Critique comics #023 – Les Tortues Ninja T3, Locke & Key T4, Rick and Morty T1

Copie de titre manga
En ce jeudi comics, nous allons parler de reptiles, de manoir lugubre, et de science loufoque. Le tome 3 des Tortues Ninja clôture l’arc « La Chute de New York » qui avait très bien commencé le mois dernier. L’inimitable Locke & key poursuit sa course dans le monde polarisé et spirituel de Joe Hill avec un Gabriel Rodriguez au top. Et enfin, je vous parle de Rick and Morty version comics, qui sert de premiers pas personnels dans cet univers populaire des amateurs de série d’animation et d’humour particulier.

 


Résultat de recherche d'images pour "tortues ninja 3 hicomics"Disponible chez HiComics pour 14.90 € || Amazon || Également disponible en format numérique || LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

Après le cliffhanger de fin lors de la première partie de « La Chute de New York » [mon avis ici], nos petites Tortues Ninja se retrouvaient avec un frère en moins. En effet, Leonardo ayant rejoint les rangs du Clan Foot mené par Shredder, les choses présageaient le pire. Et même si logiquement Leo allait revenir du bon côté de la force, on était en droit de se demander comment cela serait exécuté par les scénaristes. Durant la lecture, nous voyons toutes les Tortues, surtout Raphael, habitées par un sentiment d’impuissance et de grande culpabilité. Afin de parvenir à trouver où se cache le Clan Foot et tenter de ramener Leo à la raison, chacun va devoir aller dans ses retranchements et faire des choses qui ne sont pas forcément en accord avec leur bonté d’âme. Je pense ici à Maître Splinter, ne pouvant se résoudre à vivre sans tous ses fils à ses côtés. Dans ce troisième tome, Tom Waltz, Kevin Eastman et Bobby Curnow misent sur le côté « familial » qui unit chacun des personnages. Au fil des bulles, on constate qu’une famille peut se construire en dehors du lien sanguin. Pour cela il suffit de se sentir en confiance, accepté et soutenu contre vents et marées. C’est l’un des points qui m’a le plus plu dans cette seconde partie. Les autres qualités résident dans la fine psychologie des personnages, principalement celles de Shredder et Karai. D’ailleurs une rivalité entre elle et Leo va naître… Le dessin est assuré par trois artistes, Mateus Santolocouco principalement, mais aussi par Eastman, et Charles Paul Wilson III (The Red Ten). Globalement le tout est parfaitement exécuté et très plaisant à lire. La colorisation de Ronda Pattison, aidée ici par Ian Herring (Ms. Marvel) reste une très grosse cerise sur le ressenti visuel. En conclusion, ce troisième tome marque la fin d’une ère pour nos Tortues Ninja, puisque l’on sen très bien arrivé au dernier chapitre que rien ne sera plus jamais comme avant. Action, petit humour et belles planches pour une édition excellente. Je peux dire que je n’ai jamais été aussi amoureuse de cette franchise, et que cela m’avait bien manqué depuis mon visionnage de la série animée dans les années 90. 

 

Résultat de recherche d'images pour "locke & key tome 4 hicomics"Disponible aux éditions HiComics pour 17.90€, et aussi en numérique || Amazon || LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

Quatrième tome, et Locke & Key continue d’être une série surprenante à bien des niveaux. En effet, « Les Clés du Royaumes » signe un virage important dans le récit concocté par Joe Hill, toujours en aussi grande forme. En empruntant les codes du récit de l’horreur, le fils de Stephen King arrive à tricoter une psychologie de fer à ses personnages, tout en y intégrant de petits moments humoristiques. Ce trait est assez important puisqu’il permet de ne pas rendre la lecture trop pesante. Pour y parvenir il n’hésite pas à utiliser l’étrangeté du manoir Keyhouse qui au fil des mois est devenu habituelle pour nos trois adolescents Locke. Hors le mystère et le pouvoir des clés, chaque détail parsemé au fil des cases trouve son importance dès que le scénariste le décide. Dans ce tome 4, de Zack continue sa ruse digne du renard de la fables de Jean de La Fontaine. Écrire avec soin semble être la devise de Hill, qui donne la même importance aux personnages secondaires qu’à ceux présents en premier plan. Les personnalités sont aussi diverses et variées, et alimentent le récit de manière intelligente. On retiendra la sensibilité et perspicacité de Rufus, et la drôlerie enfantine de Bode. Plus on avance dans la lecture, plus le ton monte pour atteindre du haut niveau dans le thriller sombre et torturé. Toutefois, malgré la violence de certaines scènes, le récit est lugubre sans être vraiment glauque. Le trait de Gabriel Rodriguez est de qualité constante, et le découpage reste dynamique. L’inventivité de certaines planches nous permet de nous imprégner de cette ambiance glaçante et chaude à la fois, puisque malgré la part d’horreur le réalisme reste important. Le premier chapitre est un véritable hommage au créateur de Calvin & Hobbes, Bill Waterson, et apporte encore plus de fraîcheur et de fascination. En conclusion, Hill et Rodriguez forment un duo de choc et nous livre avec Locke & Key un récit mélangeant plusieurs genres, allant jusqu’au spiritisme et l’imaginaire. Et vu le cliffhanger, on se dit qu’il est rassurant de savoir que le tome 5 sortira en septembre…

17/20

 

Résultat de recherche d'images pour "rick and morty tome 1"Disponible aux éditions HiComics pour 14.90€, également en numérique|| Amazon

À l’origine Rick & Morty est une série d’animation destinée à un public adulte, créée par Justin Roiland et Dan Hamon. Elle est diffusée sur Cartoon Network depuis 2013, et suit les aventures de Morty Smith, le petit-fils de Rick Sanchez, un scientifique pas mal cynique et un brin fou. Ensemble, ils explorent différentes réalités dans le temps, des planètes, et parlent science & co. entre deux rots de Sanchez. Fort de son succès sur le petit écran, il était naturel de voir l’univers arriver en comics édité par Omni Press depuis 2015. Ici, le scénario a été confié à Zac Gorman (Great Lakes Avengers) sur des dessin de CJ Cannon. Pour ceux que les cartoons n’attirent pas, sachez qu’il est possible de lire le comics sans rien connaître de la série. Ce fut mon cas. Ce premier tome s’est donc révélé comme les premiers pas dans cet univers très populaire auprès d’un public large et varié. Toutefois, durant ma lecture j’ai vu quelques allusions à certaines choses qui semblent avoir été présentées dans la série animée. Mais cela ne m’as pas plus gêné que ça. Mais est-ce que j’ai été séduite par l’univers ? Eh bien, non. L’humour est présent mais m’a laissé pas mal de marbre, du coup je me suis demandée si dans le cartoon cela fonctionnait-il mieux ? Les situations s’avèrent assez dingues dans la plupart des cas, mais je n’ai pas été plus enthousiaste que ça. Pourtant j’aurais bien voulu. Néanmoins, j’ai trouvé que les personnages étaient travaillés et que l’alchimie entre le grand-père et son petit-fils fonctionnait bien. Ici, pas de réel film rouge, mais simplement une histoire sur 4 chapitres, un chapitre unique et quelques histoires courtes par la suite. De ce que j’ai compris, le comics  offrent des aventures inédites, ce qui ravira certainement les fans de la série et de l’univers. Un bon point à prendre en compte. Du côté du graphisme, on retrouve le charadesign de la série télé, les couleurs vives (de Ryan Hill), et le côté cartoon pour adulte de l’oeuvre. Personnellement, même si je trouve que s’est bien exécuté au niveau du dessin, je n’ai pas été emballée. Ce n’est pas désagréable, mais ce n’est pas un trait que j’apprécie de voir dans les comics en général. En conclusion, ce tome 1 de Rick and Morty plaira sans aucun problème aux fans de la série animée, qui y retrouveront leurs personnages favoris dans des aventures dignes d’une parodie respectueuse de Retour vers le futur et autres bons crus des années 80/90. La lecture ne fut pas désagréable, mais je ne lirais pas les tomes suivants. Cependant, je tacherai de prendre le temps de donner sa chance au petit écran pour voir si mon ressenti est tout autre.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s