Critique #113 – You & I de Cali Keys

TITRE PAGE

Nourrie par une passion pour les tornades et les phénomènes divers liés au climat, Cali Keys se permet de nous faire voyager à travers les États-Unis en compagnie de personnages touchants, drôles et humains. You & I se révèle être un pur moment d’aventure et de quête de soi à travers des moments douloureux et des situations dangereuses. Alors, vous aussi, prenez votre sac à dos de randonnée et partons ensemble pour la Tornado Alley. Vous verrez, vous ne le regretterez pas. Parole de scout !

 

Acheter You & I sur le site des éditions Milady ou sur Amazon

Merci à Anne-Catherine de m’avoir offert la chance de découvrir une si belle auteure et personne


Cali Keys est le nom de plume d’une auteure Suisse vivant au bord du Lac Léman. Après avoir travaillait en grande partie dans le journalisme. Ayant envie de se perfectionne dans l’écriture et plus particulièrement dans la créativité, la jeune femme part effectuer un stage à Paris où elle apprendra énormément. Son premier roman, Mon Ex me colle à la peau, sort en mai 2013 aux éditions Arttesia. Elle participera également à plusieurs recueils collectifs de nouvelles. En 2017 elle remporte le Prix de la meilleure roman aux éditions Charleston avec L’amour à pleine dents ! Suivra ensuite Bons baisers de Californie, puis Mon cœur au bout d’un fil paru pour sa part aux éditions Milady. You & I est son nouveau roman disponible depuis le 25 avril dernier chez ce même éditeur.

You & I est donc le nouveau roman de l’auteure, mais le tout premier dans le genre New Adult. Dès les premières pages nous faisons la connaissance d’Alyssa Grant, étudiante en climatologie à Montréal. Après avoir perdu de façon tragique son frère, Ben, Alyssa n’est plus vraiment elle-même. Trouvant appuie sur son meilleur ami Wyatt, la jeune femme a pour but de mener à bien le projet que le trio avait débuté il y quelques années. En effet, passionnés par les phénomènes météorologiques, et plus particulièrement par les tornades, les trois jeunes gens ont mis au point un appareil capable de prévoir les tornades une heure avant qu’elles ne se forment, contre un quart d’heure actuellement. À terme, la vie de nombreuses personnes pourraient être épargnées. Afin de tester son appareil et prouver son efficacité, Alyssa se doit d’être au cœur de la tempête, soit sur la route de la Tornado Alley aux États-Unis. N’obtenant pas les fonds nécessaires à son voyage, Alyssa se retrouve dos au mur. Mais c’est là qu’arrive Ethan, étudiant en journalisme, qu’il lui propose de financer son voyage, en échange de pouvoir la suivre dans son périple.

D’entrée de jeu, la narration de l’auteure nous apparaît fluide et naturelle, nous permettant ainsi de tout de suite accrocher à l’histoire. Le personnage d’Alyssa est une véritable force tout en possédant ses failles. Très vite, on s’attache à elle, et on a envie de la voir arriver  concrétiser son projet. Dans son deuil, la jeune femme semble ne pas trouver de réconfort autre que celui des tornades et de cette sorte de “pèlerinage” qu’elle veut faire en la mémoire de son frère. Vivant dans le souvenir, Alyssa ne semble pas percevoir que sous cette immense couche de douleur se trouve aussi l’espoir. Écrit à deux voix, le roman nous permet d’entrer dans la tête du personnage d’Ethan. Il est à la fois mystérieux, patient et intriguant. Tout le long du récit, il ne manquera pas de nous toucher par ses mots et le courage qu’il insuffle à la jeune fille. Toutefois, il faut souligner qu’Alyssa n’est pas une demoiselle en détresse que le preux chevalier se doit de sauver. Au fil des chapitres, le lecteur sera témoin des changements imperceptibles s’opérant en elle. Le lien qui se tisse entre les deux jeunes gens est posé avec délicatesse et sincérité. Bien entendu rien ne se montre simple entre eux, car chacun possède ses secrets et ses douleurs autres que ce qu’ils veulent bien laisser paraître. 

« Je cours à en perdre haleine en direction de la tornade qui s’approche de nous, le visage fouetté par la pluie. Le bruit est assourdissant, le grondement de la tornade fait vibrer mon corps tout entier. J’avance encore vers elle. Si elle m’aspirait moi aussi, peut-être que je me sentirais plus légère ? Encore un pas, juste un pas et je…
Je sens soudain des mains m’enserrer la taille et me tirer violemment en arrière. »

Le style d’écriture de Cali Keys est, comme je l’ai dit, fluide, mais pas que. En effet, l’auteure offre une belle maturité à ce récit déjà assez original de par son environnement. De ses mots, elle arrive à nous transporter dans ce “couloir” fait de milliers de kilomètres, nous ballottant de routes en routes. Si au départ on pouvait se dire que la thématique des tornades ne prendrait pas une grande place dans le roman, il n’en ait rien. Les informations données par l’auteure s’avèrent aussi enrichissantes et intéressantes à lire, et bien réelles. Même la tornade Niles de 1985 à Wheatland, ou encore l’explication du fonctionnement des divers appareils. En prenant des mots simples pour expliquer cet univers qui la fascine, Cali Keys nous communique son amour pour les tornades. Ce n’est ni prétentieux ni ennuyeux. Le rythme est également très bon, on oscille entre suspense et humour sans jamais tomber dans l’inutile. 

Elle est… passionnée, butée, blessée, tendre, belle, drôle, taquine, déterminée, autodestructrice, sexy. Elle me bouleverse, elle me chamboule, elle m’agace, elle me tue. J’ai envie de l’embrasser et de la secouer en même temps. 

En conclusion, si on ne m’avait pas dit que ce roman était écrit par une francophone, je ne l’aurais pas deviné. You & I possède, selon moi, tous les atouts du genre New Adult que l’on retrouve dans les publications anglophones adaptées par la suite en français. De sa personnalité et de sa passion pour ce métier inédit dans les romans, Cali Keys donne une dimension unique et savoureuse à son histoire. Les personnages nous séduisent et nous portent facilement dans ce road-trip où le coup de cœur et le danger nous attend au tournant. Thanksgiving (1)

infos roman.png

6 réflexions sur “Critique #113 – You & I de Cali Keys

  1. Pourquoi pas!! Je n’ai jamais lu de roman avec cette thématique et le côté suspens a l’air très sympa aussi! J’aime moins le fait que ca soit directement un « coup de foudre » dès le début! Je v tu donnes ta parole de scout!^^

    J'aime

    • ahahah. En fait, le coup de foudre n’est pas du tout immédiat, mas y a une certain entente entre eux notamment par rapport à leur rapport à la vie. C’est difficile d’en dore plus sans spoiler. Puis bon Ethan quoi ❤ pour une fois que c'est pas un "bad boy". Ah et le Wyatt, le meilleur ami d'Aly viendra aussi mettre son grain de sel

      Aimé par 1 personne

      • Bon du coup, si je le vois en librairie, je le prends! 😉 Le fait qu’Ethan ne soit pas un bad boy me plait aussi! J’aime bien les bad boy mais j’avoue que tout le temps, ça lasse un peu!^^

        Aimé par 1 personne

      • Ouiiiiiiiiiiii !!! Non mais les bad boys il n’y a que ça maintenant dans les « romances » c’est relou…. ça va deux minutes, mais bon dans la vie aussi il y a des mecs sympa et pas aussi chiant que des girouettes mdr.

        Aimé par 1 personne

      • Oui et heureusement!! Parce que même s’ils semblent attirant dans les livres, en vrai, des mecs comme ça ça doit vraiment pas être facile à vivre…et du coup pas si attirant finalement!^^

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s