Critique manga #171 – Ryle & Louis tome 2 et 3

Copie de titre manga.png
Les récits de dark fantasy dans le manga ne sont pas nouveaux, et ont tendance à se ressembler les uns aux autres. En début d’année sortait le tome 1 de Ryle & Louis, un récit dans un décor médiéval convaincant mais qui manquait d’envergure pour se distinguer de la masse. Avec son 2ème et 3ème (dernier) tomes, Nana NATSUNISHI, corrige tous les défauts que l’on aurait pu trouver dans le tome 1, pour finalement offrir une trilogie imprévisible et de qualité.
Acheter les tomes de Ryle & Louis sur le site des éditions Kana ou sur Amazon
Également disponible en numérique sur izneo
Titre en trois tomes.

LIRE MON AVIS SUR LE TOME 1 || LIRE LE CHAPITRE 1 GRATUITEMENT

kanadargaudsuisse

Merci à Stéphanie et Anne-Catherine pour cette lecture


Nana NATSUNISHI est une mangaka japonaise qui a débuté avec le titre Lammermoor no Shounen Kiheitai (2010) en trois volumes. En 2013 paraît l’anthologie Kakumeiki Valvrave Anthology Comics adapté de la série animée Kakumeiki Valvrave des studios Sunrise. Elle a exercé son talent de dessinatrice sur Rose Guns Days – Saison 2 en 2013, avant de travailler sur le scénario et le dessin de Ryle & Louis en 2016 pour Square Enix. Une série finie en trois tomes.

Le synopsis de Ryle & Louis prend place dans le enceintes du royaume de Reims, à l’époque médiévale, où on voit très vite apparaître un monstre gigantesque dans la salle du trône royal qui va chasser à coup de “œil volant” les personnes y étant présentes. Et non, ces dernières ne passeront ni par la porte ni par la fenêtre puisqu’elles vont se retrouver infectées par ses globes oculaires volants. Implantés et fermement fixés aux corps des humains, ces entités les font se transformer non pas en yeux mais en armes ! Peu à peu les personnalités des individus disparaissent pour laisser place à des coquilles vides uniquement assoiffées de sang. Parmi ces armes, se démarque une redoutable lance semant la terreur parmi la population. Arrive alors Ryle, mercenaire engagé comme garde du palais qui découvre que son maître, le Prince Louis, est devenu cette lance meurtrière. Mais, Ryle a lui aussi été contaminé par un œil, mais semble pourtant réussir à garder son apparence humaine quand bon lui semble, tout en laissant sa forme d’épée prendre les devants. Ryle et Louis vont alors tout faire pour découvrir qui se cache sous cette attaque maléfique et voir s’il est encore possible de sauver le royaume.

Lors de ma lecture du tome, puis dans mon avis, j’avais retenu les similitudes du scénario avec celui de The Grim Reaper and an Argent Cavalier (en 6 tomes – mon avis ici) également en cours de parution chez Kana. Clairement, le premier tome présentait un schéma basique avec énormément d’action et des explications encore peu abouties. De même les personnages n’avaient pas encore assez d’impact dans le récit pour que le lecteur puisse se sentir investir. Mais, comme l’a auparavant appris la trilogie SangReal [mon avis ici], Kana sait choisir ses titres, même quand le tome 1 semble peu réjouissant. En effet, la lecture du tome 2 s’est avérée surprenante en bien des points. Ce qui était flou lors de la découverte du titre est ici plus élaboré et on explore réellement toute la dimension qu’offre ce scénario de dark fantasy. À travers des flashbacks, la mangaka prend le temps de creuser la personnalité des personnages, les rendant alors plus sympathique et touchant. Louis qui paraissait un prince en retrait va prouver tout dans les tomes 2 et 3 toute sa force de caractère et un courage nouveau. Les moments de son passé avec Guillaume, le capitaine de sa garde royale, sont touchants et donnent un background à leur relation. Il en est de même pour son lien fraternel et presque fusionnel avec Ryle, celui qui a juré de le protéger. Si l’humour était parfois trop présent dans le premier tome, cela devient plus organique dans le deux, puis quasiment absent dans le trois. La lecture en est plus immersive, et gagne en intensité au fil des chapitres. 

Concernant les entités monstrueuses ayant pris possession des corps de la population, nous en apprenons plus et surtout l’origine du problème. De nouveaux personnages sont intégrés au récit pour nous montrer que cela repose sur quelque chose de différent qu’une simple « attaque gratuite ». Les enjeux sont différents, et le sérieux est de mise dès le tome 3. J’étais d’ailleurs heureuse d’avoir ce tome près de moi pour pouvoir enchaîner la lecture, car la fin du second tome m’avait complètement hyppée pour la suite.  Il me le fallait d’urgence ! Je ne vous en dirai pas plus, pour ne pas vous gâcher la lecture.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le dessin est une qualité non négligeable. Le trait possède toujours son dynamisme rendant la lecture intéressante. Le charadesign ne souffre d’aucun défaut selon moi, les proportions sont bonnes, le travail sur les regards et l’impact au fil de l’histoire également. Le jeu de nuance sur le noir fonctionne à merveille sur le rendu des planches, avec un souci des détails concernant le fond. Peu à peu la fragilité de Louis, perçue dans le tome 1 laisse place à une aura plus grande et majestueuse. Certaines cases ont une résonance toute particulière à la lecture.

En conclusion, si le tome 1 ne vous avait pas fait une forte impression, sachez que cela serait dommage de ne pas continuer. L’action est plus contenue, ce qui laisse de la place au scénario et aux personnages pour réellement prendre forme. Nana NATSUNISHI ne signe pas le manga du siècle, mais offre une très belle trilogie où les rebondissements sont nombreux et où l’émotion se mêle avec harmonie à l’univers médiéval et fantasy du titre. Je conseille vivement !

17/20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5 réflexions sur “Critique manga #171 – Ryle & Louis tome 2 et 3

    • Merci de venir me lire, et pour les encouragements comme toujours ! J’espère que cette petite série te plaira, moi elle m’a bien surprises. En plus la fin est très bien et émouvante aussi ^^

      J'aime

  1. C’est marrant, moi c’est l’inverse, j’avais adoré le premier tome, mais je ne suis même pas allé au bout du deuxième. Tout est retombé comme un soufflet 😁

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s