Critique #193 – Les Lames du Cardinal – L’Intégrale par Pierre Pevel

TITRE PAGE (2).png

Il était une fois Dumas et ses mousquetaires. Capes, épées, héroïsme, royaume et royauté étaient au menu de cette oeuvre intemporelle. Une centaine d’années plus tard, Pierre Pevel offre aux lecture Les Lames du Cardinal. Un récit de Fantasy qui ravira les fans de Dumas, mais pas seulement. En effet, les lecteurs du genre et ceux qui voudraient s’y mettre ne peuvent passer à côté de Pierre Pevel et son univers. Après m’avoir charmé avec Le Paris des Merveilles, partons ensemble découvrir si cette nouvelle fresque m’a fait le même effet. 

 

Disponible aux éditions Bragelonne dans la collection Fantasy ou sur Amazon au prix de 25€ | Également disponible au format numérique

 

Existe également en format collection 10ème anniversaire comprenant une nouvelle inédite et illustrée par Roland Barthélémy et Didier Graffe  INFOS ICI

Merci à Émilie de Bragelonne et à Pierre Pevel pour cette magnifique découverte


Pierre Pevel est un auteur bien connu de la Fantasy française. Avant de prendre sa plume pour nous raconter ses histoires, il a été scénariste, journaliste et auteur pour les de rôle. C’est avec sa trilogie des Ombres de Wielstadt, publiée en 2001, qu’il se fait connaître. L’année suivante il remporte  il remporte le Grand Prix de l’Imaginaire, et le prix Imaginales en 2005.  Le Paris des Merveilles connut une première publication en 2003 chez Le Pré aux Clers, avant de bénéficier d’une nouvelle publication chez Bragelonne en 2015. En 2007, arrive le premier tome de la trilogie Les Lames du cardinal (Prix Imaginales des Lycées 2009, Morningstar Award 2010). Haut-Royaume arrive en 2013 avec trois tomes, puis Haut-Royaume Les Sept Cités débute en 2016. Depuis, plusieurs de ses œuvres peuvent être acquises en format intégrale chez Bragelonne

Après avoir découvert le style de Pierre Pevel avec le tome 1 du Paris des Marveilles, il est temps de délaisser pendant quelque temps le Paris plein de magie pour partir visiter le Paris où capes et épées s’entrecroisent. Nous sommes en 1633, Louis XIII règne sur la France tandis que Richelieu est au pouvoir. Les ruelles obscures de Paris ne sont pas des endroits où la sécurité règne. Les complots sont légion, et une menace silencieuse rode. Il s’agit des dragons. Mais attention, pas n’importe lesquels puisqu’ils ont réussi à trouver un moyen pour se dissimuler parmi les humains. Leur but ? Reprendre le pouvoir tout comme ils l’ont fait à la cour d’Espagne. Richelieu va alors tenter le tout pour le tout en faisant appel au capitaine La Fargue. Pour l’accompagner, il peut compter sur le mousquetaire lepart, l’épéiste Almadès, Marciac, le sang-mêlé Saint-Lucq, Ballardieu, et la baronne Agnès de Vaudreuil. Des héros de l’ombre nourris par leur personnalité bien distincte. Arriveront-ils à empêcher la fin du royaume ?

 

 

Comme pour Le Paris des Merveilles [mon avis sur le tome 1 ici], l’introduction d’autant de personnages peut déstabiliser, néanmoins dès que l’on a retenu qui est qui, la lecture s’enchaîne très vite. Il est plus qu’évident à ce stade que Pierre Pevel possède un talent de conteur inné et qu’il est passionné par les histoires qu’il écrit. Le rythme est excellent, et l’ambiance rappelant Alexandre Dumas avec Les Trois Mousquetaires nous envoûte immédiatement. Les personnages sont très différents des uns et des autres. La dynamique entre eux laisse place de manière organique à des moments sérieux, intimes et drôles. Ensemble ils forment…. Les Lames du Cardinal. Cette mission n’est pas la première, loin de là. De ce fait on sent très bien le passif de chacun et les liens. On s’attache très facilement à chacun d’entre eux. Ils possèdent tous un je-ne-sais-quoi qui fait que l’on peut s’identifier à eux. Que ce soit au niveau du caractère, des mots qu’ils disent et de leurs actions.

Pierre Pevel arrive à les rendre aussi normaux que possibles malgré leurs capacités hors normes. Les détails, même les plus insignifiants, les concernant font que l’on a cette impression de vivre le récit avec eux. L’action et les nombreux rebondissements sont distillés de manière à ne pas lacer à la lecture. Les complots viennent peu à peu se rejoindre et former une fresque épique. Il est très difficile de savoir où l’auteur compte nous mener avec cette histoire. Le Paris de Richelieu est exceptionnel, magnifique, sombre, intrigant voir effrayant. Pourtant, à la lecture on ressent toute la force et le courage qui habitent ce Paris en plein changement. La politique s’invite également dans le récit et vient enrichir l’oeuvre déjà bien biberonné par l’Histoire avec ses personnages réels et la Fantasy. Le mélange est détonant et efficace.

En conclusion, de sa plume devenue une maestria à elle toute seule, Pierre Pevel confirme toute son imagination. Entre fiction et réalisme, Les Lames du Cardinal nous emporte au loin pour vivre avec ces personnages riches et merveilleux. Une lecture coup de cœur que je ne peux que recommander tant nous sommes ébahis.

18cdc

infos roman (1).png

4 réflexions sur “Critique #193 – Les Lames du Cardinal – L’Intégrale par Pierre Pevel

  1. J’admire le talent de conteur de l’auteur même si ça signifie avoir envie de découvrir tous ses romans comme Les lames du Cardinal (que mon cerveau s’entête à transformer en Larmes du Cardinal…).
    En tout cas, l’ambiance et les personnages ainsi que leur dynamique semblent prometteurs !

    J'aime

  2. Ça a été un coup de cœur pour moi quand je l’ai lu à l’époque, étant une grande fan de Dumas je ne pouvais pas passer à côté. Faudrait que je prenne le temps de le relire un jour 🙂

    J'aime

  3. Personnellement je préfère largement les personnages des Lames que ceux du Paris des Merveilles (je suis trop fan de Saint-Lucq 😍), mais c’est peut-être dû à l’ambiance xD
    Pevel met beaucoup de références à l’oeuvre de Dumas dans ses récits, et j’ai adoré recroiser les mousquetaires dans cette série (Athos, l’homme de ma vie 💕)
    Contente que tu aies apprécié ta lecture en tout cas ^^

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s