Critique manga #306 – Mythical Beast Investigator tome 1 et 2

titre manga

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? En seulement deux tomes, Mythical Beast Investigator offre un récit de Fantasy aux grandes qualités, avec un personnage féminin très diplomate et perspicace. 

 

Disponible aux éditions OTOTO dans la collection Shonen ou sur Amazon au prix de 6.99 € 

Mythical Beast Investigator est l’adaptation manga, en deux tomes, du light novel Genjuu Chousain écrit par Keishi AYASATO en 2016. La partie graphique du manga a été confiée à Koichiro HOSHINO qui se base sur le charadesign de IACK. Dans cette histoire, le lecteur est invité à suivre Felly Ehéna, une jeune enquêteuse de créature légendaire. Son but est de venir en aide aux habitants confrontés à des animaux et autres créatures fantastiques, qui eux aussi méritent son aide et sa protection. Elle est accompagnée par deux être particuliers : une chauve-souris du nom de Trow et un lapin anthropomorphe qui veille efficacement sur sa sécurité.

Le lecteur rentre rapidement dans le bain puisque l’action commence dès les premières pages. Aucun besoin d’une introduction pour nous présenter l’univers et le personnage de Felly. C’est efficace, et pour une série en 2 tomes, c’est parfait. Dans le tome 1, nous assistons à trois missions bien distinctes, dans une ambiance qui change au fur et à mesure, mettant bien en lumière toute la beauté et la cruauté de cet univers et de sa société. Un certain petit parallèle est fait avec la peur de ce qui est différent, que l’on retrouve aussi bien dans la fiction que dans la réalité. Le personnage de Felly a pour position l’impartialité. Elle n’est ni pour les humains, ni pour les créatures. Elle est simplement du côté de la tolérance, l’explication par les mots et l’apprentissage de ce qui nous est inconnu. Les acolytes de la jeune fille n’ont pas forcément une place prépondérante dans le récit, Trow étant simplement pour divertir et être mignon, et le lapin Kooshna pour rester dans le mystère.

Si les deux premiers chapitres du tome 2 partent sur le même schéma, on sera ravi de constater que la dernière partie du tome misera plus sur le traitement des personnages. Le mangaka mise sur une narration plus dramatique, revenant sur le passé d’un certain roi des ténèbres. À cette occasion c’est le sombre Kooshna qui prend la parole. Des idées font leurs apparitions, nous plongeant vraiment au coeur des personnages qui se dévoilent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le dessin de Koichiro HOSHINO est efficace du début à la fin. Le trait est fin mais fort. Le design des humains reste classique, mais agréable. C’est toutefois au niveau du design des créatures que la magie opère réellement. Kooshna possède une aura qui en impose à chacune de ses apparitions. Les décors sont travaillés et bien présents. Le découpage est classique mais il fait très bien le job. Comme toujours les éditions Ototo livrent une copie propre et une traduction fluide.

En conclusion, avec seulement deux tomes Mythical Beast Investigator relève le défi de nous divertir tout en présentant un univers de Fantasy classique mais travaillé. Le charme que dégage l’héroïne et l’aisance de la narration font que l’on se satisfait de l’ensemble, même si au fond on en aurait voulu un peu plus. Une bonne lecture !

15 sur 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une réflexion sur “Critique manga #306 – Mythical Beast Investigator tome 1 et 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s