Critique manga #238 – Laughter in the End of the World

C’est avec un one-shot que les éditions Shiba se lancent dans le milieu du manga. Et pour une première publication on peut dire que l’éditeur belge a choisi une aventure que l’on aurait aimé poursuivre bien plus longtemps. Un univers sombre où les démons sont haïs, Lucas se dresse pour les anéantir… mais voilà, lui aussi et un démon comme le prouve la marque sur sa joue. Sombre, drôle, malin et tendre, un récit où les préjugés sont pointés du doigt.

Critique manga #237 – Kase-san, tome 1 : & les belles-de-jour

Dans le paysage du manga en France, les récits Yaoi/Boys Love sont assez courants grâce à des éditeurs comme Taifu Comics et Boy’s Love IDP. Mais du côté des filles avec les Yuri, cela est moins représenté. Si le manga Citrus de Saburouta connaît un beau succès auprès du lectorat, le reste a eu plus de mal à se démarquer. On peut tout de même citer Girlfriends de Milk MORIGANA en 5 tomes, et la trilogie Pas à pas de Kenn KUROGANE. Mais clairement, depuis Citrus aucun Yuri n’avait été édité sur sol français. Eh bien, voici Kase-san qui vient enfin remettre ce genre sur le devant avec une romance tendre et des personnages plus que charmants !