Critique #107 – Après toi de Jojo Moyes

TITRE PAGE (1).png

Pour ceux ayant lu « Avant toi« , premier épisode de l’histoire de Will et Lou, il est extrêmement difficile d’envisager qu’une suite existe bel et bien. C’ entre la peur de tomber sur une suite aussi oubliable que les suites des films d’animation Disney,  que je me suis lancée dans la lecture de « Après toi« . Alors déception, colère, pleurs, coup de foudre, quelle aura été le résultat après lecture ? C’est ce que je vous propose de découvrir dans la suite.

MON AVIS SUR AVANT TOI EN CLIQUANT ICI

Acheter Après toi sur le site des éditions Milady ou sur Amazon

Jojo Moyes est une journaliste britannique et romancière, née à Londres en 1969, de son vrai nom Pauline Sara Jo Moyes. Elle étudia à l’université Royal Holloway de Londres, et commença à suivre des cours de journalisme, en 1992, financé via une bourse offerte par le journal The Independent. Et c’est chez ce dernier qu’elle occupa le poste de journaliste pendant dix ans, avant de passer une année à Hong Kong pour le Sunday Morning Post. Il faudra attendre 2002 pour la voir se lancer dans l’écriture de romans avec la publication de premier livre Sous la pluie (Sheltering Rain en VO). Entre l’année suivante et 2018, elle a publié treize autres romans dont Les Fiancées du Pacifique, La Baie des baleines, La Dernière lettre de son amant, Jamais deux sans toit, Sous le même toit, ou plus récemment Les Yeux de Sophie. Sous le titre Après toi ce cache la suite de son roman à succès Avant toi (2014) qui réussit à décrocher le privilège de se voir adapter à l’écran dans un film avec Emilia Clarke et Sam Claflin dans les rôles de Lou et Will. Le nouveau roman de la trilogie, Après tout, sortira chez Milady le 18 avril prochain. 

Après nous avoir fait pleurer et rire avec Avant toi, cette suite plutôt inattendue, voit notre chère Lou partir pour Londres, un an et demi après avoir exaucé le vœu de Will,  un homme tétraplégique qui a souhaité quitter ce monde en paix en ayant recours au suicide assisté. Ne pouvant s’enlever les mots de Will, lui demandant de profiter de la vie, Lou va devoir apprendre à se construire ce bonheur, accepter son rôle dans la fin de la vie de Will, et surtout d’avancer. 

Je me souviens qu’à l’annonce de ce tome 2, je m’étais demandé pourquoi avoir une suite. Après tout le premier tome se suffisait en lui-même, non ? Et puis, me souvenant que j’avais été très touchée par le récit de Will et Lou, et apprécié la plume de l’auteure, je me suis dit “pourquoi pas?”. C’est donc à la fois avec curiosité et réticence que je me suis lancée dans Après toi. Si l’intensité des débuts n’est pas au rendez-vous de cette suite, elle n’est pas dénuée de sentiments et d’intérêt. 

Après toi est assez différent d’Avant toi, notamment par l’absence physique de Will et son humour parfois cinglant, et sa philosophie de vie. Du coup, il est parfois difficile de se détacher du souvenir des sentiments que l’on avait en lisant le précédent livre. Pourtant, Après toi possède sa propre essence, notamment avec l’arrivée de nouveaux personnages comme Jake, un adolescent torturé qui lui aussi doit vivre avec la perte d’un être cher. Le parallèle entre la perte de Will qu’à vécu Lou et ce jeune garçon est assez facile à faire bien entendu. C’est donc une histoire commune que vont vivre ces deux personnes, mais pas que. À travers les mots de l’un et de l’autre, l’adolescent et Lou vont apprendre à se reconstruire émotionnellement du mieux qu’ils le peuvent. La part de romance n’est pas très loin puisque cela fait intégralement partie de la plume de Moyes, et c’est là qu’intervient Sam. Beau, charismatique et drôle, Lou devra faire face à l’éventualité de se laisser aller au bonheur.

– D’après toi, ça prend combien de temps de se remettre de la mort de quelqu’un ? Quelqu’un qu’on aimait vraiment ?
(…)
– On apprend à vivre avec. Avec eux. Parce qu’ils restent en nous, même s’ils ne sont plus là en chair et en os. Ce n’est plus le chagrin dévastateur du début, celui qui te submerge, te donne envie de pleurer en permanence, te fait ressentir cette espèce de colère insensée contre tous les idiots qui sont toujours en vie alors que la personne que tu aimes est morte… Non, c’est juste un vide dont tu dois apprendre à t’accommoder. C’est comme si un trou s’était formé en toi et que tu devais l’accepter sans broncher. Je ne sais pas. C’est comme… comme si tu étais un petit pain et que tu devenais un donut.

Si l’écriture de Jojo Moyes est aussi fluide, et que cette histoire a pour but de montrer une nouvelle facette du personnage de Lou, on peut y trouver quelques reproches. Mettons d’abord de côté le fait que la magie offerte avec Avant toi n’est pas la même rien qu’un instant. Nous avons par exemple l’intervention de la jeune Lily, dont je vous tairais son importance dans le bouquin. Elle apparaît comme un personnage difficile, la rendant presque impossible à y trouver un attachement. Certes elle possède un côté humain, mais quelques passages la concernant sont parfois indigestes de par son fort caractère.

Le style de Jojo Moyes reste comme pour ses autres bouquins, fluide, simple mais terriblement efficace. Le talent que possède la Britannique pour mettre les instants de la vie en lumière est vraiment bien écrit. Les sentiments sont moins forts que dans Avant toi, mais on se prend à vraiment sourire en voyant Lou et les nouveaux personnages.

En conclusion, l’incertitude que l’on peut avoir avant de commencer la lecture de Après toi laisse petit à petit place à quelque chose de différent. Alors, oui, cette suite ne possède pas forcément le charme qu’avait Avant toi, de par le manque de Will, mais n’est pas à démériter pour autant. Le thème du deuil est présent tout du long, rendant la lecture sensible par moments, mais avec Jojo Moyes on peut être certaine que cela sera abordé avec délicatesse. Finalement Après toi est une lecture complémentaire à Avant toi que l’on apprécie au fil des pages, sans jamais oublier l’émotion du premier volet, mais qui se laisse lire avec plaisir.

Copie de lire en bulles

Infos roman.png

5 réflexions sur “Critique #107 – Après toi de Jojo Moyes

    • Je te comprends. J’ai retardé ma lecture moi aussi, mais comme je devais lire le trois (oui y a une suite^^’) j’ai commencé le 2 et franchement c’est bien, on est loin du 1 notamment avec l’absence de Will mais ça se laisse lire. Puis Sam est charmant ^^

      Aimé par 1 personne

  1. J’avais commencé « Avant toi » en vacances (il y a deux ans déjà!) mais je n’avais pas accroché…Je pense que ce n’était tout simplement pas le bon moment! Depuis, j’ai lu un autre livre de l’auteure (livre que j’ai adoré) mais je n’ai pas encore « osé » recommencer « Avant toi »! Mais il va falloir que je m’y mette!^^

    J'aime

    • Alors, c’est un titre très « quotidien » donc il n’y pas de rebondissements en somme. Faut vraiment être dans le bon état d’esprit pour lire Avant toi. Parfois on a l’impression que c’est lent mais c’est pas un défaut. C’est vraiment le sujet et les personnages qui font le sel du récit ^^

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s