Critique #216 – L’Oiseau captif par Jasmin Darznik

La condition de la femme a peut-être évolué dans certains pays, mais dans d’autres le changement n’est quasiment pas perceptible. Si des actions sont menées, c’est grâce à des personnes qui ont initiées des choses bien avant nous. C’est le cas de Forugh Farrokhzad que vous ne connaissez peut-être pas encore, mais qui a contribué à un désir de liberté parmi les femmes dans les années 50. De petit oiseau enfermé dans une cage dont les barreaux ont été régis par la société, Jasmin Darznik nous conte l’échappée d’un oiseau devenue femme et bien plus.