Critique #059 – Metro 2033 de Dmitry Glukhovsky

Imaginez que demain une guerre nucléaire éclate et extermine toute trace de vie de la surface de la planète. Mais contre toute attente vous, et une centaine de milliers d’autres humains, réussisez à survivre. Où iriez-vous, si en surface la survie devient impossible ? Ferriez-vous comme les protagonistes de Metro 2033, et iriez-vous vivre sous terre dans les galeries du métro si c’était la seule solution ? D’aussi loin que je sache, Genève ne possédant pas de métro, je n’ai jamais entendu quelqu’un dire qu’il adorait prendre le métro. Alors y vivre ? Encore moins… Mais avec Trump et Kim Jong-Un qui se lancent dans des concours de celui qui a la plus grande gueule et le plus d’autorité sur la planète, il serait bon temps que l’on pense à une nouvelle demeure si un conflit nucléaire éclate. Alors, lisons Metro 2033 et prenons des notes. 

Critique manga #021 – Tenjin, le dieu du ciel tome 1 et 2

 » Allô la tour de contrôle, ici Charlie Bravo, vous me recevez ?  » « Ici, la tour de contrôle Charlie Bravo, on vous reçoit cinq sur cinq.  » Pour aborder cette lecture se déroulant en grande partie dans les airs, j’ai pu compter sur mon camarade Teddy d’Esprit Otaku (son blog) pour une lecture commune. Tenjin présente un thème très peu utilisé dans les mangas: celui de l’aviation. Loin d’être ennuyeux ces deux premiers tomes captives et promettent de belles balades dans les nuages. À vos casques, on embarque vers l’infini et au-delà.