l’Académie est si grande que le conseil peut se permettre d’établir un « plan de vie » pour chaque élève ayant trop de dettes. C’est le cas de Mary et Yumeko, qui grâce à une nouvelle grande épreuve du conseil vont pouvoir essayer de revoir leurs dettes à la baisse. L’épreuve en question porte le sobre nom de « Jeu de transfert de dettes », et voit un groupe d’élèves tenter de se débarrasser de leurs dettes en les jouant tout en pouvant les réduire grâce aux jetons des concourants autour de la table.

Si le jeu vous semble compliqué, c’est normal puisque c’est le cas. Encore une fois, le cerveau derrière ce scénario de plus en plus abracadabrant a réussi à sublimer ses idées qui m’ont souvent laissé ébahi. En effet, comme j’étais une bille en mathématiques, le fait que le mangaka arrive à pondre de telles idées ne peut que m’impressionner tant elles sont efficaces et totalement plausibles. Que ce soit dans les nombreux retournements de situations, les résolutions ou plutôt échappatoires de Yumeko et les autres sont vraisemblables.

Du point de vue des personnages, dans ce tome 2, c’est clairement la gent féminine qui est mise en avant pour mon plus grand plaisir. Entre manigances et ruses, les jeunes femmes n’hésitent pas à s’imposer. Je voudrais vous en dire plus, mais cela révélerait du spoiler, et je m’en voudrais de vous gâcher votre lecture. Mais je peux dire que parmi les nouveaux personnages on retiendra l’arrivée fracassante de l’angoissante Midari Ikishima qui rient qu’en la regardant dégage quelque chose de malsain et de dangereux. En comparaison, la loufoque et rusée Yumeko est aussi agressive qu’un chaton. Contrairement au tome 1 où plusieurs jeux étaient présentés, ici on ne retrouve qu’un seul jeu (Poker Indien), et alors que cela aurait pu jouer contre lui et rendre le récit long et indigeste, il n’en est rien. Durant la lecture, la tension et le suspens ne cesse de monter en flèche tant on ne sait pas comment la partie va se terminer.

Côté graphique s’est toujours aussi propre et impressionnant à regarder. On ressent assez bien le fait que Toru Naomura prend du plaisir à dessiner les personnages ainsi que les gros plans sur les visages. C’est oppressant, beau et efficace.

En conclusion, ce tome 2 de Gambling School a été LE tome qui m’a complètement rendu accro à cet univers. Pour preuve, même si le tome ne se termine pas sur une sorte de cliffhanger comme le premier, j’ai absolument hâte de découvrir le tome 3 qui sort le 27 septembreAvec un scénario aussi bien maîtrisé et dont on ne peut prévoir comment cela va se finir, je comprends l’engouement qu’à susciter la série au Japon. Et je ne peux que souhaiter le même traitement à sa version française. Alors, si vous n’avez toujours pas succombé à la tentation Gambling School menée par la belle Yumeko, laissez-vous gagner par la fièvre du jeu. 

Sans titre 3Infos BD (9)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s