Critique manga #255 – Jardin Secret tome 2, Love, Be Loved Leave, Be Left tome 8

Jardin Secret avait démarré fort avec moi, puisque son tome 1 avait été un coup de coeur. Narration classique, mais exécuté avec tellement de force et de sincérité que le bonheur qui ressort de cette lecture reste collé à nous. Avec son 8ème tome, Love, Be Loved Leave, Be Left poursuit son exploration des sentiments, de l’amitié et des regrets. 

Critique #192 – Extreme Risk T1: Enfiévré de Tracy Wolff, Priest T1: Passion de Sierra Simone

Voici deux romances qui sortent de ce que l’on peut voir en général dans les publications de ce genre en particulier. Extreme Risk de Tracy Wolff nous propulse dans l’univers des sports extrêmes. Des paysages enneigés écrit avec talent servent de toile de fond à une histoire d’amour compliqué par le passé douloureux de nos deux héros. Puis, Sierra Simone arrive à son Passion de la duologie Priest pour bousculer les interdits concernant les vœux d’un homme d’église. 

Critique manga #254 – From End tome 1

Nous sommes à un peu plus de la moitié de l’année 2019. Au-delà du temps qui fil à une vitesse folle, nous constatons un peu plus que certaines choses ne vont pas en s’arrangeant. On est même parfois sur un sentiment de régression. On peut évoquer le changement climatique, la pauvreté, les agressions sexuelles, les inégalités homme-femme, le non-accès à l’eau potable ou à l’éducation, etc. Se voiler la face est souvent plus facile. Après tout tant que cela ne nous touche pas de plein fouet cela ne nous concerne pas, pas vrai? From End est un récit qui parle de manipulation perverse, relation toxique, de viol, mais toujours avec cet espoir en fond de voir les choses s’arranger. Découvrons ensemble ce tome 1 sur les 3 que compte la série. 

Critique manga #253 – Lil’ Berry tome 1 et 2

Le global made in Europe n’est pas forcément bien perçu parmi le lectorat. Au court des années, les éditeurs ont donné leur chance à des auteurs/artistes francophones, italiens et autres pour proposer un récit dans la veine de ce que font les mangakas japonnais. Si certains n’ont pas percé comme ils l’espéraient, d’autres ont réussi à se hisser vers le haut jusqu’à arriver sur sol nippon! On peut citer l’exemple de Radiant et Save Me Pythie. La dernière création manga de Delcourt-Tonkam, Lil’ Berry, rend hommage aux Shonen tout en essayant d’offrir un univers attractif et des personnages sympathiques. Découvrons ensemble ce que valent les deux premiers tomes. 

C’est lundi, que lisez-vous #123

Hello les bulles! J’espère que vos exas de fin d’années, le boulot et autre se sont bien passés! Profitez bien de l’été si vous ne bosser pas, moi je dois faire des remplacements jusqu’à fin août ^^. Courage aussi pour la météo. 

Critique BD #19 – Capitaine Albator: Mémoires de l’Arcadia tome 1

 »Albator, Albator, du fond de la nuit d’or, Albator, Albator, de bâbord à tribord tu veilles sur la Galaxie, sur la liberté aussi. Albator, Albator, le corsaire de l’espace » .. eh oui, que ce soit en manga, dessin animé quand j’entends Albator la musique du générique en VF me revient en tête. Pet importe que je ne sois pas une adepte de cet univers, puisqu’au final ce personnage s’est inscrit dans l’inconscient de milliers de personnes à travers le monde. Après une réécriture par Matusmoto lui-même avec Dimension Voyage, voici que l’un des plus emblématiques héros de l’espace débarque au format franco-belge. Une aventure inédite mise en scène par un français, rien que ça. 

Critique manga #252 – Après la pluie tome 10

Après la pluie vient le beau temps. Vieil adage que l’on connaît dit pour nous donner de l’espoir. Ce tome 10 d’Après la pluie marque la fin d’un manga écrit avec délicatesse et sincérité. Que ce soit avec Akira ou Masami, la vie s’inscrit dans leurs gestes, pensées et interrogations. Un récit dont le dernier tome me faisait craindre la fin choisie par Jun MAYUZUKI. Alors, ai-je été ravie ou déçue. Réponse dans la suite. 

Critique #190 – Love Edition tome 1 de Esméléïa Brandt

Après nous avoir envoûté avec son Paris by Night, Robyne Max Chavalan revient sous le nom de plume d’Esméléïa Brandt aux éditions Albin Michel. Love Edition est une romance contemporaine dont le décor de l’édition retient notre attention. Mais ce n’est pas le seul point positif, les personnages sont un délice à découvrir. On rit avec eux, on s’attache à eux et on en redemande. 

Critique manga #251 – It’s My Life tome 1 et 2

Il était une fois, un Paladin du nom d’Astra qui après avoir travaillé dur pour l’Empire décide de prendre sa retraite. Il investit alors dans une petite maison qui à ses yeux est son château. À peine est-il installé que son bonheur nouveau va être chamboulé par l’arrivée d’une adorable petite fille. Ensemble, ils vont créer un foyer doux, chaleureux et vivre des aventures qu’ils n’imaginent pas.