Critique #178 – Ainsi battent les cœurs amoureux de Lily Haime

TITRE PAGE (5).png

Lecture LGBT fiendly qui m’a fait vivre des émotions très intenses. Ainsi battent les cœurs amoureux de Lily Haime aborde des thèmes très durs mais malheureusement actuels et dissimulés dans l’ombre. L’auteure exprime les sentiments de ses personnages en utilisant la musique comme véhicule, et ça marche ! Je vous laisse découvrir mon avis dans la suite.

 

Disponible aux éditions Milady dans la collection New Adult ou sur Amazon au prix de 16,90€ | Également disponible au format numérique


Lily Haime est une auteure française vivant en Nouvelle-Calédonie avec son compagnon et son fils. Elle est la fière maman de nombreux romans, dont certains mettant la communauté LGBT à l’honneur et avec talent. On peut citer L’Effet papillon, la saga Smoke & Mirrors avec Rohan Lockhart, À l’ombre de nos secrets, Les Roses Cherokees, ou encore Wild Heart. À l’origine Ainsi battent les cœurs amoureux est paru une première fois en 2018 avec une également aux éditions Milady dans la collection Emma. C’est en ce début d’année 2019, que les éditions Milady l’intègre à leur collection New Adult avec une nouvelle couverture.

Lily Haime est une auteure que j’ai toujours voulu découvrir, et dont je possède Wild Heart qui m’attend sagement dans ma PAL. Ainsi battent les cœurs amoureux est donc ma première lecture, et je n’ai pas été déçue. L’histoire est celle de Dorian enlevé à sa famille par sa mère et emmener dans une secte. Là-bas il subira des tourments, avant de se voir sauver par son père agent du FBI. Mais après dix ans isolés loin de chez-soi, comment se construire quand les premières années de votre vie ont été faites de préceptes et de souffrances que même Dorian ne peut se résoudre à dévoiler ? Arrivera-t-il à accepter que sa vie d’avant ne fût qu’un mensonge et que la nouvelle qui s’offre à lui peut lui apporter le vrai bonheur ? À présent, Dorian connaît le succès en tant que DJ. La musique rythme sa vie et ses nuits. Mais quand Swann arrive dans sa vie, les choses changent. Le jeune homme au charisme ravageur cherche à savoir ce qui est arrivé à son frère disparu avec la secte. 

Ce livre est fait d’introspection. J’ai adoré être dans la tête de Dorian qui est un homme extrêmement touchant. On ne peut pas rester insensible à tout ce qu’il a vécu et ce qu’il continue de vivre en son for intérieur. Ce n’est pas parce qu’il n’est plus au sein de la secte que son esprit en est sorti en même temps que son corps. La relation entre les deux garçons va être à la fois belle, passionnelle et déchirante jusqu’à atteindre l’autodestruction. On sent bien ce qui les unit et les sépare à la fois. Mais parfois c’est tellement violent et fort que l’on souhaiterait qu’ils s’éloignent l’un de l’autre pour ne pas sombrer totalement. Néanmoins, on ne peut s’empêcher de vouloir les soutenir. Les deux ont une certaine dépendance de l’autre, ce qui créait un cercle vicieux mais tellement vital pour eux. C’est vraiment douloureux de les voir ainsi, mais en même temps c’est beau et tragique.

D’abord la mélodie fut douce, un peu comme des petits pas qui avançaient doucement. Quelques notes de synthé, pour venir capturer l’attention. Puis, très vite, une nuée de contrebasses suivirent, puis laissèrent la place à des violons qui s’élevèrent très haut, comme pour nous emporter dans les Cieux avec eux. Une grosse caisse fit vibrer l’ascension. Doucement. Tranquillement. Et de plus en plus vite. Une voix se détacha, trop douce et trop tranquille. Un chœur s’y ajouta, la sublimant davantage. Le sample de cymbales balançait à une vitesse démente. Des sons étranges qui se greffèrent tout autour, venant de nulle part et de partout à la fois. L’intro était parfaite. Elle monta crescendo jusqu’à ce qu’il y ait un courant fébrile chez les danseurs. Ils attendaient. Le moment de lâcher prise. La tension était presque palpable, je pouvais la sentir me saisir, avec la certitude qu’elle capturait tous ceux qui l’écoutaient. Ça allait arriver. L’explosion. Un cri qui venait du plus profond de moi. Du plus profond de nous.

La plume de Lily Haime a été une véritable révélation pour moi. Les mots qu’elle emploie pour parler de thèmes très durs m’ont bouleversé. À l’image d’un With You [récemment chroniqué ici], j’ai compati à la détresse de Dorian. On le voit qui tente de se reconstruire une identité et une vie, chose difficile après les tourments qu’il a traversés. Son histoire nous crève le cœur tant il désire être aimé sans concessions. L’auteure n’hésite pas à briser les personnages pour mieux les reconstruire par la suite. La psychologie de chacun est travaillée jusqu’au moindre détail. 

En conclusion, Ainsi battent les cœurs amoureux a été une lecture aussi magnifique que bouleversante. La plume de Lily Haime m’a transporté et ma fait vibrer d’émotions jusqu’à me laisser à fleur de peau. Une histoire terriblement humaine et troublante qui ne peut laisser le lecteur impassible.

17/20

infos roman (1).png

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s