Critique manga #303 – Bloom Into You tome 4

titre manga (4)

Un début correct mais avec une mise en place des personnages maladroite, Bloom Into You a depuis réussi à montrer qu’il regorgeait de sérieux et de plusieurs thèmes importants. Sexualité, découverte de l’identité, apparence physique et sociale, Nio NAKATANI offre un scénario montant en puissance. Magnifique.

 

Disponible aux éditions Kana dans la collection Shojo ou sur Amazon au prix de 7.45€ | Également disponible au format numérique sur izneoVOIR L’ANIME LÉGALEMENT SUR ADN | LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS | LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1

kanadargaudsuisse


Dans ce quatrième tome de Bloom Into You, Toko Nanami continue de se mettre la pression concernant la pièce de théâtre qu’elle prépare avec le reste des membres du conseil des élèves. Avec les vacances d’été, Nanami propose que le groupe parte en camp d’entraînement afin d’être prêt lors de la première représentation. Désireuses de faire plaisir à leur amie, et Sayaka mettent de côté leurs hostilité et acceptent la proposition. Mais malheureusement certains scénarios ne se passent pas forcément comme on l’espérait….

Après un bon premier tome de mise en place mais assez flou concernant les personnages et la suite, c’est avec un plaisir non dissimulé que Bloom Into You a rapidement corrigé ces défauts. Depuis le tome 2, le scénario de Nio NAKATANI devient de plus en plus profond dans ses propos. Le plus gros atout ici se trouve être la psychologie des personnages beaucoup plus complexes, peignant ainsi des héros tout en nuances. Si dans le premier tome, le comportement de Nanami était dérangeant, depuis la jeune fille a su montrer les multiples démons qui la hantent. Vivant dans l’ombre de sa soeur morte, elle ne semble exister que pour devenir celle que sa famille admirait. Mais, dans tout ça, la jeune fille n’a jamais réussi à se découvrir elle-même. Parfaite aux yeux de ses camarades, les fissures sont de plus en plus visibles pour le lecteur, ainsi que pour ses deux amies Yû et Sayaka. Concernant Yû, l’adolescente possède une bonne évolution. Autrefois distante, dans ce tome 4 elle se retrouve de plus en plus face aux doutes concernant sa proximité avec Nanami. Simple amitié ? Amour ? Et avec Sayaka et son attirance flagrante pour Nanami, cela ne va pas aider notre jeune héroïne à y voir plus clairement. Le côté romance est vraiment tendre et réaliste. Pas de mélodrame de pacotille, non, mais une véritable plongée dans la complexité des sentiments humains et notre propre identité. On pense par exemple à une certaine scène qui voit Nanami perdre pied face au rôle principal qu’elle joue dans la future pièce de théâtre. Une véritable confession déguisée et un cri venant du coeur. Poignant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le dessin aide à communiquer toutes les émotions dont débordent les personnages. De la jalousie à la peine, la mangaka arrive à dresser un portrait convaincant et parlant. On a un très oscillant entre shojo et seinen. La maturité du style de Nio NAKATANI se mélange avec un côté adolescent plus doux. Le passage à l’âge adulte passe aussi bien par les sentiments et l’alchimie des corps.

En conclusion, avec ce tome 4 Bloom Into You confirme ses qualités scénaristiques. Nos trois jeunes héroïnes sont en prises avec des émotions tellement fortes et déroutantes, qu’elles ne peuvent que se sentir dépassées et confuses. Beau, doux et fort, Bloom Into You va très certainement devenir l’une des meilleures séries de 2020.17infos manga (3)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s