Critique manga #061 – So Charming! tome 1 et 2

titre manga (1)

Après Koko Debut, c’est près de dix ans plus tard que Kazune Kawahara revient avec So Charming! dont le titre n’a jamais aussi bien collé avec le récit et le ressenti après lecture. L’écriture des personnages est menée d’une très belle plume, ce qui les rend attachants et totalement réalistes. Amitié, découverte de soi, amour et désillusions sont les thèmes développés dans ce titre dont la maturité surprendra les détracteurs des shojos. Alors, ne résistez plus et laissez-vous séduire par So Charming!.

 

Acheter les tomes de So Charming! sur le site des éditions Kana ou sur Amazon
Extrait du chapitre 1

kanadargaudsuisse

Merci à Stéphanie et Anne-Catherine pour ce petit coup de cœur arrivé en douceur


Kazune Kawahara est une mangaka connue pour sa série intitulée Koko Debut très appréciée par ses pairs et pas les lecteurs français. Cette Japonaise est née en 1975 dans la province de Hokkaido. Son genre de manga est celui du shojo romantique et comique. Koko Debut est parue en 2008 en France chez Panini qui malheureusement ne sortira jamais le quinzièmement et dernier tome de la série. Chez le même éditeur toujours, il y a Aozora Yell – Un amour de fanfare (5 tomes sur les 19…). En 2014, l’auteure passe aux éditons Kana avec Mon histoire (Ore Monogatari!!) publié dans son intégralité (13 tomes) avec Aruko aux dessins. So Charming! est son dernier titre en date toujours en cours depuis 2016 avec 5 tomes, dont les deux premiers sont disponibles depuis le second semestre 2017 chez Kana.

Après avoir lu le premier tome de Koko Debut qui présentait une bonne base de shojo centrée sur la comédie, c’est avec curiosité que j’ai souhaité lire So Charming!. En effet, la série étant plus récente il est indéniable que Kazune Kawahara a progressé de façon sublime sur les illustrations. Mais avant de parler graphisme, parlons scénario. L’histoire est celle de Nonoka Kozakura, qui depuis son enfance rêve d’avoir un petit ami. Alors qu’elle assistait avec ses parents aux illuminations de Noël, Nonoka fut frappée par le bonheur qui irradiait du visage d’une jeune femme tenant son petit ami par la main. Souhaitant éprouver la même chose, elle va alors grandir et passer son temps à attendre que l’amour, ou plutôt un petit copain, lui tombe dessus. Pensant le trouver en arrivant au lycée, elle tombe rapidement en désillusion quand arrivé décembre elle est toujours célibataire. Surtout que la plupart de ses amies sont elles en couple, même quand elles ne cherchent pas à l’être. Acceptant de rencontrer des garçons lors de rendez-vous arrangés, Nonoka va faire la connaisse de Naoya Kiriyama. Ce dernier ne va pas y aller avec le dos de cuillère puisqu’il dira à la jeune fille qu’elle ne trouvera jamais de petit ami si elle continue simplement à fantasmer.

Le titre commence de façon très classique, à savoir une adolescente qui cherche un petit ami mais qui ne fait pas grand chose pour y arriver, autre le fait d’attendre. Si au début son obsession de se trouver un petit copain à tout prix m’a très fortement ennuyé, la petite Nonoka à su vite me faire changer d’avis en présentant une personnalité plus intéressante au fur et à mesure que l’on la découvre. Tantôt gauche, tantôt adorable, elle possède également son petit caractère qui confronté à celui de Kiriyama va vite faire des étincelles. Alors, je vous rassure tout de suite, ce dernier n’est pas un bad boy, ni un rebelle dans l’âme ou autres clichés. Non, Kiriyama est un jeune homme intelligent, stable, observateur et franc. Il est également très mystérieux et il est extrêmement difficile de savoir ce qu’il pense. Cela est encore plus accentuer dans la manière dont Kazune Kawahara dessine son visage.

t1

SUTEKI NA KARESHI © 2016 by Kazune Kawahara/SHUEISHA Inc.

Au fil des chapitres on se rend compte que la première impression qu’a voulu donner l’auteure était mûrement réfléchie, puisque le côté répétitif et agaçant de “je veux un petit ami” chez Nonoka exprime l’idée initale qu’elle se fait de l’amour. Est-elle déjà tombée amoureuse ? Non, jamais. C’est d’ailleurs cette question posée par Kiriyama qui va donner de quoi réfléchir à notre héroïne. Certes, les premières pages ne laissent rien présager de bon, mais l’arrivée de Kiriyama dans le récit chamboule les choses et peu à peu efface les craintes que l’on pouvait avoir au début. Ainsi, la jeune fille se dévoile un peu plus et évolue de façon agréable pour offrir une nouvelle vision d’elle-même au lecteur.

So Charming! possède une belle teinte de maturité dans son scénario et happe très vite le lecteur par l’alchimie entre les deux jeunes gens. Kiriyama titille notre curiosité tant on veut en apprendre plus sur lui, sa vie et ce qu’il pense. En posant les bonnes questions et en confrontant Nonoka à ses contradictions, le lecteur se laisse entraîner par cette complexité entre les deux, tantôt drôle tantôt sérieuse. Le côté un brin protecteur, tendre, amical et réceptif de Kiriyama laisse planer le doute concernant l’éventualité qu’il ait des sentiments envers sa nouvelle amie. C’est en tout cas ce que le lecteur se demande en avançant dans la lecture. Il est presque impossible de savoir ce que ce dernier pense d’elle – autre le fait qu’il soit attentif à elle – ce qui maintient l’envie de savoir comment cette amitié va évoluer. Il est important de noter que le contexte de l’histoire ne se déroule pas uniquement dans l’établissement scolaire, puisque les deux vont être amenés à travailler ensemble dans une supérette. 

Vient ensuite le tome 2 qui montre réellement les qualités de So Charming! Le récit est plus fluide, drôle tout en gardant sa part de maturité qui rend la lecture plus que plaisante. Je ne veux pas trop vous spoiler, mais dans les toutes dernières pages du tome 1 on faisait la connaissance d’un personnage qui va prendre le devant de la scène de façon vraiment pas subtile du tout. En comparaison, un éléphant dans un magasin de porcelaine est nettement plus discret. Ce personnage s’inscrit dans la lignée des shojos du genre mais dont, ici, le dénouement n’est pas prévisible. Dans ce nouveau tome nous avons aussi le droit à son lot de révélations sur le passé de Kiriyama ce qui va alors le rendre encore plus sympathique aux yeux du lecteur.

tome2.jpg

SUTEKI NA KARESHI © 2016 by Kazune Kawahara/SHUEISHA Inc.

Le développement de la psychologie de chacun continue de plus belle, et la mangaka ne manque pas d’imposer son style déjà aperçu sur Koko Debut, rendant la lecture charmante et sincère. L’objectif de Nonoka qui était de se trouver un petit ami à temps pour les feux sera remis en question par cette dernière puisqu’elle se pose enfin les bonnes questions. Grâce au contact et aux échanges avec Kiriyama, la jeune fille voit les choses différemment et poursuit son apprentissage personnel sur l’amour. La conclusion du tome 2 nous laisse sur un cliffhanger assez gros qui me met en appétit pour la suite, prévu pour le 18 février prochain.

Du côté du dessin, le trait de Kazune Kawahara reste le même tout en étant plus précis. La partie shojo classique est bien présente mais a pour particularité le fait que le personnage de Kiriyama est identifiable entre miles. Son visage et son regard sont intrigants… et charmant à la fois.  Les décors et mise en scène des planches rendent l’ensemble dynamique avec une sensation de tendresse qui s’en dégage. Et comme je l’ai dit le tout est sublimé par l’alchimie de Nonoka et Kiriyama qui arrive à se faire sentir par-delà les pages. L’édition de Kana est de bonne qualité et respecte le travail original concernant les couvertures, que je trouve vraiment agréables notamment avec les couleurs de fond.

En conclusion, So Charming! avait beau commencer de manière exaspérante, il est très vite devenu un petit coup de coeur de part la sensibilité et l’écriture des personnages. Les moments de complicité entre Nonoka et Kiriyama arrivent à nous faire envie d’avoir nous aussi une si belle complicité dans la vie. Un titre qui au final arrive à se distinguer des autres lectures du genre en restant cohérent, original à sa manière et plein de rebondissements. Alors, si vous cherchez à passer un moment de lecture agréable en compagnie de personnages attachants, doux et acidulés, ce titre de Kazune Kawahara est fait pour vous.

Thanksgiving (1)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

6 réflexions sur “Critique manga #061 – So Charming! tome 1 et 2

    • Aie aie Pardon? XD sincèrement j’en attendais rien surtout vu comment ça commence mais apres deux trois chapitres j’étais dedans et contente de ma lecture ^^’ je ne sais pas si tu as lu l’extrait sur le site mais…bon c’est pas un bon exemple vu que c’est très niais mais bon xD
      Bon j’arrête sinon tu vas pas savoir quoi faire ^^’
      Ps je veux le tome 3!! 😂

      Aimé par 1 personne

      • 😀 😀 je devrais t’en parler qu’une fois que je les ai lus et bien aimés! 😉 Mais de toute façon, la seule chose que j’attendrai de ce manga c’est qu’il me divertisse : une petite lecture « facile » et doudou quand je suis fatiguée! Et comme je ne sais jamais quoi prendre comme shojo (comme il y en a plein), je profite de ton avis positif + du résumé qui me plait pour me noter celui-là! 🙂 Donc pas de stress même si au final je n’accroche pas autant que toi, il remplira surement son rôle de divertissement!!

        Aimé par 1 personne

      • c’est une lecture vraiment doudou je te rassure. On ne se prend pas la tête, tout en ayant le droit à des réflexions intelligente. Bon faut arrêter d’en parler parce que je veux vraiment le tome 3 xD
        Et merci, si mes avis t’aide dans tes choix. Surtout que niveau shojo je suis pas mal difficile^^’

        Aimé par 1 personne

  1. Pingback: Manga Time : So charming Tomes 1 & 2 (Fiche) – Les voyages de Ly

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s