Critique manga #040 – The Grim Reaper and an Argent Cavalier tome 2

titre manga (33)
Après une très belle introduction avec son tome 1, le récit médiéval et pseudo-vampirique de The Grim Reaper and an Argent Cavalier continue sur sa lancée en proposant d’explorer plus longuement tout le fonctionnement de la mythologie créée par Irono. Une revisite du mythe du vampire efficace qui vous mordra sans hésitation. 

 

Achetez le tome 2 de The Grim Reaper and an Argent Cavalier sur le site de Kana ou sur Amazon
Lire mon avis sur le tome 1 en cliquant ici.

kanadargaudsuisse

Merci à Stéphanie et Anne-Catherine pour cette lecture


À la fin du tome un, Cyan et Jade quittèrent la ville de Lemuria afin de retrouver le Seigneurde la Mort. Arrivés dans la ville de Prese, ils apprennent qu’un Elezione, sorte de tueur en série envoyé par le Maître de la Mort pour recueillir de nouvelles âmes afin de les offrir en sacrifice, sévit dans la région. En effet, les meurtres s’accumulent et personne ne semble capable de trouver le coupable. Y voyant un moyen de retrouver le Seigneur de la Mort, notre duo se décide à mener l’enquête avant que le sixième sacrifice n’est lieu. Car c’est arrivé à ce chiffre qu’un portail vers le monde des morts s’ouvre. En l’empruntant, Jade et Cyan pourraient ainsi directement affronter leur ennemi. 

Dans ce tome 2, le mangaka prend le temps d’explorer un peu plus toute la mythologie qui fait le classicisme du titre tout en lui conférant une mécanique propre. Alors que le premier tome se concentrait plus sur l’affrontement entre les Chevaliers d’Argent et Le Seigneur de la Mort, ici, on est plus dans la découverte de la nouvelle dynamique du duo Cyan et Jade. Ces deux potentiels Larvas « endormi » vont devoir lutter contre leur instinct tout en ne se faisant pas détecter par les humains. La complexité du lien qui unit ces deux personnages est assez bien amené, et on prend plaisir à les suivre. On en apprend également plus sur le passé de Jade ainsi que sur la présence d’autres Larvas endormi qui forment dans plusieurs endroits du pays des petits clans chargé de tuer les sbires du créateurs des Larvas. On assiste aussi à toute la ruse que peut employer le Seigneur de la Mort afin de rallier le plus de gens à sa cause, jouant sur les peurs et les handicaps des âmes les plus désespérées.

 

 

Concernant l’évolution des personnages ont est toujours sur la même lignée. Cyan est toujours aussi déterminé à pouvoir sauver la vie de celle qu’il aime, à savoir dame Reinette. Cette dernière a récupéré de l’attaque mais ne peut sortir du château de Lemuria comme elle le souhaiterait pour pouvoir partir à la recherche de Cyan, accusé d’être devenu un serviteur du Seigneur de la Mort. Au groupe de personnages que l’on connaissait déjà vont venir s’ajouter de nouveaux personnages tels que le frère de Reinette, qui lui ne croit pas en l’innocence de Cyan. Mais parmi les nouveaux visages celui qui m’a le plus marqué est celui de Bright. Ce dernier est aussi un Larvas endormi comme Jade, qui nourrit envers lui un profond sentiment d’attachement. Il est également l’élément apportant de l’humour au tome, et on ne peut que sourire face à sa personnalité déconcertante. Mais Bright n’est pas que joie comme on pourrait le croire puisqu’il possède une part de tristesse en lui notamment à cause de ses sentiments envers une personne de son passé.

Les dessins sont du même acabit que dans le premier, c’est-à-dire qu’ils sont soignés, dynamiques avec une touche enfantine parfois notamment pour les expressions de Bright qui sont vraiment à mourir de rire. Les costumes sont toujours aussi classe à regarder et propre à chaque titre (chevalier, noble, etc). 

En conclusion, ce tome 2 de The Grim Reaper and an Argent Cavalier prend le temps d’expliquer, sans être barbant, toute la complexité de l’univers imaginé par Irono. On suit avec intérêt les deux récits – celui de Cyan d’un côté et celui de Reinette de l’autre – tout en ayant l’occasion de rencontrer de nouveaux personnages. J’ai pris tout autant de plaisir à lire ce nouveau tome que lors du premier. 

hjzggInfos BD (51)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s