Critique #201 – Amber Farrell tome 5 de Mark Henwick, Black Wings tome 3 de Christina Henry

TITRE PAGE (1).png

Quand la Bit-Lit rencontre l’Urban Fantasy portée par des héroïnes surprenantes, bien écrite et qui ne se laissent pas faire, nous avons Amber Farrell et Black Wings ! Deux récits réussis, dont le premier écrit par un homme. Le second est bourré d’action, de fun, et bénéficie d’un bestiaire génial. Deux sagas à découvrir !


Couverture Amber Farrell, tome 5 : Les secrets des angesDisponible aux éditions Milady dans la collection Bit-Lit ou sur  sur Amazon au prix de 8,90€  | LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

Dans ce cinquième tome, nous gardons la meme structure concernant la narration, qui heureusement arrive à ne pas trop se répéter. Le récit est intégralement porté par le personnage d’Amber et sa mythologie. L’histoire se concentre sur une possible entente entre les Athanate et les Adeptes, et c’est Amber qui est en charge de la médiation. En fil rouge nous avons également un secret revenant du passé de notre héroïne, de quoi venir troubler encore un peu plus sa vie… Nous avons ici beaucoup de politique et son système, assez intéressant, et que l’auteur arrive à bien dispatcher au fil des chapitres. L’action est dynamique, il y a des rebondissements de situation concernant quelques personnages hormis celui d’Amber. Plus haut on évoquait la mythologie, et qui sans surprise, continue d’être enrichie par un Mark Henwick qui ne cesse d’avoir de bonnes idées. Beaucoup de questions restent sans réponses ici, et dont on espère avoir des explications très bientôt. Pour le moment, la série est toujours en cours aux US, et c’est ce qui peut freiner. Car malgré les qualités du récit, se retrouver avec une série de plus de 10 tomes ça peut vite ennuyer. La psychologie d’Amber est toujours aussi bien travaillé, les relations entre les personnages aussi qu’ils soient bons ou mauvais d’ailleurs. Il est difficile d’en dire plus sans faire dans le spoilers, mais sachez que c’est une série d’Urban Fantasy qui mérite qu’on la découvre. C’est moderne, fun et bad ass. En conclusion, un tome 5 réussi dans son ensemble. Bref une bonne lecture !

Copie de lire en bulles

 

Disponible aux éditions Milady dans la collection Bit-Lit ou sur Amazon au prix de 7,90€ | LIRE MON AVIS SUR LEs TOMES PRÉCÉDENTS

Black Wings est l’une des récentes nouveautés Bit-Lit/Urban Fantasy de chez Milady, et dont le tome 1 avait été une bonne surprise. En effet, le récit bénéficiait de personnages vraiment attachants et fun à suivre. Madeline Black est le nom du personnage que l’on suit. Elle est une agent de la mort chargé d’escorter les défunts dans l’au-delà. Mais ce ne sont pas les âmes errantes qui manquent dans la ville de Chicago et qui pour certaines raisons ne veulent ou ne peuvent pas quitter ce monde. Après seulement 2 tomes, Christina Henry décide de bousculer son récit et nous surprendre. En effet, sans trop en dire, ce troisième tome marque réellement un changement aussi bien au niveau intrigue amoureuse que dans l’action. Alors, rien de négatif ici, bien au contraire ! Ceux qui n’aiment pas les triangles ou quatuor, ou autre forme géographique, en ce qui concerne les relations amoureuses, seront ravis d’apprendre que cela va arriver à son terme. En parallèle, le gros de l’intrigue possède un bon nombre de rebondissements, et on se régale. Entre loup-garous qui disparaissent, des personnages qui décident de jouer cartes sur table tout en sachant garder une bonne pointe de mystère, on peut dire que Christina Henry sait comment nous garder en otage. En effet, la lecture est prenante, et même si Black Wings n’est pas parfait, on se laisse porter sans retenue dans cet univer. Lucifer est celui qui nous surprend le plus et qui nous promet de très belles choses à l’avenir. Maddy est un personnage attachant, et ici il l’est encore plus. Certes elle n’en fait souvent qu’à sa tête mais l’auteure arrive enfin à la rendre plus posée quand il le faut. L’humour continue d’être très bon et ne devient pas lassant, ce qui n’est pas forcément le cas d’autres sagas. Les derniers éléments de fin de tome nous laissent la bouche ouverte tant l’auteure prend des risques ! Mais c’est un très bon risque, pour le coup. En conclusion, un troisième tome vraiment agréable rempli d’action, et qui devrait plaire à ceux qui recherchent un peu de fraîcheur dans les récits de Bit-Lit qui sont légion chez Milady. N’hésitez plus,  foncez !

Tu ne devrais pas être embarrassée. Tous les gens qui sont ici savent que tu te battrais jusqu’à la mort pour eux. C’est pour ça que nous mettons nos propres vies en péril quand tu le demandes. C’est pour ça que les Grigori te craignent, et que Lucifer tiennent tant à mettre la main sur toi.

17/20

 

 

Une réflexion sur “Critique #201 – Amber Farrell tome 5 de Mark Henwick, Black Wings tome 3 de Christina Henry

  1. Comme toi, Lucifer m’a interpellée dans Black Wings.^^ Effectivement, tout n’est pas parfait, mais on se laisse porter. Curieuse de voir ce que la suite va nous réserver en octobre ! Surtout avec cette fin.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s