Critique #224 – The Best Lies par Sarah Lyu

TITRE PAGE (2)

Les secrets certains se baignent dedans, d’autres les révèlent au grand jour surtout si cela ne les concerne pas. Et puis, il y a ceux qui font comme si les secrets n’existaient pas dans leur monde. Dans The Best Lies, nous faisons la rencontre d’adolescents et d’adultes que rien ni personne ne soupçonne, ou presque. Mais les apparences, les mensonges et les nons-dits ne sont jamais ceux que l’on imagine. 

 

Disponible aux éditions CASTELMORE dans la collection FIBS ou sur Amazon au prix de 17.90€ | Également disponible au format numérique

sp


Sarah Lyu est une autrice américaine ayant grandi près d’Atlanta, en Géorgie, est dont The Best Lies est le premier roman. Actuellement, la jeune femme vit à Birmingham, dans l’Alabama, avec sa famille. The Best Liest est un récit Young Adult assez particulier qui fait penser à un thriller, mais qui est bien plus que ça. Remy est une adolescente de 17 ans comme les autres qui va se retrouver mêlée à une sombre histoire malgré elle. Un soir, son petit ami Jack est abattu de plusieurs balles en pleine poitrine, et il semblerait que ce soit sa meilleure amie à elle, Elise, qui a appuyé sur la détente. Était-ce volontaire ? Ou un tragique accident ? Remy ne se souvient de rien, sauf du bruit des coups de feu et du sang de Jack sur ses mains. Ne pouvant se résoudre à perdre sa meilleure amie également, elle va mener sa propre enquête en plongeant dans l’obscurité de sa mémoire, pendant que la police mène la sienne. En lisant ce résumé, on se dit que l’on va lire un polar pour adolescents, eh bien, pas vraiment. Je vais essayer de vous expliquer pourquoi.

Au fil des pages, on se rend compte qu’il y a bien plus que ce l’on pensait. Nous assistons à ce que l’on appelle une relation toxique entre les deux adolescentes. Remy et Elise sont le contraire l’une de l’autre, mais pourtant quelque chose existe entre elles. La première est plutôt joyeuse malgré une situation familiale compliquée, et dépend beaucoup de l’affection que peuvent lui porter les autres, notamment son petit ami. Puis, nous avons la seconde qui est forte, dépendante mais aussi très sombre avec des secrets que l’on va découvrir au fur et à mesure. Avec une narration entre présent et retours dans le passée, Sarah Lyu offre un bon rythme au roman. Les émotions, surtout les plus fortes et les moins contrôlables, sont au cœur même du récit avec des personnages qui se manipulent entre eux. La figure des parents tient une place déterminante dans la construction psychologique des enfants, The Best Lies s’en fait l’écho pour le meilleur comme le pire. La relation Remy/Jack et Remy/Elise se font le miroir l’une de l’autre avec des points communs inévitables.

…la solitude. C’était un mélange de désespoir et de découragement, de peur et de manque. C’était le besoin d’aller chercher dans les ténèbres quelque chose qui nous fait défaut sans même savoir de quoi il s’agit. C’était le sentiment d’être en quête d’un désir, et le besoin de découvrir lequel. C’était une errance sans fin

La plume de l’autrice se laisse lire avec plaisir. C’est simple d’accès mais travaillé tout de même notamment concernant la psychologie des héros. La traduction de Mathias Lefort est respectueuse de l’oeuvre originale, et a du sens. Ce choix de couverture par l’équipe des éditions Castelmore est très différent de la couverture d’origine. Et même si je préfère celle en VO, je suis assez contente de la version française. L’intention de l’une et de l’autre est la même.

En conclusion, The Best Lies de Sarah Lyu est roman qui parle des relations toxiques et de la dépendance à autrui, surtout quand ces personnes ne sont pas bonnes pour nous. Les liens entre les protagonistes peuvent ouvrir au débat, ce qui n’est pas du tout une mauvaise chose notamment si un adolescent (ou adulte) vit ou a vécu quelque chose du genre. Un premier roman efficace qui se laisse lire rapidement et avec envie.15 sur 20

infos roman (1)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s