Critique manga #148 – Les shojo estivaux de Soleil Manga : This teacher is mine!, Legendary Love, Too close to me!, Ma petite femme

titre manga

En été, que l’on se trouve à la plage, dans son jardin ou sur son canapé avec le ventilo à fond, les lecteurs auront toujours le temps de prendre un livre pour se détendre. Les lecteurs de mangas font de même, et quoi de mieux qu’un shojo entre deux lectures shonen et seinen, hein ? C’est dans l’optique d’offrir un moment tendre et fun, que les éditions Soleil Manga ont lancé 4 nouveaux titres dans le genre. Et on peut dire que chaque lecteur pourra y trouer son compte. Partons donc sur les bancs de l’école avec mon coup de cœur This Teacher is Mine!, dans les décors de la chine ancienne avec Legendary Love, épier la naissance d’une romance interdite dans Too Close to Me!, et à la découverte d’une romance presque royale avec Ma petite femme.


Disponible chez Soleil Manga au prix de 6.99 € || Également disponible en numérique sur izneo || Lire un extrait en cliquant ici

 

This Teacher is Mine! est un manga de Yuko KASUMI, nouvelle venue au catalogue shojo de Soleil Manga. Au Japon, le titre est prépublié dans le magazine Ribbon (I am the only wolf aussi chez Soleil) de Shueisha et compte 5 tomes reliés actuellement. An est une lycéenne comme les autres n’ayant jamais connu l’amour, et qui ne semble pas vraiment intéressée par ça. Alors qu’elle travaille dans un restaurant elle va assister à une scène assez crève coeur, où un jeune homme se fait envoyer sur les roses après avoir demandé celle qu’il prenait pour sa copine en mariage. En lui tendant un mouchoir, elle est à milles lieux de se douter qu’en réalité cet homme va devenir son professeur principal, Monsieur Furuya. Clairement ce shojo est pour moi celui qui m’a le plus emballé et que je vais suivre avec une attention particulière. Le personnage de Furuya n’a rien du prince charmant ni du bad boy. Il est quelqu’un à l’apparence sûr de lui devant ses élèves, faisant fondre le coeur des adolescentes, mais qui derrière cache un manque d’assurance. Toutefois, il va se révéler très mature et ne cédera pas à la déclaration d’amour de An. Bah oui, on est dans un shojo et la jeune fille va tomber amoureuse. 

Si cela paraît niais dit comme ça, le ressenti à la lecture est tout autre. La notion de l’amour est traitée de manière adulte tout en y insérant une part de rêve à travers les premiers émois amoureux d’An. Par exemple, quand commence une vraie relation de couple ? Ou encore, l’amour d’un adolescent est-il moins légitime que celui entre deux adultes ? La lecture est à la fois douce, rythmée et pleine de rebondissements donnant toujours matière à réfléchir. Graphiquement c’est vraiment mignon et très plaisant. C’est rafraîchissant sans révolutionner le genre, tout en ayant une écriture prenante et mature du shojo. Pas de fan service, que de l’amour et du sérieux ! Si la suite de la série (le cliffhanger…!) se révèle aussi bonne que ce premier tome, on pourra dire que Yuko KASUMI aura fait une entrée sur le marché français d’une très belle manière !

Thanksgiving (1)

 

Disponible chez Soleil Manga au prix de 7.99 € || Lire un extrait en cliquant ici

 

Legendary Love est le nouveau manga de Keiko SAKANO a qui l’on doit déjà Pray for Love disponible ne 5 tomes chez Soleil Manga. Prépublié dans les pages de Asuka aux éditions Kadokawa Shoten en 2015, Legendary Love mêle univers fantasy de légende chinoise avec le Hoshin Engi. Saki est une élève n’ayant jamais connu son père et vivant avec sa mère, complètement fan de ce récit de fiction où s’illustre le héros Taikobo. Un jour, la jeune fille se voit aspirer par un des rouleau de parchemin, et est transportée dans le monde de Hoshin Engi ! Là-bas elle va faire la connaissance dudit héros qui n’a rien de similaire question héroïsme et motivation comme le raconte le récit. Mais pourquoi Saki est-elle là ?  Et surtout comment va-t-elle rentrer chez elle ?! Tout comme dans This Teacher is Mine !, nous avons le droit à une héroïne qui s’affirme dans ses choix et ses idées, sans pour autant manquer de respect à celui qui se trouve devant elle. Consciencieuse, Saki va mettre un point d’honneur à aider le héros dans sa quête et ne jamais être un personnage de second plan. L’humour et le côté parodique est présent, notamment dans le trait de SAKANO qui s’amuse dans les expressions des personnages. Un récit d’aventure qui commence bien, avec un background inspiré d’un roman chinois où la mangaka trouve un juste milieu entre les acquis et sa vision de l’histoire. La romance sera certainement au rendez-vous dans quelques tomes, mais il est agréable de voir qu’elle semble vouloir se construire au lieu de nous tomber dessus dès le premier tome. Pour en savoir plus, mon avis complet est à lire ici.

15 sur 20

Disponible chez Soleil Manga au prix de 6.99 € || Également disponible en numérique sur izneo

 

Too Close to Me ! est la nouvelle série de la mangaka Rina YAGAMI (Paradise Lost, Un Baiser à la Vanille). Le titre a été prépublié dans Sho-Comi de Shogakukan, et compte 11 tomes au total. Une adaptation live-action a également vu le jour au Japon, ainsi qu’un drama. L’histoire est celle d’un frère et une soeur, Haruka et Setoka Tachibana qui ont découvert il y a quelques années qu’ils n’avaient aucun lien de parenté par le sang. Inséparables depuis leur enfance, la relation semble s’effiler puisque Haruka devient de plus en plus distant avec sa sœur lui donnant l’impression de la détester. En l’occurrence il n’en est rien, puisqu’il est attiré par cette dernière et lutte pour ne pas céder à ses sentiments…. Difficile de s’y retrouver que ce soit pour l’un comme pour l’autre. Alors, cet amour interdit est une lecture qui divisera énormément. Il m’a rappelé le roman Pardon d’Erika Boyer [mon avis ici] que j’ai lu l’année dernière qui traitait du même sujet. Personnellement il est difficile pour moi de donner un avis clair sur la question puisque les flashback montrent clairement que Haruka a toujours ressenti des sentiments plus fort pour sa soeur que le lien de filiation. Toutefois je conçois que la lecture peut mettre mal à l’aise, et je laisse libre au lecteur de se faire sa propre idée. Dans le traitement des personnages l’auteure semble savoir ce qu’elle fait. Au-delà du thème, ce qui m’a dérangé et le fait que Haruka se montre extrêmement protecteur envers sa sœur, créant parfois une sensation de malaise. Néanmoins, il est écrit avec tendresse et on ressent très bien le conflit qui l’anime. Même s’il est amoureux de sa soeur, il n’en est pas heureux pour autant. Chaque jour cela le pèse, et en ça YAGAMI ne cherche pas à minimiser la chose. Visuellement le trait de la mangaka est très fin donnant vie à des personnages aux formes très affinées, visages typés shojo me rappelant fortement Peach Girl. En bref, ce tome 1 pose les bases d’un shojo qui provoquera diverses réactions selon son lecteur, mais qui a le mérite de voir Rina YAGAMI écrire quelque chose qui marque sans être vulgaire ni provocateur.

15 sur 20

 

Disponible chez Soleil Manga au prix de 6.99 €

 

Ma Petite femme est le premier manga de l’auteure Airi SANO a être publié en France. Débuté en 2014 au Japon dans les pages de Sho-Comi de Shogakukan, le titre a depuis été terminé en 11 tomes. Hinata Nakagawa, 16 ans, a été promise par son grand-père à un garçon qu’elle ne connaît pas et qu’elle est sur le point de rencontrer. Selon le peu d’informations qu’elle a, il serait beau, un peu plus âgé et riche. De quoi la faire rêver jusqu’au moment où elle se retrouve face à lui. Zen Jômori est certes riche mais il est plus jeune qu’elle, et surtout un brin exaspèrant et revêche. En effet, le garçon ne va pas y aller avec le dos de la cuillère puisque pour faire d’elle une “femme digne de son rang” il va tenter de la mener à la baguette sans s’apercevoir qu’elle va peu à peu le désarmer et lui montrer les plaisirs simples de la vie. Sur les 4 mangas proposés pour cet été, Ma petite femme est celui qui m’a laissé un avis mitigé. La lecture est très agréable mais il faut passer outre le comportement de Zen qui très franchement casse les pieds d’entrée. Néanmoins, au fil des pages on découvre un garçon assez charmant étant à la fois mature et immature. À de nombreuses reprises on aura envie de lui en coller une derrière la tête notamment quand il n’éprouve aucune gêne à imposer ses envies à Hinata. Cette dernière se montrera à la fois téméraire n’ayant pas envie de se laisser faire, tout en étant troublée par le garçon. Il faut dire que l’adolescent possède une gentillesse insoupçonnée en lui, le rendant quelque peu attachant. La narration de SANO est fluide, divertissante malgré quelques précipitations lors de certains enchaînements. Il y a également des retournements de situations dont le plus grand qui m’a pris de court. Le trait de Airi SANO est doux et dynamique. Au final, ce premier tome laisse un avis plutôt positif dans son ensemble grâce au plot twist en milieu de tome éveillant notre curiosité concernant la suite.

Copie de lire en bulles

Pour ceux souhaitant d’autres lectures shojo de chez Soleil Manga je vous conseille fortement Be-Twin You & Me par Saki AIKAWA [mon avis ici], Passionate Lullaby en 2 tomes par Kana NANAJIMA [mon avis ici], Le Diable s’habille en soutane en trois tomes de Yuki HOSHIHARA [mon avis ici], et enfin Bloody Secret en deux tomes par Mutsumi YOSHIDA [mon avis ici]. 

 

2 réflexions sur “Critique manga #148 – Les shojo estivaux de Soleil Manga : This teacher is mine!, Legendary Love, Too close to me!, Ma petite femme

    • Il l’est! J’ai été très surprise de la maturité des propos et des personnages. On est à mille lieu du shojo classique que beaucoup n’apprécie pas parce que trop mielleux et parfois trop rapide et stéréotypé. J’ai hate de lire la suite

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s