Critique manga #262 – Apprenti Criminel tome 2, Fire Force tome 11, Memesis tome 2

Copie de titre manga (11).png

Trois shonen pour faire le plein de divertissement et passer un moment. Une simple phrase pour résumer le tome 2 d’apprenti Criminel et sa silhouette sombre qui se perd dans sa nouvelle vie, le tome 11 de Fire Force qui replace les pions avant le lancement d’un nouvel arc, et enfin Memesis et ses héros de guerre qui nous entraînent dans une lecture burlesque.

kanadargaudsuisse

Merci à Stéphanie et Anne-Catherine pour ces lectures


Disponible aux éditions Kana dans la collection Shonen ou sur Amazon au prix de 6,85€ | Également disponible au format numérique sur izneoVOIR LA BANDE-ANNONCE | LIRE LE CHAPITRE 1 DU TOME 1 | LIRE MON AVIS SUR LE TOME 1

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce titre, Apprenti Criminel est un spin-off de la série Detective Conan, sous un ton parodique. Ici, on suit le personnage de Kris dont le physique se distingue par sa simple silhouette noire. C’est dans le quartier de Beika-chô, à Tokyo, que Kris a élu domicile avec pour son but tuer celui qui hante ses esprits. Qui ? Nous ne le savons pas, et sûrement que la révélation va tarder à arriver. Mais ce n’est pas le plus important, puisque comme dit juste avant, nous somme sur une ambiance parodique qui tourne en dérision intelligente l’univers de Detective Conan. La nouvelle vie de Kris est toujours aussi difficile puisqu’il ne fait que passer de petits boulots à petits boulots pour payer son loyer, manger et… vivre tout simplement. Très peu le temps pour lui de souffler ou même de s’amuser contrairement à ses colocataires qui font la fête chaque jour. En vivant dans le quartier au taux de criminalité le plus élevé du pays, Kris s’expose autant que les autres habitants encore coincés ici, à se faire racketter ou même tuer. Chaque chapitre ce concentre sur les difficultés du jeune homme.

2

© by KANBA Mayuko / Shôgakukan

Par exemple, quand le voilà engagé dans une grande surface en tant que vendeur et que ses collègues ne cessent de s’envoler pour résoudre des énigmes puisque ce sont des détectives en herbe. À la moitié du tome, nous avons la maman de Kris qui vient lui rendre visite et malgré le fait qu’il le vit mal n’hésitera pas à partir sauver sa mère quand elle sera prise entre deux feux. Les personnages de Detective Conan font à nouveau une apparition, mais cette fois-ci moins anecdotique. Le rythme et bon, tout comme le dessin de Mayuko KANBA qui d’un trait très simple arrive à donner un visuel efficace. Le fait que Kris ne possède pas de distinction physique au-delà de sa silhouette toute noire n’empêche pas aux lecteurs de l’apprécier. Parce qu’au fond nous sommes tous un Kris. Oui, nous avons tous au moins une fois dans notre vie galéré pour trouver un job, payer le loyer, se faire des amis, être à la mode, etc… En conclusion, Apprenti Criminel est une lecture qui malgré son prémisse simpliste a réussi à me convaincre de continuer la série avec ce tome 2. C’est fun, frais et ça ne se prend pas au sérieux. Que l’on connaisse Detective Conan ou non, le scénario de Mayuko KANBA arrivera à vous divertir en toute occasion.15 sur 20

 

 

 

Manga - Manhwa - Fire Force Vol.11Disponible aux éditions Kana dans la collection Shonen ou sur Amazon au prix de 6,85€ | Également disponible au format numérique sur izneo | LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS | VOIR LA BANDE-ANNONCE DE L’ANIME | LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1

Onze tomes et la flamme de la Brigade 8 n’est pas prête de s’éteindre. Arrivé à ce stade, il est impossible de ne pas spoiler certains éléments des tomes précédents. Donc, si vous ne voulez pas en savoir davantage arrêtez-vous ici, et allez découvrir cette série. Spoiler ou pas, Fire Force est un shonen qui accroche dès le premier tome. Essayez, persistez, et vous verrez. Bref. Alors, ce tome 11 notre Shinra se poser énormément de question concernant le retour de son petit frère, Shô, devenu depuis l’un des disciples du Grand Prédicateur. Convaincu que le capitaine de la 1ère brigade, Barns, en sait plus qu’il ne le veut le dire sur la mort apparente de sa mère et de son frère. Le fil de son investigation va le mener dans les rangs de la 4ème Brigade où exercent d’anciens camarades de sa formation. Après un tome 10 très fort en action et révélations, il était prévisible de voir un onzième tome plus calme. Logique sans pour autant laisser un goût de déception. Le rythme reste constant et bon sans entrer dans une course effrénée comme précédemment. Le seul reproche que l’on peut faire c’est le fait que Shinra se remet très vite de ses blessures, voire trop vite. Si Atsushi OHKUBO avait décidé de laisser son héro en retrait plus longuement, il aurait pu se concentrer sur d’autres personnages qui possèdent autant de charisme que Shinra, voire parfois un peu plus. Par exemple, Arthur est assez sous-exploité, tout comme les autres, notamment les personnages féminins qui mériteraient d’être un peu mieux mis en avant.

1

© Atsushi Ohkubo / Kodansha Ltd.

Néanmoins, on prend toujours autant de plaisir à suivre Shinra et les autres. La partie révélations sur l’incendie de l’enfance de Shinra apporte beaucoup et promet d’étendre un peu plus la mythologie de l’univers tout feu tout flamme qu’a créé le mangaka. L’humour reste un bon point, jamais trop lourd, et plutôt sympathique à la lecture. La fin de tome lance une nouvelle intrigue qui nul doute aura de quoi nous en mettre plein la vue. En attendant de revoir la 8ème Brigade, il est possible de découvrir l’adaptation animée sur les plateforme légales ADN [clique ici] ou Wakanim [clique ici]. Le dessin est fluide, lisible, et les mimiques parfois exagérées sont adéquates lors des moments humoristiques. En conclusion, un tome 11 de transition qui fait plaisir et qui permet de faire souffler nos personnages sans pour autant ralentir l’intrigue. Fire Force reste un shonen maîtrisé par un Atsushi OHKUBO qui n’a pas fini d’enflammer avec son récit.

 

 

Disponible aux éditions KANA dans la collection Shonen ou sur Amazon au prix de lancement de 6.85€ | Également disponible au format numérique sur izneoLIRE UN EXTRAIT ICI | LIRE MON AVIS SUR LE TOME 1 

Memesis est un shonen écrit par Takuya YAGYÛ, dont l’histoire se passe à l’époque médiévale. Ash et Kijira sont deux frères d’armes qui après avoir été rejeté du trio qu’ils formaient avec Léon, ont juré de vaincre le Roi du Mal avant lui. Mais avec la réputation de guerrier de légende qui entoure le nom de Léon difficile pour eux de prouver qu’ils ne sont pas aussi forts que lui. Dans le tome 1, ce duo atypique et complémentaire ont été rejoint par Rose, une ancienne camarade des magiciennes qui ont remplacé Ash et Kijira auprès de Léon. Durant le peu de chemin parcouru ensemble, leur apprend qu’il faut éliminer les douze commandants de l’armée du Roi du Mal, et mettre la main sur une relique pour gagner. Le premier commandant à se présenter est en fait un 2 en 1, puisque les frères Hedoro ne forment qu’un seul et même corps mais avec deux têtes ! Ce qui frappe lors de cette découverte est le visuel de la créature qui rappelle une sorte de grand démon ailé avec une peau ressemblant à un damier. Un design très convaincant et qui donne du cachet au personnage. Niveau scénario on retrouve les mêmes ingrédients que lors du tome 1. C’est-à-dire humour, parodie, beaucoup d’action, du dynamise et du second degré. L’ambiance Fantasy est toujours présente mais il est difficile de savoir si le mangaka a voulu la mettre en valeur ou de déformer certains points. J’opterai plus pour le premier puisque à aucun moment je n’ai ressenti un ton moqueur. L’ensemble est agréable si on prend l’histoire pour ce qu’elle semble être : un divertissement pop corn abracadabrant qui n’est pas fait pur révolutionner l’univers du manga.

3

© 2018 Yagyu Takuya, Shogakukan

Les personnages continuent dans leur délire, notamment la relation entre Ash et Kijira qui est très fusionnel au point de les trouver amusants. L’adoration et l’estime qu’ils se portent l’un et l’autre est poussé à son paroxysme ce qui rend la chose loufoque. Les autres personnages sont assez bien traités même si les personnages féminins ne sont pas du tout mis en avant. On est plus dans du fan service notamment dans le chapitre 2. Mais encore une fois, cela peut se traduire par le fait qu’autrefois la Fantasy n’avait les femmes que des trophées. Et nul doute que cela existe encore… Comme le veut le Shonen d’aventure, notre trio va vite être rejoint par d’autres. À voir toutefois comment va se tenir les deux prochains tomes, puisque la série n’en compte que quatre ! Le dessin est très fourni, détaillé, énergique, et très agréable. Les faciès des personnages sont délirants même lors des moments sérieux. Takuya YAGYÛ s’amuse et arrive à tirer le meilleur de son trait fluide et prononcé. En conclusion, Memesis part d’un récit qui ne plaira pas forcément à tout le monde, vu que l’on est dans de la Fantasy médiéval tournée dans de l’exagération amusante. Les personnages fonctionnent de par leur côté farfelu. Une lecture plaisante et sans prise de tête.15 sur 20

 

2 réflexions sur “Critique manga #262 – Apprenti Criminel tome 2, Fire Force tome 11, Memesis tome 2

  1. Merci pour ton article particulièrement sur Apprenti Criminel 😁 le fait que tu dises qu’il est presque sans aucun lien avec Detective Conan est vraiment sympa car j’avais peur qu’on soit un peu « obligé » de le lire pour comprendre le titre. Et de ton côté tu les lis les Detective Conan ?

    Aimé par 1 personne

    • Avec plaisir et de rien! Non justement, je n’ai lu que tome 1 de Détective Conan, et ça ne m’a pas gêné pour AC. Faut juste comprendre que ça se passe dans le quartier chaud où Conan résout des enquêtes. Ils font des apparitions en guests et voilà ^^ j’avais bien aimé le T1 de Conan mais comme c’est une série très longue et toujours en cours ^^’

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s