Critique manga #160 – Smokin’ Parade tome 3 et Gleipnir tome 3

titre manga.png

Pourquoi parler de ces deux séries en un seul article ? Pour plusieurs raisons. La première étant qu’elles sont deux nouveautés lancées il y a moins d’un an chez KANA. La seconde est qu’elles sont éditées dans le catalogue Dark Kana et réservées à un public avertir. Ambiance trash, violence, critiques de la société pour l’une, et mise en abyme de nos démons intérieurs le regard des autres, Smokin’ Parade et Gleipnir dévoile ici leur troisième tome respectif. Deux récits, des personnages marquants et des intrigues qui valent le coup d’être découvertes.

kanadargaudsuisse

Merci à Stéphanie et Anne-Catherine 


Smokin’ Parade est disponible aux éditions Kana ou sur Amazon. Également disponible en numérique sur izneo

LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1 || LIRE MON AVIS SUR LES TOMES 1 ET 2

Après une introduction efficace, le tome 2 de Smokin’ Parade montrait des petits signes de faiblesse notamment dans les motivations des Sickaggra aka les méchants, trop basiques dont le seul but est de tuer les Jackalope présentés comme les mercenaires du bien. Toutefois, la toute fin redonnait un peu plus de volume au récit pour la suite. Le début de ce troisième tome de la série de Jinsei KATAOKA et Kazuma KONDOU (auteurs de Deadman Wonderland) voit les Jackalope investir une usine appartenant à la société Amentori (encore bien trop dans l’ombre) à l’origine des monstres Spiders. C’est à cet endroit que les Sickaggara effectuent leur maintenance, les rendant plus facilement attaquables. Malheureusement,  ils vont très vite comprendre que ce n’était qu’un piège pour détruire le plus de Jackalope possible. Y parviendront-ils ? À vous de vous procurer le tome pour le savoir. Concernant le scénario, celui-ci avance sans donner des informations faisant réellement avancer le schmilblick. De ce manque naît une sorte de frustration car on aimerait réellement en savoir plus sur l’organisation responsable de la déchéance et du trafic d’organe. Pour pallier cette absence de substance, KATAOKA décide d’introduire les dirigeants des deux clans, réveillant enfin l’intérêt du lecteur. L’action et les combats sont bien sympathiques, mais avoir du concret concernant les ramifications des méfaits clandestins fait derrière le dos de l’œil public c’est mieux.

©Jinsei KATAOKA / Kazuma KONDOU

En tout cas, ce troisième tome secoue un peu le tout pour laisser présager un approfondissement de ce que je viens de citer. De plus, la toute fin voit Yôkô attirer le regard de certains, laissant présager qu’il est un personnage-clé du futur de ceux qui le convoitent. Pourquoi  donc ? Cela reste à découvrir dans la suite. La psychologie des personnages reste un point important de la série qui tend à faire oublier son surplus d’action. En dehors de Yôkô, chaque personnage est travaillé pour montrer qu’il est bien plus que le rôle qu’il joue devant nous. Le trait de Kazuma KONDOU reste de qualité et confère un dynamisme rendant la lecture divertissante. Si son travail sur le noir donne son aspect trash et violent aux planches, le mangaka arrive à miser sur la lumière quand il s’agit de faire plus dans l’émotionnel en lien avec les événements vécus par les protagonistes. En conclusion, ce tome 3 de Smokin’ Parade redistribue les cartes pour sortir de la confrontation classique des méchants versus les gentils, dont le cliffhanger nous met l’eau à la bouche. 15 sur 20

Gleipnir est disponible aux éditions Kana ou sur Amazon. Également disponible en numérique sur izneo

LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1 || LIRE MON AVIS SUR LES TOMES 1 ET 2

Gleipnir est un seinen manga qui lors de la lecture du tome 1 jouait beaucoup sur le mystère concernant la transformation en peluche géante de Shûichi, adolescent ordinaire et introverti, et sur celui de mystérieuses médailles donnant des pouvoirs à ceux en possédaient. Mais dès le second tome, le scénario de Sun TAKEDA bouleversait les idées que l’on pouvait avoir concernant la suite, pour nous servir un brin de science-fiction. Partis dans les montagnes des environs, Shûichi et Claire se lancent dans une aventure les amenant à rencontrer d’autres “monstres” aux pouvoirs divers et variés, et aux motivations très différentes. Depuis le départ, l’ambiance du manga est assez malsaine et gênante avec les nombreux sous-entendus saphiques et les cadrages du mangaka sur certaines cases. Pourtant, cet aspect sert intégralement le récit, et rien n’est gratuit juste pour faire plaisir au lecteur. Bien entendu, les amateurs seront ravis de voir Claire en maillot de bain, et les plans sur ses fesses, mais cela ne dérange pas plus que cela. Dans ce troisième tome, notre duo physiquement complémentaire rencontre de nouveaux personnages, qui pour le moment se présentent comme des alliés, mais dont certains n’ont pas l’air très digne de confiance. En formant un groupe, ils s’assurent de pouvoir avancer en se protégeant les uns les autres. Toutefois, les apparences sont souvent trompeuses et en pensant échapper à la gueule du loup on se retrouve finalement dans celle d’un autre animal bien plus pervers.

©Sun Takeda / Kodansha Ltd.

Sun TAKEDA présente des personnages aux transformations inspirées, rappelant parfois les monstres que l’on redoutait étant enfant, tout en imaginant aussi des protagonistes à l’apparence plus simpliste. Ici, j’ai particulièrement adoré Yoshioka, personnage pouvant comprendre les animaux. Elle est douce est aussi loyale et honnête que Shuîchi. L’alchimie entre les deux fonctionne tout de suite, pouvant donner lieu à une relation amicale ou plus bien plus saine que celle du jeune garçon et de Claire. Le dessin de TAKEDA est toujours aussi propre, avec un travail sur les décors rustiques contribuant à l’ambiance. Le charadesign reste soignés et très plaisant à la lecture, les expressions sont parlantes et les scènes d’action sont toujours aussi bien exécutées. En conclusion, ce troisième tome de Gleipnir fait avancer l’intrigue de manière intense sans précipitation. Les nouveaux personnages apportent de la diversité bienvenus et vont certainement peser dans l’exécution de la suite que l’on se réjoui de découvrir.

 

7 réflexions sur “Critique manga #160 – Smokin’ Parade tome 3 et Gleipnir tome 3

  1. Deux séries prometteuses dont l’une s’axe plus sur le côté action et violence avec des personnages détruits par la vie tandis que l’autre propose une ambiance plus malsaine et glauque et dont l’imagination de l’auteur donne vie à une galerie de protagonistes fascinante. En tout cas, deux très bonnes critiques 🙂

    J'aime

    • Et tu aimes bien Smokin pour le moment ? À ce stade du récit, trois tomes de chaque côté, je préfère Gleipnir. Meme si Smokin a de très bonnes qualités, il s’est un peu perdu en tome 2. J’attends de lire la suite (À savoir que je n’ai pas lu Deadman Wonderland des auteurs)

      Aimé par 1 personne

  2. Je ne sais pas trop quoi penser des nouveaux personnages dans Gleipnir 3 ! Globalement j’ai bien aimé ce tome et y’a un certain potentiel mais la scène d’exposition un peu lesbienne m’a laissée froide, j’ai l’impression que le mangaka aime bien dessiner des filles en petite tenue, je me fais la remarque depuis le tome 1 XD Après en soi ça ne me gêne pas, ça reste dans la lignée des autres tomes, c’est trashouille et sale, j’en demande pas plus o/ Bien vite le 4 pour voir !

    Aimé par 1 personne

    • J’aime beaucoup la petite nouvelle qui est toute timide. Je la trouve mignonne et nettement plus « supportable » en tant qu’être humaine que Claire. Cette dernière est clairement une personne toxique à mes yeux car elle profite de notre héros et du fait qu’il soit une « bonne personne » pour exercer sa vengeance ». Oui, cette partie lesbienne est un peu inutile selon moi quand j’y repense. L’ambiance est bien trash oui ça me plait. On verra la suite avec le 4. Tu as essayé Smokin Parade ou la précédente série du duo, Deadman Wonderland ?

      Aimé par 1 personne

      • Oui j’ai testé Smokin’, c’était sympa mais pas le gros coup de coeur du coup je n’ai pas continué la série ! Mais faudra que j’essaie Deadman 🙂

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s