Critique #130 – Sweet Home, tome 1 de Tillie Cole

Auteure reconnue dans la sphère de la romance New Adult & Co. , c’est avec le premier tome de cette trilogie que je pars à la découverte du style de cette auteure. Ici, point de scènes sexuelles utilisées à foison pour simplement attirer le lecteur en manque d’un je-ne-sais-quoi. Non, l’intimité écrite par l’auteure trouve sa place dans le récit. Les personnages de Rome et Molly sont une ode à l’amour que porte Tillie Cole pour William Shakespeare, sans que jamais le récit ne soit pompeux ou illisible. Entre tragédie et romance, ce tome 1 de Sweet Home nous embarque dans une lecture riche en sensations.