Critique #133 – L’autre femme de mon mari par Amanda Prowse

Le mariage. Symbole d’amour et fidélité. Témoins, fêtes, église ou mairie, contrat de mariage ou non, l’union sacrée de deux cœurs se veut éternelle. Enfin, en principe. Dans L’autre femme de mon mari, on découvre une femme dont la vie et le coeur vont se briser quand l’homme de sa vie décide de la quitter un jour. Larmes, supplications, incompréhension, on espère encore que l’amour va revenir et avoir raison de tous les maux. Mais parfois, une page doit se tourner dans l’inconnu qui nous fait tant peur. Et on avance comme on peut.