Critique manga #093 – Sky-High Survival tome 3, 4 et 5

titre manga (1)

 

Après un tome 1 mettant en place l’univers de Sky-High Survival, et un tome 2 voyant Yuri explorer les hauts buildings du récit, nous entrons encore un plus dans une intrigue des plus corsées. Complicité naissance, stratégie, morts et scénario intelligent sont les maîtres mots de ce survival des plus vertigineux et addictifs. Et vous savez quoi ? Si vous ne le lisez pas encore, j’en suis navré pour vous…

 

LIRE MON AVIS SUR LES TOME 1 ET 2 ICI

Acheter les tomes de Sky-High Survival sur le site des éditions Kana ou sur Amazon

kanadargaudsuisse

Merci à Stéphanie et Anne-Catherine pour l’envoi du tome 5 !


Aux commandes de Sky-High Survival, nous avons Tsuina MIURA au scénario et Takahiro OBA au dessin. Le premier a fait ses débuts avec le seinen Ajin, en 2012, tandis que le second a affûté ses crayons auprès de Masaharu INOUE (Ace of Diamond), dont la carrière débuta en 2008. Sky-High Survival (Tenkuu Shinpan) est un seinen dans le genre survival, prépublié le magazine Shuukan Shounen Mangazine de Kodansha, en décembre 2013, avant d’être rendu disponible via l’application mobile Manga Box de DeNA. Il faudra attendre juillet 2016 pour voir enfin le titre édité en français, aux éditions Kana dans sa collection Dark Kana.

Je préviens d’emblée, les lignes qui vont suivront contiendront certainement de petits spoilers, alors si vous ne voulez pas en savoir plus, arrêtez-vous ici et allez lire ma chronique des tomes un et deux. Vous êtes toujours là ? Bien. En fin de tome 2 nous avions quitté Yuri et sa nouvelle compagne de survival Mayuko, quelque peu essoufflées face à la récente envie d’un masque fou de les tuer. Une petite pause s’imposait alors à nos deux jeunes héroïnes, de quoi laisser le temps à Yuri de contacter son frère, Rika, également pris au piège dans ce monde. En parallèle, le scénario nous propose de suivre les pas du masqué Sniper vu il y a quelques chapitres. Cette approche est la bienvenue, puisque l’on découvre que quelque chose cloche dans son masque, lui laissant un peu de liberté dans ses mouvements et récupérer une infime bribe de sa mémoire… qui est-il ? Et pourquoi est-il si déterminé à retrouver Rika ? On apprend aussi que différents types de masques, en dehors de son porteur, évolue dans les immeubles. Par exemple, le masque chargé du ravitaillement, sèment sac à dos remplis d’armes et de vivres. Une hiérarchie imposée par une entité mystérieuse semble donc être importante… mais pourquoi ?

Dans le tome 4, il n’est nulle question de ralentir le rythme ni pour nos héros ni pour le lecteur. Chaque nouvelle lecture de tome apporte des points importants au récit de Tsuina MUIRA. La complicité entre Yuri et Mayuko prend de plus en plus de place, et on ne va pas se plaindre. Une amitié particulière qui viendra se heurter aux masqués de plus en plus…timbrés ! Après le Sniper, la Soubrette et le joueur de Baseball, c’est au tour du masqué chef cuisinier de se présenter et de nous faire frémir ! De nouveaux personnages viendront se joindre aux deux filles, sans qu’elles ne sachent si elles peuvent avoir confiance… Le récit se scinde parfois en deux ou en trois, pour nous montrer – en dehors de Yuri et Mayuko – le parcours de Rika et sa bande, et celui du Sniper (on l’appellera Monsieur Sniper dorénavant). Cette solution permet au lecteur de rester accroché au récit comme une méduse à son rocher en plein océan.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et ce n’est pas le tome 5 qui va venir nous faire décrocher, bien au contraire. Les révélations sont ici données en masse, laissant parfois le lecteur en plein questionnement. Non pas que les informations sont mauvaise, non pas du tout, mais simplement parce que l’on ne peut s’empêcher de se demander si une fin autre que la mort sera au rendez-vous lors de la toute fin du manga, pas encore programmée ! Au vu des quatre premiers tomes, plusieurs indices laissent croire qu’une sorte de Dieu ou entité supérieure était à l’origine de ce monde sans foi ni loi. Cette question trouvera en partie sa réponse, sans qu’elle ne donne toute la solution. Apparemment, celui ou celle qui arrivera à survivre et atteindre certains lieux deviendra alors le Dieu de ce monde. Et quand on sait que parmi les survivants il y a autant de mauvaises personnes que de bonnes, on peut se dire qu’il vaudrait mieux que ce “pouvoir” et “contrôle” ne tombent pas dans des mains pas très positives…

planche3.jpg

Le scénario de MIURA est à la fois habité par le talent et une intelligence très bien amené, mais aussi emprunt d’une pincée de folie. Tous ces ingrédients font qu’il est impossible de stopper cette lecture, et que quand plus aucun tome n’est plus à notre disposition on ressent comme une certaine frustration. Ouais, un peu comme à un bébé à qui on enlèverait sa sucette et qu’on ne la lui rendrait que quatre mois après… La partie fan service avec les plans sur les sous-vêtements de Yuri sont laissés de côté pour vraiment se concentrer sur l’essentiel. L’action et les scènes de tueries sont toujours aussi présentes et saisissantes visuellement. Elles contrastent efficacement avec le design des personnages qui est à la fois net et doux, ce qui peut sembler étrange en imaginant. Pourtant ça fonctionne très bien, les expressions sont toujours un plus indéniable à la narration.

En conclusion, l’intérêt du lecteur envers Sky-High Survival ne cesse de croître tant le duo Tsuina MIURA et Takahiro OBA maîtrise cet univers créé de A à Z. Les codes du « survival » sont incorporés avec brio sans sombrer dans le surjoué. La question de savoir s’il est correct de tuer les masqué après que ces derniers aient perdu leur masque se pose, surtout pour Yuri qui se montre à la fois redoutable et stratège. Sa relation forte avec Mayuko apporte le côté humain au titre, et on en redemande ! Un shonen à lire sans modération !

Thanksgiving (1)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s