Critique manga #191 – Après la pluie tome 7, Otaku Otaku tome 3

Copie de titre manga.png

Un #MardiConseil placé sous le signe de la mélancolie bien heureuse avec Après la pluie, manga terminé en 10 tomes et dont le septième vient de paraître en France. Akira et les autres restent des personnages grandement attachants, et dont les liens se tissent doucement. Puis, passion à l’univers des geek avec le tome 3 de Otaku Otaku, une série toujours aussi savoureuse à suivre.

kanadargaudsuisse


Disponible aux éditions Kana au prix de 7.45€ ou sur Amazon | Également disponible en numérique sur izneo | LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTSVOIR LA BANDE-ANNONCE DE L’ADAPTATION ANIMÉE | LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1

Après la pluie est un seinen manga tranche de vie écrit et dessiné par Jun MAYUZUKI, dont al parution s’est achevée cette année au Japon, se tenant en 10 tomes. Hasard du calendrier ou non, ce tome 7 abordant le temps d’un chapitre Halloween est sorti juste à temps aux éditions Kana. L’ambiance générale du récit est toujours aussi calme, poétique avec un niveau de lecture se trouvant souvent dans le contemplatif de certaines cases. Akira reste un personnage que l’on affectionne mais qui, comme pour les autres personnages, reste très discrète. Dans le tome précédent, la mangaka évoquait un peu plus le passé d’athlète de la jeune fille. Ici, elle se retrouve partagée intérieurement par la passion et le souvenir de ce que lui procurait la course, et sa peur de remettre ses chaussures de sport. En annexe, le patron d’Akira, Tachibana s’inquiète toujours du temps qui passe, même si on remarque qu’il essaye de l’accepter tout en trouvant de plus en plus sa place du côté des personnes d’âge mûr. Chaque protagoniste se concentre sur son rêve qui l’anime, comme par exemple l’écriture de l’ami écrivain de Tachibana, etc. J’ai particulièrement aimé continuer de voir la meilleure amie du club d’athlétisme d’Akira, qui est une jeune fille qui mériterait presque d’avoir sa propre série selon moi. Je serais même prête à avoir un prequel sur la jeunesse d’Akira et sa vocation de coureuse. Si au début nous avions du mal à percevoir le message qu’adressait Jun MAYUZUKI au lecteur, à présent nous savons que cela à un rapport avec nos rêves et nos envies dans la vie.

KOI WA AMEAGARI NO YONI ©2015 Jun MAYUZUKI/SHOGAKUKAN

Que l’on est 15, 30 ou 55 ans, nous ne devrions pas abandonner ce qui nous fait plaisir dans la vie. Les liens amicaux et familiaux sont aussi bien développés, avec la célébration de l’anniversaire sur fils de Tachibana. Le dessin de MAYUZUKI reste simple, tendre mais très parlant. Le trait droit donne vie à des personnages attachants et agréables visuellement. Les regards sont porteurs de tant de mots que la mangaka n’a aucunement besoin d’écrire des dialogues pour que l’on comprenne. En conclusion, si ma peur de voir le manga se terminer sur une relation Akira/Tachibana semble de plus en plus prendre forme dans le scénario, je ne peux pas prétendre que la lecture en est gâchée. Après la pluie est une série intimiste se concentra principalement sur l’humain et les désirs qu’il porte au quotidien. C’est bien écrit et on attend patiemment la suite.

 

Disponible aux éditions Kana au prix de 7.45€ ou sur Amazon | Également disponible en numérique sur izneo | VOIR LA BANDE ANNONCE | VOIR LA BANDE ANNONCE DE LA SéRIE D’ANIMATION| LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1 | LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

Ce troisième tome voit notre petite couple Narumi et Horitaka avoir leur premier rendez-vous amoureux, avec la volonté du jeune homme de faire qu’il soit le plus “normal” et “traditionnel” possible. Si l’un d’eux fait une seule allusion au monde des otaku, il devra mettre une pièce dans la tirelire prévue à cet effet. Si parfois j’avais eu du mal à m’attacher à 100% à eux, leur sortie dans un parc d’attractions m’a convaincu de commencer à les encourager dans leur amour. Horitaka est un jeune homme qui sous son apparence très calme se pose de réelles questions concernant sa relation amoureuse avec Narumi. Sa facilité de compréhension représente un bel équilibre tant la nature énergique de la jeune femme est électrique. De ce fait, il est impossible au lecteur d’être lasse de ces deux, et encore moins de Koyanagi et Kabakura. Si on devait donner une image pop culture à ce couple-ci, on pourrait prendre celle de Tom & Jerry qui passe leur temps à se chamailler mais qui ont une profonde tendresse l’un envers l’autre. Les petites scènes de la vie quotidienne, en dehors du moment dans le parc, sont remplies de clichés du milieu geek/otaku. Toutefois, FUJITA ne se moque pas des activités et du jargon de cette partie de la société. Bien au contraire. Elle en fait des personnes qui s’assument de la même manière que quelqu’un qui est mordu de football. Alors, certes le monde des geeks a souvent été montré du doigt, on constante qu’en 2018 ce n’est plus vraiment péjoratif d’être un fan de jeux vidéo, mangas, comics, etc.

© FUJITA/ ICHIJINSHA

La narration est toujours aussi originale et fluide. La romance de ces deux couples est le fil rouge du récit, mais n’avance pas vraiment ici. Néanmoins, on passe un très bon moments avec eux puisque notre affection envers eux grandie de plus en plus. Ayant pour chouchou Nao, le frère d’Horitaka, j’aurais voulu qu’il soit un peu plus présent ou alors au même niveau que dans le tome 2. C’est d’ailleurs avec lui qu’un nouveau personnage est introduit dans le récit, et je suis curieuse de voir ce qu’il va apporter dans la suite. Le charadesign est soigné et très bon. Les mimiques des personnages sont drôles et apportent un plus au caractère de nos héros. Les décors sont bien utilisés et la trame ne souffre pas trop de la présence du blanc. Traduction d’Aline Kudor et édition de qualité pour Kana (pages couleurs, etc). En conclusion, comme précédemment Otaku Otaku est un bon divertissement avec des allusions au monde des geek de manière mature et non ridicule. Un petit coup de coeur qui je l’espère sera toujours d’actualité dans la suite !

Yxcv

 

4 réflexions sur “Critique manga #191 – Après la pluie tome 7, Otaku Otaku tome 3

  1. Je serais aussi ravie d’avoir une préquelle sur Akira quand elle faisait encore de l’athlétisme. C’est vraiment l’aspect que j’aime le plus dans ce titre qui comme tu dis révèle petit à petit ses vraies ambitions de très jolie façon.
    Et je n’y avais pas pensé mais c’est vrai qu’Otaku Otaku est très bienveillant, pour moi c’était tellement évident que je ne l’avais pas noté mais tu fais bien de le dire ^-^

    Aimé par 1 personne

  2. C’est très bien dit pour Akira, moi aussi je veux plus voir sa vie d’avant. Je suis bien d’accord avec ce que tu dis 🙂 et c’est tellement bien formulé 🙂
    Oui, il est vraiment sorti pile au bon moment, et encore il avait été reporté, j’étais toute triste lool
    Je n’ai pas encore pu attrapé et lire le tome 3 d’Otaku otaku, bientôt j’espère.

    Aimé par 1 personne

    • Oui j’étais surprise de voir qu’il avait été reporté, alors que sur le site de Kana il était à la date initiale^^’ j’étais perdue du coup. Je pense que ça apporterait beaucoup de voir la Akira d’avant un peu plus. Malgré son caractère très calme, je pense que quand elle était dans le club d’athlétisme elle devait être un peu plus joviale on va dire.
      Et merci, ces derniers temps j’ai l’impression de galérer pour faire mes chroniques, je pense que c’est la fatigue. Alors merci ❤

      Aimé par 1 personne

  3. Oui il est bien sympa Otaku otaku, oui je l’ai enfin lu, je peux venir en discuter yeah !
    Ils sont mignon en RDV mais surtout j’adore quand notre 4 compères vont en librairie et la fin de la scène ha ha ha…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s