Critique BD #002 – Batman – The Dark Prince Charming tome 1 de Marini

À l’annonce de cette collaboration entre DC Comics et Dargaud, les amateurs de comics et de bande dessinée n’ont pu que trépigner d’impatience. Ce projet est né d’une simple boutade entre Enrico Marini et François Pernot, le directeur général du Lombard et de Urban Comics. Un an plus tard, ayant oublié cet échange, Pernot revient vers lui en lui annonçant que Jim Lee (co-publisher de DC Comics) est intéressé par l’idée de voir Marini écrire et dessiner une histoire inédite du Chevalier Noir.