Critique manga #271 – So Charming! tome 7, Entre toi & moi tome 5 et 6

Copie de titre manga (9).png

Entre toi & moi a beau être un shojo terminés depuis quelques années, il n’en reste pas moins plaisant à lire avec un bon développement généra. Ici, il touche bientôt à sa fin puisque’après cette chronique il ne restera qu’un seul tome à traiter. À ses côtés, une série actuelle et toujours en cours, So Charming!, qui avec ce tome 7 propose de bonnes idées et des moments imprévus. 

kanadargaudsuisse


Disponible aux éditions KANA dans la collection Shojo ou sur Amazon au prix de 6,85€ | Également disponible au format numérique sur izneo | LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS ICI | LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1

Voilà maintenant 7 tomes que nous suivons Nonoka et Kiriyama qui après leur rencontre ont réussi à tisser une vraie amitié, pour finir par s’avouer leurs sentiments. Cela fait à présent deux tomes qu’ils sont devenus un couple, ce qui représente un bon laps de temps pour ne pas tirer une situation en longueur. Parce que oui, on savait qu’ils allaient finir en couple, mais on espérait surtout que cela ne prendrait pas 10 tomes pour que l’un d’entre eux fasse sa déclaration. À présent, Kazune KAWAHARA doit savoir se renouveler pour ne pas donner l’impression d’avoir un couple monotone qui perdrait son charme. Cela serait un comble quand on voit le titre, hein. Ce tome 7 voit Nonoka poursuivre son amitié naissante avec Kinase, la fille mal à l’aise quand un garçon l’approche. Si la mangaka reste vague par rapport à la cause de cette “phobie” des garçons, ce nouveau tome nous en dit un peu plus sans réellement creuser. On comprend que cela est dû à son père et son frère, sans que l’on ne casse à quel degrés. Et à moins que ces deux hommes reviennent dans le récit, le lecteur sera libre d’interpréter l’attitude de Kinase. Mais le gros point de ces nouveaux chapitres réside dans le fait que Kinasa semble très intéressée par… Kiriyama ! Dans un premier temps, Nonoka ne sera pas troublé par le comportement de son amie qui rougit à chaque fois que son petit ami est dans les parages, mais au fil des pages son inquiétude ne cesse d’augmenter.

yxcvb

SUTEKI NA KARESHI © 2016 by Kazune Kawahara/SHUEISHA Inc.

Jusqu’à ce que… et on va s’arrêter là pour ne pas spoiler. En tout cas, on peut tout de suite écarter l’éventuelle idée de tromperie de Kiriyama puisque non, il ne va jamais craquer pour Kinase. Non, la mangaka décide de prendre les choses autrement et cela est assez rafraîchissant pour nous garder dans la lecture. Le couple Nonoka/Kiriyama est présent mais d’une manière différente contrairement au tome précédent qui les voyait certes mignons, mais trop dépendant l’un de l’autre. Ici, il y aura même des tensions créées par un refus d’accepter de laisser son ego de côté. Difficile d’en dire plus, mais on peut souligner le fait que l’avancée est logique et bien traitée. Le dessin est toujours aussi sympathique, voire charmant. Kiriyama possède encore son sourire si identifiable, et toujours aussi énigmatique. Les expressions reflètent bien les pensées et émotions de chacun. Les codes graphique du genre sont là (étoiles, rouges aux joues, etc) mais ça colle bien au contexte du récit.  En conclusion, So Charming! reste une valeur sure dans les shojos actuels avec parfois quelques idées qui sortent du lot bien orchestrées de la part de Kazune KAWAHARA. Les personnages se posent de véritables questions, les seconds couteaux du casting ne sont pas très mis en avant mais dès qu’ils le sont ils sont bien utilisés. Un shojo tendre, assez mature et moderne concernant les sentiments, et d’excellents retournements de situation.

17/20

 

Manga - Manhwa - Entre toi et moi Vol.5Disponible aux éditions KANA dans la collection Shojo ou sur Amazon au prix de 6,85 € || Également disponible en numérique sur izneo || LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS ICI || VOIR LA BANDE ANNONCE

Avec ce tome 5, Entre toi & moi touche très bientôt à sa fin, puisque ce shojo est en 7 tomes terminés. Dans ce cinquième tome, la relation entre Makoto et Reita semble stagner quelque peu. La raison est qu’il existe encore beaucoup d’hésitations entre eux, notamment du côté de Makoto qui ne cesse d’imaginer le moment où Reita cessera e l’aimer. Mais le jeune homme n’est pas aveugle t semble bien conscient de ce qui se trame dans la tête de sa douce. Au fil des mots, la jeune fille laisse enfin parler son cœur exprimant ses peurs liées à la relation qu’entretenait ses parents. Reita la rassure, et lui fait une déclaration digne des plus grandes histoires d’amour. Certes vous direz que ce ne sont que des adolescents et que possible que l’amour entre eux ne durera pas, mais l’intensité du moment présent qu’ils vivent ne dénature en rien la véracité des sentiments qu’ils éprouvent. Après tout, qui nous dit qu’à cet instant précis ils n’ont pas des marmots qui vagabonde dans une belle petite maisons, et toujours aussi amoureux ? Seul la mangaka détient cette réponse, et nul doute que les lecteurs partagent certainement la même idée qu’elle. Bref.

© 2014 Haru Tsukishima by Kodansha Ltd.

La relation se construit petit bout par petit bout pour venir former quelque chose de concret et de solide. La narration est faite de manière classique quand il s’agit d’un shojo, mais n’en est pas moins touchante. On constate aussi que Haru TSUKISHIMA a ajouté un peu plus d’humour à l’ensemble, chose qui n’était pas vraiment présent dans les lectures précédentes. On retiendra, par exemple, la scène du baiser entre Makoto et Reita qui est très comique visuellement. Le personnage de Makoto parait moins sur la réserve et retrouve un second souffle dans son écriture. Yûsuke, avec qui Reita était en froid, revient un peu plus dans le récit, donnant quelques petits moments bien tendre. Le dessin est bon dans l’ensemble, classique oui, mais efficace. En conclusion, un tome 5 qui fait évoluer l’histoire dans quelque chose de moins redondant malgré le petit plaisir que l’on éprouvait, tout de même. Mais avec ce tome 5, TSUKISHIMA est plus dans un récit plus naturel, libre, et moins coincé dans un certains système codifié lié au Shojo.

 

Manga - Manhwa - Entre toi et moi Vol.6Disponible aux éditions KANA dans la collection Shojo ou sur Amazon au prix de 6,85 € || Également disponible en numérique sur izneo || LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS ICI || VOIR LA BANDE ANNONCE

Avant dernier tome, la mangaka se perd un peu avec une histoire qui retrouve un schéma trop classique. Décevant quand on sait que le tome 5 nous avait proposé un peu de fraîcheur dans la narration. Alors qu’ils débutent dans leur relation de couple officiel, un cousin de Makoto du nom de Kengo s’invite pour quelques jours. Si cela semble anodin quand on y pense, le comportement du garçon va venir ébranler les débuts fragiles des amoureux. Pourquoi toutes ses insinuations envers Makoto, par exemple. Veut-il nuire au couple ? Lui, il jure que ce n’est pas le cas… L’ambiance est assez étrange car on imagine mal un collégien empiéter autant sur la relation de sa cousine lycéenne. L’idée n’est pas mauvaise en soin quand on découvre pourquoi il ait de la sorte, mais c’est simplement mal exécuté. De plus, comme si cela n’était pas suffisant, la mère de Makoto décide de mettre des limites au couple concernant les allées et venues de Reita chez eux, notamment à travers la fenêtre de la jeune fille puisque les deux sont voisins !

Résultat de recherche d'images pour "entre toi & moi tome 6"

© 2014 Haru Tsukishima by Kodansha Ltd.

Un acte compréhensible et bienveillant qui a le plaisir d’être convaincant. Le traitement du personnage de Makoto pose pas mal de problème, et aura de quoi exaspérer les lectrices modernes, par exemple. Toutefois, la série touchant à sa fin on suit volontiers ses deux jeunes gens et on est content de voir qu’ils évoluent, même si pas forcément au même rythme. La question du passage à l’acte sexuel, notamment la première fois, est abordé ce qui peut étonner quand on sait que les shojos ne l’abordent pas, en tout cas pas les plus moderne. On peut citer Irrésistible, également chez Kana, qui traite de la relation de lycéen dans un contexte plus actuel, avec les désirs, les premières fois, etc. En conclusion, ce tome 6 est bon sans égaler le précédent, malheureusement et nous laissant presque un petit goût de déception. Mais la série touchant vraiment à sa fin on est bien curieux de voir ce qui attends le couple Makoto et Reita.  

Copie de lire en bulles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s