Critique BD #024 – Mausart tome 2, Les Souris du Louvre tome 2

titre BD (1)

Deux récits pour petits et grands qui nous font passer un doux moment de lecture. Les souris et autres animaux tiennent une place importante dans Mausart, véritable petit bijou visuel et enchanteur. Tandis que les souriceaux du Louvre nous emmènent à la découverte d’une histoire bien particulière. 


Disponible aux éditions DELCOURT dans la collection Jeunesse ou sur Amazon au prix de 14.50 € | Également disponible au format numérique sur izneo ou autres | LIRE MON AVIS SUR LE TOME 1 

Fin 2018 sortait le premier tome de la bande-dessiné Mausart écrite par Thierry Joor (directeur littéraire de Delcourt) avec Gradmir Smudja au dessin et à la colorisation. Dans cette introduction on nous présentait Mozart sous l’apparence d’une souris, Wolfgang, dont le rêve était de pouvoir jouer du piano autant qu’il le souhaite. Après quelques péripéties à la cour de Vienne, nous retrouvons à présent notre petit virtuose à Venise, en Italie. Là-bas il va découvrir le célèbre carnaval et rencontrer de nombreuses personnes, dont Antonio Stradivari, l’inventeur du violon. La construction narrative est la même que dans le premier tome, avec toujours autant de charme dans l’écriture et le dessin. La musique a encore une place importante dans le récit, avec ses pièges et ses entourloupes à la cour royale. Le tome reste candide malgré le danger que peuvent représenter certains individus, encore une fois représentés sous les traits d’animaux.

1

© 2019 Éditions Delcourt

Face au succès du premier récit il était évident de voir un deuxième essai arriver, et cela pour mon plus grand plaisir. Le dessin reste la force principale de l’oeuvre, toujours exécuté par un Gradimir Smudja inspiré et en pleine forme. Les couleurs du carnaval de Venise se prêtent très bien à la sobriété que dégage toute l’architecture de la ville flottante. On ne peut s’empêcher de penser à un Van Gogh rencontrant un Monet quand on voit le trait de Smudja. Les planches fourmillent de détails, et on peut facilement passer de longues minutes à absorber toutes les nuances qui ressortent. Le travail d’édition est, encore une fois, de qualité. En conclusion, de par son aspect petit conte pour petits et grands, Thierry Joor et Gradimir Smudja offrent un récit qui est un régal pour les yeux et qui met du baume au coeur. C’est simple mais travaillé, et on ne peut espérer que de voir un tome 3 arriver dans le futur ! 

 

Disponible aux éditions DELCOURT dans la collection Le Louvre ou sur Amazon au prix de 9,95€ | Également disponible en numérique sur izneo  | LIRE MON AVIS SUR LE TOME 1

Coffret tome 1 et 2 disponible

En novembre 2018, Joris Chamblain, scénariste du populaire Les Carnets de Cerise, nous dévoilait sa nouvelle série ayant pour décors le musé du Louvre. L’histoire est celle du jeune Milo qui adore traîner dans les allées du musée parisien où sa mère travaille. Ayant toujours été entourée par l’art, il ne peut qu’être ému par toute la richesse qui l’entoure. Après avoir écouté les anecdotes – presque légendes – du gardien, le jeune garçon découvre que finalement il y a peut-être du vrai. Des souris directement arrivés de l’Antiquité se font la guerre depuis des années. Esopse, jeune souriceau va alors se rapprocher de Milo, et se lancer dans une aventure hors du commun. L’Histoire tient une grande place dans le récit, sans pour autant être trop imposante. Les différentes souris que l’on nous présente sont toutes des clins d’oeil à des personnages de l’Histoire, et nous donne clairement envie d’en savoir plus. Ce deuxième volume consiste à nous expliquer le fonctionnement de ce monde, avec une fin qui arrive bien trop tôt. Quelques pages en plus auraient été les bienvenues notamment pour donner un peu plus de peps sur la fin. L’intrigue reste intéressante et les personnages sont attachants, mais on pouvait en attendre un peu plus vu ce que nous avait servi le premier tome. Le dessin de Sandrine Goalec (L’Atelier détectives) est très bon. C’est doux mais dynamique, avec une modernité finement bien menée. Si vous êtes fan de l’Égypte vous serez ravi de retrouver sarcophages et costumes. La colorisation de DRAC (Homicide, Robert Sax) vient finaliser l’ensemble avec efficacité. En conclusion, un tome 2 qui donne de nombreuses informations sur tout ce qui se passe dans ce joli petit monde invisible du Louvre. C’est bon, mais on espère retrouver toute l’action et le sel qui faisaient le premier tome. Quoi qu’il en soit, l’idée et son exploitation, ainsi que les personnages, nous donnent toujours envie de voir la suite.

15 sur 20

2 réflexions sur “Critique BD #024 – Mausart tome 2, Les Souris du Louvre tome 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s