Critique comics #013 – I Kill Giants de Joe Kelly et Ken Niimura

Édité une première fois chez Soleil, I Kill Giants revient cette fois-ci pour fêter les 10 ans de sa parution US dans une version complète et enrichie d’interviews et autres, ainsi que d’une couverture inédite pour la version française. Une histoire récemment adaptée au cinéma qui nous confronte sur les dures leçons de la vie et la maigre frontière entre le réel et l’imaginaire. Fort en émotions et visuellement dynamique, ce graphic novel de Joe Kelly et Ken Niimura se doit de figurer dans votre bibliothèque. Parole de la chasseuse de géants que je suis à mes heures perdues.

Critique #118 – Un arbre, un jour… de Karine Lambert

Dans un quotidien où les gens ne prennent plus le temps d’observer Dame Nature et sa gracieuse richesse, Karine Lambert nous invite à sa façon plus qu’originale de tendre l’oreille sur ce qui nous entoure, de regarder avec le cœur et d’avoir l’esprit ouvert. Un arbre, un jour… donne la parole aussi bien aux protagonistes bipèdes qu’au noble platane centaine qui trône fièrement sur une place d’un petit village de Province. Mais malheureusement ses jours sont comptés… une leçon d’humanisme et de coeur qui fait du bien à l’âme. 

Critique manga #129 – Banale à tout prix tome 3

Après deux premiers tomes surprenants, drôles et doux, Banale à tout prix confirme que ce nouveau shojo des éditions KANA est à découvrir sans plus attendre. Les émotions véhiculées par son auteure, de son scénario aux dessins sont admirables et honnêtes. Un moment de lecture qui donne le sourire pendant au moins deux semaines quitte à passer pour un(e) idiot(e). Mais qu’est-ce qu’on aime ça !

Critique manga #128 – Le Diable s’habille en soutane tome 1

« Mes biens chers frères et sœurs, si nous sommes ici réuni en ce jour béni c’est pour célébrer le mariage de cette jeune femme et de ce goujat sans nom… » Voilà ce que pourrait dire le pasteur dans Le Diable s’habille en soutane, nouvelle comédie en trois tomes de Yuki YOSHIHARA, la prêtresse du genre dans le milieu du shojo/josei. Pourtant, si l’adultère est le point de départ de cette histoire, la suite est différente. Personnages atypiques, humour en pagaille, voilà les éléments qui composent ce titre.

Un auteur, une plume #003 – Interview avec Cali Keys

Originaire de Suisse, Cali Keys est une romancière récompensée par le prix de la Meilleure Romance 2017 pour « L’Amour à pleine dents », qui a délaissé le roman feel good pour nous offrir « You & I », roman New Adult se distinguant par sa thématique inspirant aventure et danger, avec des personnages authentiques cherchant à se trouver une place dans le monde. C’est lors du Salon du Livre de Genève en avril dernier, que j’ai eu le plaisir de rencontrer cette jeune femme pleine d’énergie et d’amour, dont la principale envie est de vous faire voyager au gré de ses histoires. Voici donc sans plus attendre l’interview.

C’est lundi, que lisez-vous #065

En ce dernier lundi du mois de mai (oui déjà je sais, c’est dingue !) il est temps de revenir sur les lectures de la semaine dernière, ainsi que sur ce qui animera ma semaine niveau papier jusqu’au dimanche 3 juin.

Sorties Mangas & Comics de la semaine #020

Eh oui, nous sommes déjà à la fin du mois ! Le temps fil et ne nous rajeunit pas, mais heureusement on peut encore se consoler avec les mangas et comics. Cette semaine sera « petite » comparée à d’autres mais pourrait bien vous faire plaisir. Au programme niveau manga nous avons les suites de Green Mechanic, Les Fleurs du mal, Ad Astra, Dimension W, Immortal Hounds, et Destins Parallèles. Et petit nouveau en trois tomes : Grendel aux éditions Komikku. du côté des comics Negan de Walking Dead vient nous faire coucou, et plus.

Critique manga #127 – Witchcraft Works tome 1 et 2

Sorcières, probable apocalypse, jeunes filles en périls… non stop. Witchcraft Works ce n’est pas tout à fait ça. Si sorcières et fin du monde il y a, les jeunes filles ne sont pas à secourir. Non, c’est plutôt un garçon qui doit être sauvé par celle qui l’appelle affectueusement « ma princesse ». Eh oui, au placard les clichés et les stéréotypes, et laissons les femmes sauver le monde et gagner – pourquoi pas – le cœur du garçon un peu gauche mais attendrissant. Chapeau pointu, balai, combat de feu et peluches géantes sont ce qui rythme les deux premiers tomes de ce shonen quelque peu mis sur le côté. Mais ça, c’était avant, alors laissez-vous charmer par la magie Witchcraft Works.

Critique BD #005 – Chaque jour Dracula de Loïc Clément & Clément Lefèvre

Dracula inspire la peur depuis des siècles. Personnage fictif inspiré de Vlad l’Empaleur, il est devenu le Maître étalon du charisme dangereux de chaque vampire né dans les récits depuis. Mais avant d’être aussi méchant que tout le monde le croit, qui était Dracula ? Un enfant. Et c’est en se servant de la jeunesse du personnage que Loïc Clément et Clément Lefèvre prennent le temps d’écrire sur le harcèlement scolaire. Un fléau qui malheureusement existe encore en 2018 et qui fait des dégâts aussi physiques que psychologiques. Afin de sensibiliser les plus jeunes et les adultes, prenez le temps de lire cette bande dessinée et d’en parler autour de vous.

Critique #117 – Minuit, tome 1 : Le Baiser de minuit de Lara Adrian

Chut, je vous vois venir. Vampires ? Romance ? Oh non… eh bien détrompez-vous amis lecteurs. La saga Minuit a beau être une Bit-Lit (c’est très bien la Bit-Lit), elle possède sa propre identité et ses personnages aussi attachants qu’énigmatiques. La mythologie vampirique est la force de cette saga qui a su me surprendre à bien des moments. Une belle découverte que je co