Un thème, des livres #003 : Halloween

titre theme
Le 31 octobre, il faudra sortir son plus beau costume mais pas pour aller danser. Sauf si vous avez prévu de revisiter le mythique et sanguinolent bal de Carrie. Non, il faudra sortir son chapeau pointu, nez crochu, dents de vampires, et autres accessoires types pour fêter Halloween. Alors quoi de mieux qu’une PAL réunissant vampires, zombies, fantômes et bien plus pour célébrer cette journée particulière.Pour ceux qui ne le savant pas, ce jour tire son origine dans une fête folklorique et païenne des îles Anglos-Celtes célébrée la veille de la fête chrétienne de la Toussaint. Son nom complet est All Hallows-Even. Ha (1).png

Sans titre 11

 

97822662432471

 

 

Comment ne pas inclure ce chef-d’œuvre intemporel dans une liste de lecture pour faire peur ? Dracula est le seul ouvrage de Bram Stoker, paru en 1897. Pour écrire ce livre, Stoker mettra pas moins de dix ans. L’histoire est celle de Jonathan Tucker, jeune notaire, envoyé en Transylvanie pour rencontrer son client et nouveau propriétaire d’un domaine à Londres. Ce client se nomme comte Dracula, un rusé qui cache sa véritable nature à tout le monde. Angoissé par l’atmosphère du château et de son hôte, il se rendra compte qu’il est devenu le prisonnier d’un homme qui n’en est pas un…puisqu’il est un vampire. Si à cette époque le mythe du vampire est connu et exploité, Stoker signe un récit fantastique où la personnalité du vampire immortel est inspirée par d’autres œuvres notables comme L’étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde, Le portrait de Dorian Gray, ou encore Frankenstein. En lisant ce roman, on découvre une description saisissante de la Transylvanie, sans savoir que l’auteur ne s’y est jamais rendu pour parler de ce décor. C’est beau, sinistre, envoûtant et saignant.

Pour les plus curieux d’entre vous, il existe une suite approuvée par les 70 héritiers de Bram Stoker, écrite par Dacre Stoker et l’historien Ian Holt intitulée Dracula l’Immortel paru aux éditions Michel Lafon et Le Livre de Poche. Je ne peux vous donner mon avis dessus, puisque je ne l’ai pas lu.

 

91e6XZD3KVL2

 

 

Feed (tome 1 d’une trilogie) se déroule en 2034, où vingt ans auparavant l’homme a réussi à vaincre le cancer et le rhume. Mais comme dans toutes choses en rapport avec la science, des complications peuvent se produire. C’est le cas ici, avec un virus qui une fois entré dans le corps humain prend le contrôle du cerveau de l’hôte et ne pense plus qu’à une seule chose : dévorer de la chair fraîche. La particularité de Feed, est le fait que le seul média encore intègre qui n’hésite pas à dénoncer ce qui se passe dans les territoires infectés, se trouve être celui de la blogosphère. Dans le lot de cette communauté grandissante se trouve un duo mixte, qui n’hésitera pas à se mettre en danger pour faire éclater la vérité au grand jour. Si je ne suis pas une grande fan des récits de zombies, Feed a réussi à se détacher du lot à mes yeux grâce au fait qu’il mêle brillamment action et corruption du gouvernement. Le rythme est incessant et on ne s’ennuie pas une seule seconde.

 

71vY9mODgxL.jpg

3

 

 

Les Filles mortes se ramassent au scalpel est le deuxième volume intégral comprenant des nouvelles de l’auteure belge Gudule, publié aux éditons Bragelonne. À travers ces nouvelles, dont quelques inédites, vous découvrirez un univers fantastique et horrifique, où différents protagonistes se croisent. Entre le récit d’une jeune fille amoureuse d’un de ces auteurs préférés, un enfant qui ne supporte plus la tyrannie de ses parents, ou encore des gens dont le fil de leur vie leur échappe. Sept cents pages de contes macabres à vous glacer le sang. 

61bZ7S+ahtL4

 

 

Possédez-vous un chien ? Le comblez-vous de votre amour ? Oui. Très bien. Bravo, vous êtes un brave maître et lui une brave….bête. Avec Cujo, le mot « bête » possède tout son sens. L’histoire imaginée par Stephen King, le maître de l’horreur, est celle d’une mère et de son fils qui à la suite d’une panne et de malchance vont se retrouver enfermés dans leur voiture. Mais pourquoi diable ne sortent-ils donc pas pour appeler à l’aide ? Simplement parce que rôde un chien enragé. Vous l’aurez deviné il s’agit de Cujo, un brave chien appartenant à une brave famille ignorante de la nature de leur animal de compagnie…ou presque. Si le début est un peu lent, une habitude chez King qui aime présenter son vaste univers, il n’en reste pas moins une lecture indispensable pour les fans de l’auteur et même pour les novices. Si l’on se doute que les évènements vont être cauchemardesques, rien ne nous prépare réellement aux tremblements et à l’angoisse que le récit offre. Le style de King est fluide malgré quelques facilitées. Les scènes où la rage de l’animale explose sont assez violentes mais redoutables. Une bonne lecture à avoir en compagnie de votre charmant toutou. Je suis certaine qu’il appréciera.

819nlpBR0NL

5

 

 

 

Anna est le premier tome d’une duologie parue en 2016 au format poche, avec pour thème celui du surnaturel où évolue l’héritier Cas Lowood, chargé d’exterminer les fantômes. Pour seule arme, Cas ne possède qu’un poignard bien particulier qu’il n’abandonne jamais. Sa nouvelle mission consiste à détruire Anna Karlov, alias « Anna vêtue de sang » en référence à la robe qu’elle portait le soir de sa mort dans la maison où elle a été assassinée. Entre ces quatre murs, personne ne peut en ressortir indemne. Persuadé de pouvoir réussir sa mission, Cas va très vite devenir la nouvelle proie d’Anna… à moins que cette dernière ne décide de lui laisser la vie sauve ? Ici, le style de Kendare Blake est simple mais addictif. Le scénario arrive à placer les moments angoissants au x bons endroits. L’univers fantastique ainsi que les personnages sont maîtrisés et propose une lecture où l’action et les dialogues se complètent très bien.

 

Le_sang_va_couler_Nailbiter_tome_16

 

 

Nailbiter est un comics de Joshua Williamson et Mike Henderson paru chez Glénat Comics, qui est devenu depuis sa publication une référence selon moi. Le récit se passe dans une petite ville de l’état de l’Oregon où sont nés seize des plus dangereux serial killers du pays. Un profiler du FBI, Carol, est devenu obsédé par cette lignée de tueurs. Le dernier en date, Edward « Nailbiter » Warren, est en fuite depuis qu’il a été acquitté par le tribunal. Afin de percer le mystère de cette ville, Carol sera rejoint par Finch, agent de la NSA. Si au premier coup d’œil on s’attend à découvrir une énième histoire de serial killer à la Criminal Minds, sachez qu’il n’en est rien. Nailbiter en possède certes les codes, mais elle se distingue du lot en partie par l’ambiance pesante et glauque et le trait graphique de Henderson. Le scénario cohérent du début à la fin présente une galerie de personnages psychologiquement propre à chacun. Si vous souhaitez découvrir mon avis complet sur ce tome 1, c’est par ici.

916xkdh04UL7

 

 

 

Un deuil de la famille fait partie des comics de la chronologie de Batman les plus cités depuis sa publication en 1995. Le synopsis tourne autour du personnage de Jason Todd, deuxième Robin, qui après avoir retrouvé sa mère disparue depuis des années, sera confronté au Joker, le pire ennemi du Chavalier Noir. Si depuis le personnage de Joker a perdu de sa nature violente pour embrasser un côté plus grandiloquent selon moi, et comique, autrefois il fut LE vilain de nombreuses histoires qui traumatisèrent Batman. Dans Un deuil dans la famille, Jim Starlin et Marv Wolfman s’attaquent directement au cœur du justicier en passant par celui qu’il considère comme son fils. C’est brutal, violent et mythique pour figurer dans cette liste. Toutefois, certains pourront être rebutés par les dessins qui sont typiques des années 90, mais qui donnent cette part sombre et menaçante au récit.

 

9782302027602_1_75_18

 

 

 

Cette bande dessinée parue aux éditions Soleil se permet de proposer une suite au roman de Mary Shelley avec au scénario Steve Niles, auteur de 30 jours de nuit. L’histoire commence directement après la fin du roman. L’approche de Niles et Bernie Wrightson rend hommage au travail de sa créatrice, jouant sur les ombres et lumières des illustrations au sens du détail aigu et splendide. À noter qu’une nouvelle édition paraîtra le 29 novembre prochain, toujours chez Soleil.

51IcQbaQh1L9

 

 

La Tour fantôme est un manga se déroulant dans le Japon de 1952, où une vieille femme est retrouvée attaché, les os brisés, aux aiguilles du cadran d’une horloge au sommet d’une tour. Deux ans plus tard, Amano Taïchi est victime de la même agression, au même endroit, que l’on surnomme maintenant « la Tour fantôme ». Mais contrairement à la vieille dame, Amano est sauvée par l’étrange Tetsuo qui recherche un trésor lié à la tour. La série tient en 9 tomes au total et propose une ambiance bien noire rappelant l’univers de Sherlock Holmes à la sauce fantastique. Les personnages ne sont pas forcément tous sympathiques, mais c’est bien là que réside la complexité du scénario de Taro Nogizaka (Le 3e Gédéon). Le mangaka se charge d’orchestrer une palette d’émotions en nous.

Et vous, quelles sont les lectures que vous recommandiez pour Halloween ?

 

Prochain numéro en novembre !

 

5 réflexions sur “Un thème, des livres #003 : Halloween

  1. J’ai lu Frankenstein , j’ai complétement oublié qu’il était dans ma bibliothèque (oups😂) et j’ai beaucoup aimé l’atmosphère sombre et surtout les dessins . Les autres livres je ne les connais pas à part Dracula de nom et bien sur le roman de Stephen King . D’ailleurs je dois sûrement être une des seules qui n’a jamais lu de Stephen King et qui n’en lira peut être jamais ( je ne sais pas pourquoi mais ce genre ne m’intéresse pas trop ) 🙈

    J'aime

    • King c’est vraiment un auteur qu’il faut lire avec envie sinon ça fonctionne pas, et meme parfois avec envie ça passe pas. Essaye Carrie la thématique de l’harcèlement est intéressant c’est un classique et c’est le premier que j’ai lu. Dracula c’est à lire au moins une fois ^^ apres oui le genre horrifique ne plait pas. Moi c’est vraiment pas période mais pas plus de 1 ou 2 par an je pense.

      Aimé par 1 personne

      • Tu as raison je vais essayer d’au moins lire Carrie qui sait peut-être que je vais beaucoup aimé
        De toute façon comme on dit qui ne tente rien n’a rien 😉 Merci pour les conseils ❤

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s