Critique #174 – Famous Love tome 1: Lincoln, Reborn tome 1: Disaster de Rachel Van Dyken

TITRE PAGE.png

Si dans les pays francophones Rachel Van Dyken n’est pas aussi connue qu’une Aurélie Valognes ou Jane Austen, l’américaine n’a pas de quoi rougir face aux noms de ses confrères. De sa plume tendre, drôle, percutante et belle, Rachel Van Dyken sait aussi faire vibrer les cœurs des lecteurs avec la même force que ceux de ses personnages de fiction. Les tomes 1 de deux  de ses séries (sur la dizaine d’autres inédites en VF), Famous Love et Reborn, sont là pour le prouver. Rachel Van Dyken nous fait vivre des histoires pleines d’émotions et de messages nous faisant voir la vie sous un nouveau jour. 

Merci à Anne-Catherine de Dargaud Suisse pour la lecture de Famous Love et sa confiance


Couverture Famous Love, tome 1 : LincolnDisponible aux éditions Milady dans la collection New Adult ou sur Amazon au prix de 16,90€ | Également disponible en numérique

Rachel Van Dyken est une auteure américaine évoluant dans le genre New Adult et romance contemporaine, connue en France pour ses sagas comme Reborn (3 tomes), Games of Love, et plus récemment Famous Love. Actuellement, l’auteure s’apprête à publier, en VO, un nouveau tome à sa série Eagle Elite inédite en français. Outre-Atlantique, Famous Love porte le nom de Seaside Pictures et voit chaque tome se concentrer sur des personnages différents. Ils peuvent donc être lu de façon indépendante des et des autres. Le premier tome baptisé en VF Lincoln (Capture en VO) est l’histoire de Dani Garcia, 17 ans, murée dans le silence depuis la mort de ses parents dans un accident tragique. Elle vit désormais avec sa sœur et son beau-frère. Étant un acteur célèbre, il va faire de sa nièce l’assistante personnelle de Lincoln Green, véritable star du cinéma. Malgré le fait qu’elle ne soit pas réellement emballée par cela, Dani accepte et va supporter l’arrogance de cet homme sans trop sourciller. Si l’alchimie entre eux finit par opérer, Lincoln va s’interdire de ressentir des sentiments envers elle mais prend l’initiative de lui redonner goût à la vie. De son côté, Dani fait tout ce qu’elle peut pour ne pas tomber amoureuse de cet homme… mais comment lutter à l’appel de son âme sœur ? Dani est une jeune femme à qui on s’attache très rapidement. Elle est intelligente, drôle mais brisée par-delà les mots. Le silence est à la fois son refuge et sa prison. Persistante et nullement impressionnée par le caractère de Lincoln, elle n’hésite pas à affirmer ses choix, opinions et envies. Lincoln pourrait facilement tomber dans la case des acteurs prétentieux et dont le succès lui ait monté à la tête, mais il n’en est rien. Certes il a ses travers et se montre maladroit face à la jeune femme. Mais c’est un homme charmant, gentil, patient et vraiment adorable malgré le fait qu’il ne soit pas habitué à être ignoré par la gent féminine. Outre son attirance pour Dani, l’acteur voit en elle une confidente et une amie. Les échanges entre les deux apportent de l’humour et du mordant. Si la romance est classique, la construction autour est accrocheuse et plaisante. De plus, Dani n’est nullement impressionnée par les paillettes et la magie d’Hollywood. L’auteure n’oublie pas non plus les personnages secondaires qui apportent beaucoup au récit. À travers son héroïne, Rachel Van Dyken explore la douleur qu’inflige le deuil. Petit à petit, Dani va s’ouvrir au monde et réaliser beaucoup de choses sur elle qui étaient cachées au fond de son cœur. Petite note sur le choix de couverture pour la VF qui me donne envie d’aller me reposer sur la plage et me laisser porter par la douceur du soleil, à chaque fois que je la regarde. En conclusion, ce premier tome de Famous Love lance la série sur une bonne note grâce au personnage de Dani, femme forte et courageuse. Et même si le tome suivant suit des personnages différents,ici, l’histoire prohibée entre Dani et Lincoln nous fait vivre de belles émotions et transmet un beau message. 

— Tu sais que dans certains pays ce geste est une preuve d’attachement, lança Demetri, optimiste.

— Ben voyons ! marmonnai-je. Ici, ça veut surtout dire qu’elle m’écraserait volontiers avec sa voiture même si je portais un gilet jaune.

 

Couverture Reborn, tome 1 : DisasterDisponible aux éditions Milady dans la collection New Adult ou sur Amazon au prix de 6,90€ | Également disponible en numérique et grand format

Reborn est une saga en trois tomes dont le premier se nomme Disaster. Kiersten, 18 ans, ne se remet pas de la disparition de ses parents survenue deux ans auparavant. C’est lors de son entrée à l’université de Washington qu’elle va rencontrer Weston, jeune homme irrésistible et véritable coqueluche du club de football. À son contact elle se sent reprendre vie, mais elle ferait mieux de ne pas trop s’amouracher du bellâtre puisqu’il n’est pas de ceux qui aiment à vivre une relation durable et sérieuse. Mais West n’est pas le seul à lutter contre ce qu’il ressent. Son cœur bat pour Kiersten, mais ce dernier cache bien des secrets. Une romance qui sonne classique, et qui l’est bien évidemment. Toutefois, l’auteure laisse un peu de sa folie en retrait pour se concentrer sur la psychologie des personnages. Kiersten est une jeune femme en retrait sentimentalement qui ne cherche pas à se lier d’amitié ou autre avec quiconque. Sa colocataire Lisa va pourtant la pousser à trouver son chemin. Pour y arriver elle pourra compter sur son cousin Gabe Hyde, personnage que le retrouvera dans le tome 2 intitulé Toxic. Au fil des chapitres et des mots de Gabe on se demande si le garçon ne cherche simplement pas à coucher avec elle, mais il n’en est rien. Il s’est réellement attaché à elle et souhaite simplement la voir heureuse. Il en va de même pour Weston qui est à l’opposé du stéréotype du sportif populaire américain. Mature, gentil et drôle, il sait comment titiller la jeune fille pour la faire sortir de sa coquille faite de mélancolie. La narration alternée de Kiersten et West nous permet de vraiment entrer dans leur tête et tenter de les comprendre dans leurs décisions. Les moments de complicité entre eux sont vraiment jolis les faisant osciller entre amitié et amour. Néanmoins, rien n’est jamais simple dans la vie, et l’auteure n’oublie pas de vraiment y aller en profondeur pour que les protagonistes puissent renaître par la suite. La plume de Rachel Van Dyken est simple mais pleine de tendresse, d’humour et nous emporte facilement dans son récit. À certains moment l’auteure se permet quelques envolées poétiques qui nous frappent en pleine poitrine. En conclusion, en partant d’une simple romance classique dans le genre New Adult, Rachel Van Dyken montre qu’elle peut dessiner un univers où le lecteur pourra se réfugier et se lier d’amitié avec les héros. Une histoire qui parle d’amour et d’amitié avec la même intensité pour une lecture poignante pleine de douceur.

– Le fait que tu aies besoin d’aide ne signifie pas que tu es faible. Les vrais faibles, dans la vie, sont ceux qui sont incapables d’admettre avoir besoin d’aide. Ceux qui n’avouent rien, même quand ils ne sont plus en mesure d’y arriver seuls. Eux, ce sont les vrais faibles. En te faisant aider, en acceptant cette aide, tu as admis ta faiblesse, et c’est là que tu trouves ta force. Les faibles de ce monde sont ceux qui se croient plus forts que tout et exhibent ce qu’ils prennent pour une force aux yeux des autres.

Une réflexion sur “Critique #174 – Famous Love tome 1: Lincoln, Reborn tome 1: Disaster de Rachel Van Dyken

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s