Critique manga #122 – Brother Auto Spot

Quand le monde de l’art corporel s’invite dans un manga, il est normal de le signaler. En effet, très peu utilisé dans ce média, Brother Auto Spot se révèle être une bonne petite lecture aux personnages attachants et dont le chemin de vie n’a pas toujours été facile. Un premier récit écrit et illustré par Noici MICURO nous témoigne de sa passion pour le tatouage. Alors, venez pousser la porte de la boutique de Seina et laisse libre cours à votre imagination.

Publicités