Critique manga #206 – Boruto tome 4 & 5, Marblegen Origines tome 1

Copie de titre manga.pngPour terminer la semaine, je me suis replongée dans l’univers des ninjas, ou plus globalement celui du shonen. On le sait c’est un genre qui regroupe des caractéristiques comme l’amitié, la loyauté, le dépassement de soi, etc. Boruto ne déroge pas à la règle, et même si je n’ai jamais lu Naruto, il a réussit à me séduire dès le tome 1. Par la suite, je me suis plongée dans Marblegen sans jamais avoir entendu parler du dessin animé d’origine. Voyons si le voyage a été convaincant et s’il en saura de même pour vous.

kanadargaudsuisse


 

Manga - Manhwa - Boruto - Naruto Next Generations Vol.5Disponible aux édition KANA dans la collection Shonen au prix de 6,85€ ou sur Amazon | Également disponible en numérique sur izneo  | L’anime est disponible légalement sur ADN | LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

Si vous étiez déjà présent lors de ma dernière chronique de Boruto, vous savez que je n’ai jamais lu Naruto, mais que l’envie a toujours été là. Quand l’annonce d’une suite à la série principale a été annoncée, je me suis dit que c’était le moment de découvrir l’univers des ninjas. Et, qu’est-ce j’ai aimé ça ! Très sincèrement j’étais à mille lieues de me laisser séduire. Dans les 3 premiers tomes, on faisait la connaissance du fils de Naruto et de ses amis, tous des descendants des personnages de la série mère. Dans ce tome 4, Boruto va devoir servir de garde du corps au fils du seigneur du pays de feu. Tento, est un garçon qui possède tout ce qu’il souhaite, mais qui manque de deux choses: d’amour et d’amitié. Si la mission ne réjouit pas vraiment Boruto, il finit par y trouver un peu de lui dans ce que ressent ce garçon. Et quand des ravisseurs s’en prennent à Tento, Boruto ne va pas hésiter à partir à sa recherche. L’intrigue de ce tome 4 n’est pas forcément décisive pour la suite des aventures, mais elle permet de montrer une belle amitié et des principes tels que la loyauté. L’action est au rendez-vous avec les ravisseurs qui, oh surprise, sont aussi des ninjas. En choisissant d’aider Tento, Boruto délaisse une autre mission qui aurait pu lui rapporter plus de renommée. Ce détail paraît anodin mais montre beaucoup de la personnalité et des valeurs de notre héros. La fin du tome lance le manga sur un nouvel arc avec un peu plus d’ambition. En effet, dans le tome 5 on découvre qu’une organisation du nom de Kara n’est pas très loin…

BORUTO © 2016 by Masashi Kishimoto, Mikio ikemoro, Ukio Kodashi / SHUEISHA Inc.

On aborde aussi l’utilisation des artefacts ou outils scientifiques pour “aider” les ninjas. Est-ce une bonne chose ou non, le débat est ouvert et les avis sont bien différents entre Naruto et son fils. L’organisation Kara voit à son bord des antagonistes charismatiques, et personnellement je ne peux rien comparer avec les arcs de Naruto. Donc de mon point de vue de novice, l’ensemble fonctionne et l’intrigue me plaît. Après est-ce que pour les fans de Naruto, l’histoire est-elle une simple redite ? Je serais curieuse d’avoir leurs avis. Visuellement, je trouve que le design des personnages est plus maîtrisé, voire assumé par Mikio IKEMOTO. Si la ressemblance avec les premiers personnages (dessinés par Masashi KISHIMOTO) est bien là, je ne trouve pas que ce soit un simple copier-coller. Dans ma critique des tomes 1 à 3, je reprochais principalement le regard des personnages qui ne communiquait rien. À présent ce n’est plus le cas, et j’avais même oublié ce détail avant de relire ma chronique. En conclusion, le scénario de Ukyô KODACHI propose une tome 4 et 5 plus ambitieux et qui peut donner de belles choses à l’avenir. Si pour le moment Boruto est celui qui est le plus mis en avant, j’aime voir comment les vétérans se calquent dans ce groupe de jeunes. Une lecture divertissante comme je les aime.

 

Manga - Manhwa - Marblegen - Origines Vol.1Disponible aux éditions KANA dans la collection Shonen au prix de 7,45€ ou sur Amazon | LIRE UN EXTRAIT ICI | GÉNÉRIQUE DU DESSIN ANIMÉ

Marblgen est un dessin animé (diffusé sur TF1) ayant pour concept un monde où le jeu de bille est devenu un sport planétaire. Son créateur Sylvain Dos Santos (Golam, Booksterz, Ovalon) propose de découvrir les origines de Marblegen dans ce prequel en manga. Que vous connaissiez ou pas cet univers, ce tome 1 sert comme un point d’entrée et un retour aux sources pour les connaisseurs. Pour expliquer en quoi consiste Marblegen il suffit de prendre l’exemple de Pokemon, Digimon ou Yu-Gi-Oh!. Sauf qu’à la place de sortir de cartes ou de pokéball, les créatures sortent des billes. L’univers en lui même est construit autour de plusieurs familles fondatrices de ces billes, possédant des caractéristiques propres. Zuméo et Marco sont des descendants des maîtres alchimistes à l’origine de ces petites sphères. On fait leur connaissance très rapidement, et on découvre aussi le fonctionnement des combats. Le fil rouge de ce premier tome est de sauver l’âme de Majaji (une amie) emprisonnée dans les éthers (l’explication est dans le manga) par un esprit divin vénéré par le clan Rayo, les gardiens de la Marble Origin Jupiter. Bon, au départ il n’est pas forcément simple d’assimiler toutes les informations sur le fonctionnement des choses. Pour nous y aider, on retrouve après chaque chapitre une page avec une explication plus claire (ce que sont les marblegens, les battles, etc). Le rythme est régulier et les personnages sympathiques.

MARBLEGEN © 2019 MONELLO PRODUCTIONS. Tous droits réservés. © 2019 Grelin – Dos Santos – KANA (Dargaud-Lombard s.a.)

On assimile très vite la personnalité de chacun, et leurs ambitions. Nous avons un peu d’humour, un esprit de camaraderie, des méchants assez originaux, et des battles. De mon point de vue, j’ai trouvé que la succession de battles rendait la lecture répétitive. Je comprends que l’introduction doit présenter chaque jeu de billes, mais les battles étaient trop rapprochés. Les personnages et le background sont travaillés. Le dessin est assuré par Rémi Grelin (Aliénor Mandragore, Inferni, L’Invitation). Même si le trait n’est pas ce que je préfère, je trouve qu’il colle bien au scénario. C’est moderne et jeune sans être enfantin. Le design est carré mais fluide, et au fil de la lecture on finit par se laisser porter. Les scènes de combat sont dynamiques malgré un manque de netteté dans certaines cases. En conclusion, le tome 1 de Marblegens Origines fait bien son travail d’introduction et de lancement d’arc. Une mythologie qui possède son potentiel, mais dont j’attends le tome 2 pour me faire un véritable avis. À découvrir si le concept vous intéresse ou que vous êtes fan du dessin animé.

Copie de lire en bulles

9 réflexions sur “Critique manga #206 – Boruto tome 4 & 5, Marblegen Origines tome 1

  1. J’ai envie d’aimer Boruto pour ma part, plein de choses m’intriguent autour de la marque de Boruto et de l’organisation derrière, mais ça tarde vraiment à démarrer je trouve et plein de choses viennent parasiter l’histoire…

    Aimé par 1 personne

      • Alors de souvenirs, parce que j’ai pas les tomes sous la main, il y a les petites missions qu’on leur confie, notamment celle avec le gosse de riche (même si oui, la fin apporte un truc on est d’accord). Il y a aussi l’arc sur la technologie que j’ai trouvé trop longuet (même si là aussi l’intention est bonne…).
        En gros, tout ce qui ne tourne pas autour de la guerre qui se prépare et qu’on nous annonce dans les toutes premières pages. J’ai du mal à apprécier les digressions dans ce titre, j’ai envie d’aller à l’essentiel et de rester dans l’univers des ninjas, Naruto avait ce mérite. Ici, je me doute que c’est pour planter un décor différent mais je ne trouve pas ça super bien fait.

        J'aime

    • Marblegen j’ai aimé le concept à la Yu-Gi-Oh etc. Le dessin est une question de goût, ce n’est pas laid loin de là, c’est propre à l’identité du manga. Certains points design m’ont moins plus, mais ça va quand meme pour le reste. Après oui on sent que ce trait un peu tablette mais bon. J’attends de lire le tome 2 pour me faire une idée, et savoir si je continue ou non.

      Aimé par 1 personne

  2. J’aime beaucoup Bruto, ça a mis un petit temps à s’installer, mais là on est sur du très bon.
    Marblegen, j’ai trouvé ça vraiment pas beau graphiquement :/

    J'aime

    • Bruto ? ahaha 😉 J’apprécie, après j’ai pas lu Naruto alors je peux comprendre que si certains y voient des similitudes trop évidentes ça puisse déranger. Marblgen j’ai aimé l’esprit Yu-Gi-Oh! etc, après graphiquement c’est particulier mais c’est propre aux goûts de chacun. Il y a certains aspects du design que j’ai moins aimé, mais ça va… c’est une identité.

      Aimé par 1 personne

      • Mdr, Bruto, ça fait ninja mexicain xD
        C’est vrai que ça fait un peu bis répétita, surtout au début, mais par la suite ça prends son propre chemin, donc ça va ^^

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s