Critique #199 – Les Faucons de Raverra T1 : La Sorcière captive par Melissa Caruso

TITRE PAGE (3).png

La Sorcière captive lance de manière efficace et soutenue, Les Faucons de Raverra,  où la magie est roi au même titre que les machinations et autres joyeux complots. Melissa Caruso donne vie à deux jeune filles aussi différente que la lune et le soleil, mais qui doivent évoluer sous le même ciel de nuit pour pouvoir éviter le pire à l’empire. 

 

Disponible aux éditions Bragelonne dans la collection BigBang ou sur Amazon au prix de 18,90€ | Également disponible au format numérique

Melissa Caruso est une auteure d’origine américaine titulaire d’une licence en création littéraire de l’université de Brown et d’un MFA en écriture de fiction. En 2017, elle sort son premier roman La Sorcière captive (The Tethered Mage) qui lance une trilogie appelée Les Faucons de Raverra (Sword and Fire en VO). Quelque mois plus tard elle est nommée au Gemmel Morningstar Award, et plébiscitée par la critique. Les deux derniers tomes de la série, L’héritière rebelle (The Defiant Heir) et The Unbound Empire, seront prochainement édités aux éditions Bragelonne qui a édité le premier tome en juin de cette année.

L’histoire se passe dans un cadre classique de Fantasy avec magie, mais surtout avec un personnage féminin fort. Amalia est l’héritière d’une famille les plus puissantes de l’Empire de Raverra, et est destinée à prendre la place de sa mère au conseil. Issue de la noblesse, Zaira va se retrouver liée à Amalia. Cette dernière est loin de vivre comme Amalia, elle ne connaît que les bas-fonds, survit en volant et en dissimulant sa véritable nature. Car, Zaira possède en elle un pouvoir immense que les Fauconniers ne doivent pas découvrir. Si jamais elle est démasquée elle sera traquée par les Fauconniers chargés d’enrôler de force les individus dotés de pouvoir. Mais la guerre assombrie le royaume, et la capacité de Zaira pourrait s’avérer aussi bien destructrice que salvateur. L’univers installé par l’auteure est très immersif, riche et bien présenté. Le fait que l’on arrive à entrer directement dans l’histoire est dû en partie au fait que Caruso sait doser la quantité d’informations qu’elle donne. Le rythme est bon. Les personnages d’Amalia et Zaira sont différents mais complémentaire. Ensemble, elles vont devoir apprendre à se faire confiance, alors qu’autour d’elles les complots politiques sont de plus en plus nombreux.

— C’est facile de dire que vous ne pouvez pas changer le monde, s’emporta Zaira en pointant le doigt sur lui. Ce sont les gens qui font changer le monde. Je ne connais peut-être pas bien l’histoire, mais ça au moins, je le sais. Ne prétendez pas que c’est impossible alors que vous êtes juste trop feignant pour essayer !

Dans un premier temps, Amalia nous paraît un peu lisse et entêtée. Face à elle, Zaira est plus sombre, brutale et directe dans ses propos. Le lecteur se sent très vite curieux vis-à-vis d’elle. Le point de vue de l’histoire se fait uniquement à travers celui d’Amalia. Un choix un peu frustrant car on aurait adoré aussi avoir celui de Zaira. Les autres personnages sont bons mais ne font pas le poids face à ces deux jeunes filles. Qui dit roman Fantasy dit magie, et pour le coup la cohérence est bien là même si rien ne se distingue. Néanmoins, l’auteure arrive au moins à garder le lecteur captif grâce à l’évolution en parallèle de la relation entre les deux héroïnes. La tension qui se dégage au fil des pages boost le récit, et l’auteure distille bien les éléments provoquant la tension et la difficulté à savoir comment va se terminer le récit.

En conclusion, Melissa Caruso offre un début de trilogie palpitant et harmonieux dans sa narration. Le rythme est soutenu mais pas précipité, tout comme les personnages et leurs évolutions au fil des chapitres. Une très bonne découverte dont la suite promet d’être tout aussi bien, si ce n’est plus. 

15 sur 20infos roman (2).png

7 réflexions sur “Critique #199 – Les Faucons de Raverra T1 : La Sorcière captive par Melissa Caruso

  1. Même si ça a l’air on ne peut plus classique, je suis ravie de l’avoir acquis pour ma PAL, je compte juste attendre que la suite sorte pour m’y lancer comme ça si j’aime, je pourrai enchainer ^^
    Le tome 2 arrive en septembre, je crois 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai vu sur LA que tu l’avais aussi lu et chroniqué, je profite de passer te voir, déjà ton introduction, les premières phrases sont superbes, c’est très bien dit 🙂
    On est d’accord sur le fait que c’est très immersif ^^

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s