Critique manga #270 – Kase-san, tome 2 : & le bentô tome 2

Copie de titre manga (8)

Dans le paysage du manga en France, les récits Yaoi/Boys Love sont assez courants grâce à des éditeurs comme Taifu Comics et Boy’s Love IDP. Mais du côté des filles avec les Yuri, cela est moins représenté. Si le manga Citrus de Saburouta connaît un beau succès auprès du lectorat, le reste a eu plus de mal à se démarquer. On peut tout de même citer Girlfriends de Milk MORIGANA en 5 tomes, et la trilogie Pas à pas de Kenn KUROGANE. Mais clairement, depuis Citrus aucun Yuri n’avait été édité sur sol français. Eh bien, voici Kase-san qui vient enfin remettre ce genre sur le devant avec une romance tendre et des personnages plus que charmants !
Disponible aux éditions Taifu Comics dans la collection Yuri ou sur Amazon aux prix de 7,99€ | Également disponible sur Point-Manga | LIRE MON AVIS SUR LE TOME 1  | LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1 ICI Sans titre 1

Kase-San est le nouveau Yûri des éditions Taifu Comics qui depuis son arrivée sur le marché français n’a reçu que de bonnes critiques. Dans le premier tome [MON AVIS ICI], nous faisions la connaissance de deux lycéennes, Kase la sportive et populaire, et Yamada la préposée aux fleurs qui admire Kase de loin. Si elles sont diffétences d’un point de vue social et en matière de personnalité, l’entente entre elles est immédiate. Très vite les sentiments sont mis sur la table jusqu’à ce qu’elles forment un couple. Dans le tome 2 baptisé Kase-san & le bentô, les deux poursuivent la découverte de cette relation alors qu’une nouvelle année scolaire commence. Pourtant réunies dans la même classe, elles trouvent très peu de temps pour passer du temps ensemble. 

La popularité de Kase est très grande et voit la jeune athlète toujours entourée et sollicitée. Yamada, intimidée, se pose beaucoup de questions concernant sa place au milieu de tout ça. Pourquoi Kase sort-elle avec elle ? Pourquoi semble-t-elle peu enclin à passer du temps avec moi en dehors des cours ? Etc… Alors que l’on aurait pu s’attendre au drama classique lié au manga shojo, ici Hiromi TAKASHIMA va préférer faire que ces personnages ne laissent pas les choses traîner en longueurs, et finissent par s’expliquer. Dans un premier temps, Yamada va tenter de trouver un moyen de passer du temps exclusif avec Kase en lui préparant un bentô chaque jour, puis voyant que cela ne fonctionne pas, elle va s’imaginer pouvoir la retrouver sur le chemin du retour et rentrer avec elle. Mais le hasard fait que rien ne se passe, et l’inquiétude de Yamada augmente. Mais comme dit plus haut, le couple finit par exposer ses craintes à l’autre, surtout que Kase en a aussi ! Difficile d’imaginer celle qui semble toujours sûre d’elle douter d’elle-même et des sentiments de Yamada. Mais cela est bel et bien le cas, et ce tome 2 offre de très bons moments aussi bien pour le couple que pour chacune d’entre elles. Kase est une petite amie attentive au bien être de Yamada, notamment lors du voyage scolaire qui les voit aller au bord de la mer. L’évolution de leur relation est tendre et franchement honnête. La mangaka arrive à trouver un juste équilibre et un bon rythme, nous faisant passer un moment de lecture réjouissant. Les personnages secondaires sont peu présent mais cela n’est absolument pas un point négatif… alors que parfois cela peut poser problème !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le dessin reste doux, pétillant et met bien en valeur les personnalités différentes mais complémentaires de Yamada et Kase. Hiromi TAKASHIMA prend le temps de les croquer de la bonne manière, notamment la différence de corps entre les deux mais uniquement pour accentuer les peurs de Yamada concernant son propre corps. À aucun moment, la mangaka ne cherche à dévaloriser le charme de cette dernière, et cela se ressent très bien à la lecture. D’ailleurs Kase n’est jamais insensible aux formes de sa bien-aimée.

En conclusion, ce tome 2 de Kase-san a été une lecture merveilleuse qui encore une fois est devenue un coup de cœur. C’est un bonheur de lire ce manga, qui peut très bien être conseillé aux garçons ou aux personnes peu habituées au Yûri. Pourquoi ? Simplement parce qu’ici l’amour reste une expression universelle qui ne tombe jamais dans des scènes explicites. Une petite pépite de qualité parmi les sorties de cette année 2019, je vous le dis !18cdc

infos manga (13)

2 réflexions sur “Critique manga #270 – Kase-san, tome 2 : & le bentô tome 2

  1. Quand on pense que le tome 3 sortira sous peu et que Bloon into you va pas tarder à sortir chez Kana, ke Yuri prend un peu d’ampleur récemment ! Mais comme tu disais, Kase-san reste un Yuri à la portée de tout néophyte dans le domaine, dont je fais parti ^^
    Bref comme tu disais à la fin, ce titre est une pépite 😀

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s