Critique manga #081 – Snow Illusion

titre manga
Quoi de mieux en hiver qu’une lecture en accord avec la météo ? Snow Illusion est le parfait one-shot à se lire au coin du feu ou sous son plaid. Une oeuvre complexe qui dévoile le talent de Icori Ando (Soul Guardians) balançant entre poésie et ambiance surnaturelle. 

 

Acheter le one-shot Snow Illusion sur Amazon

Icori Ando est une mangaka japonaise ayant fait son entrée en France avec le one-shot Snow Illusion aux éditions Komikku. Son premier titre Mizu No Hakoniwa date de 2013 et reste inédit en français. Soul Guardians (Butterly Storage) est sa première série longue débutée en 2016 dans les pages de Comic Ryu et en reliée chez Tokuma Shoten

Snow Illusion est une histoire mêlant deux caractéristiques principales : la poésie dans sa narration et une empreinte proche du surnaturelle. Le bouquin est découpé en cinq parties intitulées “Première nuit”, “deuxième nuit, et ainsi de suite. L’histoire commence un jour de neige, avec Yuki, une jeune femme proche de la trentaine faisant la connaissance de Susumu à un abribus. Coup de foudre réciproque, le nouveau couple se marie et vivent leur vie paisible en harmonie et douceur.  En épouse modèle, Yuki est dévouée, attentive, sociable, travailleuse aussi bien à la maison que dans un emploi à mi-temps. Son plus grand souhait ? Vivre de son amour jusqu’à la fin des temps… Mais au fil des pages, le lecteur découvre que chacun possède un passé qu’il ne veut révéler à l’autre… que cachent-ils ?

Dès le départ, la construction narrative de Icori Ando veille à ne pas donner toutes les informations en une seule fois, ce qui fait que l’on continue à apprendre des choses sur le passé de Yuki jusqu’à la dernière page. Ce n’est d’ailleurs que dans le dernier chapitre que l’on comprend réellement la totalité de l’intrigue et que l’on réalise à quel point le scénario a été pensé avec précision et délicatesse. Ce style permet au récit de garder l’attention du lecteur au fil des dialogues et révélations, le laissant se creuser les méninges pour comprendre ce que cache Yuki, et le mystérieux homme qui semble la suivre. Sans trop en dire, pour ne pas vous spoiler (cela serait dommage), la neige est un acteur principal tout aussi important que n’importe quel humain présent ici. C’est complexe et réfléchi de manière à ne laisser aucun détail de côté.

Yuki, notre héroïne, est le genre de personnage en osmose avec le récit. Au-delà de son apparence de femme parfaite et belle à en faire chavirer le coeur de chaque homme, elle possède une autre facette toute en nuances de gris, ce qui la rend insaisissable à cerner. Elle est aussi humaine que vous et moi, mais avec un petit truc qui la fait facilement basculer dans le part de surnaturel du récit. Globalement l’ambiance de ce one-shot est aussi poétique que sombre, et mystérieuse. On peut aussi y desceller une infime touche de mélancolie, qui sera accentuée par les nombreux paysages enneigés. Seul petit bémol ici a été la toute fin qui était trop abrupte selon moi. Elle aurait mérité de quelques pages en plus, mais cela ne gâche pas réellement la lecture. Il est possible que la toute fin ait été volontaire, ce qui titille tout de même la curiosité du lecteur…

Au niveau du dessin, Ando s’en sort extrêmement bien. C’est beau, sensuel et assez simple. Les personnages et les émotions qui les habitent sont très bien représentés, offrant une dimension de plus aux caractère de chacun. L’aspect du travail oscille entre un côté rétro comme la plus récente œuvre de la mangaka, Soul Guardians [ma critique], également chez Komikku. La représentation des paysages enneigés et du froid en général est suavement élégante. Petit mot sur l’édition de Komikku qui est aussi douce que le contenu. L’aspect gris métallisé est sobrement efficace, et l’effet sur le titre rend véritablement bien.

En conclusion, Snow Illusion de Icori Ando est un one-shot plus que plaisant, jouant la carte du conteur de poème et de l’histoire emplie de mysticisme. Le choix de narration de la mangaka fait son effet sur le lecteur qui voudra connaître le fin mot de cette histoire mystique reprenant des codes folkloriques proche de nos contes pour enfants. Un moment de lecture intriguant, beau et qui présente le travail de Ando d’une façon originale et prenante.

15 sur 20infos

2 réflexions sur “Critique manga #081 – Snow Illusion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s