Critique #050 – Les Brillants de Marcus Sakey

Le Meilleur des Mondes de Aldous Huxley voyait la science-fiction modifier notre monde afin d’offrir à l’homme un autre futur. Les « sauvages » étaient cantonnés dans des réserves, tandis que s’élevait une nouvelle espèce in vitro, les Alphas. Les Brillants en reprend le concept et le pousse encore plus loin. Quand la brillance d’êtres « anormaux » devient légion, la probabilité de tomber sur un être diabolique est aussi grande que la statue de la liberté.

Publicités