Critique #150 – Attachement de Rainbow Rowell, Coup de foudre à la librairie des cœurs brisés par Annie Darling

TITRE PAGE.png

Tomber amoureux de quelqu’un simplement à travers des messages entre cette personne et une autre, est-ce possible ? Seriez-vous capable de développer de l’affection, de la tendresse, et enfin de l’amour pour quelqu’un que vous n’avez jamais rencontré ni même vu ? Attachement de Rainbow Rowell explore ce thème avec charme. Vient ensuite le temps d’aller faire un tour à Coup de foudre à la librairie des cœurs brisés pour continuer notre aventure romancée où l’amour est un guest qui s’invite sans qu’on le désire.

 


Disponible aux éditions Milady dans la collection Littérature au prix de 7.90€ ou sur Amazon | Également disponible en format numérique

Attachement (2011) est le premier roman de l’auteure américaine Rainbow Rowell, qui s’est réellement fait connaître du public français avec Eleanor & Park (2013). On peut aussi citer Fangirl et Carry On tous disponibles aux éditons Milady. Attachement est l’histoire de Lincoln chargé de contrôler les e-mails envoyés par les employés de l’entreprise où il travaille. C’est ainsi qu’il va tomber sur les échanges entre Beth et Jennifer, deux amies très attachantes et drôles. Au fur et à mesure, Lincoln va tomber amoureux de Beth sans l’avoir jamais vu. Mais comment arriver à lui dire ce qu’il ressent sans qu’elle ne le prenne pour un fou ? De plus, le fait que la jeune femme est le béguin pour un des employés de la boîte… se pourrait-il que ce soit Lincoln ? Attachement est le premier roman de l’auteure que je lis, et c’est avec plaisir que je peux dire que j’ai apprécié  son style. Son talent naturel pour l’écriture permet de garder le lecteur investi dans son récit, notamment en créant des personnages banals et originaux à la fois. Lincoln est maladroit mais attachant à sa manière. En face de lui se tient deux jeunes femmes que l’on s’amuse à découvrir grâce leurs échanges, puisque c’est à travers les yeux de l’homme que l’on peut se les imaginer. Du coup, on s’amuse à les imaginer physiquement avant de finalement pouvoir mettre un visage sur chacune. L’amitié entre les deux existe parce que leurs différences les complètent d’une belle manière. Le fond de l’histoire se passe en fin d’année 1999, ce qui n’est pas rien pour ceux qui ont connu le passage à l’an 2000. À cette époque, l’appréhension et l’excitation régnaient un peu partout. La romance tient bien entendu une bonne place dans les chapitres, et j’ai adoré le fait que Lincoln ne tombe pas amoureux du physique de Beth, mais plutôt de son caractère, sa personnalité et ce qui fait d’elle Beth. En conclusion, Attachement a été une découverte agréable concernant la plume de Rainbow Rowell, qui met en scène des hommes et des femmes comme vous et moi. Ainsi, le rapprochement entre le lecteur et eux est plus simple, notamment par l’humour assez bien dosé. Un très bon moment de lecture.

15 sur 20

 

Disponible aux éditions Milady dans la collection Littérature au prix de 18.20€ ou sur Amazon || LIRE MON AVIS SUR LE TOME 1 ICI

J’ai connu Annie Darling avec son premier roman La Petite librairie des cœurs brisés [LIRE MON AVIS] qui mettait en place une petite sage, dont le second livre est Coup de foudre à la librairie des cœurs brisés sorti cette années aux éditions Milady. Charmée par les multiples références bibliographiques faite par l’auteure britannique, et avec sa petite galerie de personnages vivant à Londres. Dans Coup de foudre à librairie des cœurs brisés, Darling reprend les ingrédients qui ont fait le charme de son précédent opus. Verity Love est une jeune femme dont le bonheur passe par son amour pour l’auteure Jane Austen et par son petit ami, Peter. Le hic, c’est que ce dernier n’est pas un vrai petit ami… il a été inventé par notre héroïne. Avec l’insistance grandissante de ses amis pour rencontrer Peter, Verity prend la décision d’annoncer qu’ils ne sont plus ensemble. Mais un soir, le destin va lui jouer un tour et mettre sur sa route un parfait inconnu : Johnny. Ayant besoin l’un de l’autre, les deux jeunes gens vont passer un accord et se faire passer pour un couple. L’amour va-t-il venir s’en mêler, alors même qu’ils se sont interdit de tomber amoureux ? La lecture de ce second tome s’avère aussi sympathique que le précédent, avec une plume encore plus aboutie. Pour ceux ayant lu la saga depuis le début, vous ne serrez pas étonné de retrouver Verity, et pour les autres sachez qu’il est possible de lire la saga dans l’ordre que vous préférez. Passionnée par les livres et introvertie, Verity s’est donc créée le petit ami idéal dans sa tête. Si l’idée peut surprendre, le lecteur peut arriver à comprendre pourquoi elle l’a fait. La jeune femme ne possède pas “un grain” comme on dit, elle s’est simplement laissée porter par son imagination, son romantisme et aussi par ses amies. Johnny est un garçon charmant et on l’apprécie très vite. Pourquoi a-t-il besoin lui aussi d’un amour imaginaire ? Vous le saurez très vite en lisant le livre. La relation entre les deux est d’abord amicale, et prend le temps d’évoluer. De ce fait, le tout est crédible et donne un bon rythme au récit. Ils apprennent à se découvrir et nous aussi par la même occasion. Sensibles et humains, Verity et Johnny sont le genre de personnes que l’on aimerait connaître dans le monde réel. En conclusion, Coup de foudre à la librairie des cœurs brisés est dans la continuité du premier tome, avec des personnages que j’ai trouvé plus captivant en un sens. Une romance moderne toujours guidée par une plume inspirée et inspirante.

9 réflexions sur “Critique #150 – Attachement de Rainbow Rowell, Coup de foudre à la librairie des cœurs brisés par Annie Darling

  1. J’allais dire que je n’étais pas très chick lit mais ces deux titres me font très très envie, ça a l’air de bonnes lectures romances feel good simple et sans prise de tête. Je note (malheureusement pour mon porte monnaie ><).
    Merci pour les reviews !

    J'aime

  2. Je n’ai jamais rien lu de Rainbow Rowell, mais le résumé et ta chronique laissent entrevoir une romance intéressante dans la mesure où Lincoln s’attache à la personnalité de Beth et non à son physique. Ce genre de schéma me semble inhabituel, et plutôt rafraichissant 🙂

    J'aime

  3. Ce n’était pas forcément prévu mais je sens que Coup de foudre…ne va pas tarder à sortir de ma PAL! Le résumé m’avait vraiment séduite et ce que tu en dis confirme ce que je pensais déjà! 😉
    J’ai lu Fangirl de Rainbow Rowell que j’ai beaucoup aimé ! 🙂 Je suis moins fan des récits avec des échanges de mails (ou de lettres) mais pourquoi pas! Ce que tu en dis me tente bien finalement!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s