Critique manga #304 – Jardin secret tome 4, So Charming! tome 8

titre manga
Le printemps a frappé à notre porte, oui, mais avec ce qui se passe en ce moment on aurait tendance à très vite l’oublier. Afin d’être dans le thème et de nous changer les idées, je vous propose de découvrir mon avis sur les suites des séries Jardin Secret et So Charming ! Deux shojos, oui, mais dont la narration et les personnages sont très différentes. Si l’amour et la découverte de l’autre et des sentiments nouveaux sont au coeur du récit, chaque titre propre sa vision. 

kanadargaudsuisse


Manga - Manhwa - Jardin Secret Vol.4Disponible aux éditions KANA dans la collection Shojo ou sur Amazon au prix de 6.85€ | Également disponible au format numérique sur Izneo || VOIR LA BANDE ANNONCE || LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1 || LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

Quatrième tome pour le shojo Jardin Secret qui continue de nous raconter la relation amicale (et plus) entre Ran, la fille que l’on admire tous de loin au lycée, et Akira, fils de fleuriste à la jovialité contagieuse. À la fin du tome précédent, c’était sans surprise que le duo devient officiellement un couple. Ce nouveau tome se concentre donc sur leur nouveau cheminement ensemble, mais aussi individuel puisque chacun continue d’apprendre de ses sentiments. La sincérité évidente que nos deux adolescents ressentent l’un pour l’autre est remplie de bienveillance et d’une honnêteté pure. Pourtant ce n’est ni niais ni ennuyeux. La narration et l’avancée sont classiques pour le genre, oui, mais la manière dont la mangaka s’applique à nous rendre Ran, Akira et les autres attachants fait toute la différence. AMMITSU s’applique à faire que les personnages se découvrent dans la naissance des sentiments amoureux, l’impact que cela peut avoir sur leur quotidien, etc. Ran à l’apparence faussement froide perçue par les autres, ne cesse de se poser des questions, et avance à petits pas dans sa relation avec Akira. Ce dernier va montrer quelques signes d’insécurité et de jalousie, mais jamais cela n’est exprimé comme étant lourd et toxique.

1

© 2017 Ammitsu, Kodansha

Dans les moments de doute, le couple arrive à communiquer et ne laisse jamais rien traîner un climat pesant s’installer. Ils se soutiennent l’un et l’autre, et c’est ainsi que devrait être toute relation amoureuse. Quelques petites touches d’humour sont là, bien entendu, notamment avec les personnages secondaires qui avec nos deux héros forment un groupe d’amis très sympas à regarder. Le dessin est toujours une réussite. AMMITSU possède une manière délicate et mature de donner vie à ses personnages. La symbolique des fleurs est moins présente par rapport aux tomes précédents, ce qui peut laisser un sentiment de nostalgie. Espérons que cela revienne dans la suite, car c’est justement dans toute cette thématique des fleurs que Jardin Secret arrive à se distinguer des titres shojo. En conclusion, un tome plaisant mais pas transcendent, mais don son exécution continue d’être propre et tendre. Les dernières pages nous offrent une ouverture sur le passé intriguant de Ran… vivement la suite !

 

Disponible aux éditions KANA dans la collection Shojo ou sur Amazon au prix de 6.85€ | Également disponible au format numérique sur Izneo || VOIR LA BANDE ANNONCE || LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1 || LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

So Charming ! est une série qui a connu des hauts et des bas au fil de son histoire. Nous avons de bons tomes et des tomes qui nous laissent sur une note un peu banale, voire aigre. Après un tome 7 vraiment très intéressant dans l’évolution du couple Nanoka/Kiriyama, mais aussi dans l’amitié entre l’adolescente et Kinase, on pouvait s’attendre à une suite du même calibre. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Selon moi, ce tome 8 de So Charming ! est certainement le moins bon de tous pour le moment. Pourtant c’est avec regret que je l’écris mais comment ne pas faire autrement quand Nanoka passe son temps à s’extasier devant le moindre regard et geste qu’a son petit ami à son égard. Certes elle est amoureuse, c’est son premier petit ami, etc, mais cette version de Nanoka se rapproche dangereusement de celle que l’on découvrait dans le tome 1 de la série qui n’avait que “je veux un petit ami” en bouche. Si à ce moment, la parution simultané du tome 2 rendait l’ensemble plus profond, ici on se demande vraiment où va aller la série. Sachant que le titre est encore en cours au Japon avec 12 tomes, on espère que Kazune KAWAHARA arrivera à relancer son histoire et à nous offrir une version moins enfantine de Nanoka.

2

SUTEKI NA KARESHI © 2016 by Kazune Kawahara/SHUEISHA Inc.

Au niveau de l’histoire dans ce tome il n’y a pas grand chose à dire, malheureusement. Le seul petit plus que l’on peut retenir, et qui ouvre un chemin pertinent pour la suite, réside dans le désir charnel qui commence à se faire sentir pour notre héroïne. Du côté du garçon on ne sait pas trop où il se place, car il semble jouer à une sorte de provocation avec des sous-entendus de rapprochement souhaité. À voir comment cela est traité dans les prochains tomes. On peut aussi souligner l’avancée du personnage de Kinase, qui si exploité par la suite pourrait facilement devenir le nouvel intérêt de la série. Le dessin est bon et agréable. En conclusion, un tome en deçà du reste de la série, avec une héroïne pas mal agaçante dans le fait qu’elle fasse passer son copain avec toute sa vie, et même son futur… Croisons les doigts pour un prochain tome qui remette les choses à leur place.sdfg

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s