Critique #229 – La première fois c’était quand même plus marrant par Colleen Oakley, Ne te sens pas obligé de me lire simplement parce que je suis morte par Mary Adkins

Quand la tragédie frappe notre vie il est compliqué de voir la situation d’un oeil optimiste. Pourtant, parfois sous le malheur, la tristesse, et le deuil, il existe l’espoir et la célébration de la vie. Dans ces deux romans, Colleen Oakley et Mary Adkins proposent ce concept. À vous de voir si l’aventure émotionnelle vous interpelle.