Critique #235 – À toi pour toujours par Charlotte Levin, L’Autre femme de ta vie par Sandie Jones, Pas de secrets entre nous par Samantha Downing

Amour, secret, fiançaille, famille, belle-mère,… des mots, des émotions et des liens qui se créent pour le meilleur et le pire. Dans les trois thrillers que je vous propose de découvrir ci-dessous, nous avons des personnages qui doivent faire face à des événements qui changeront leur vie à jamais. Dans À toi pour toujours, une femme va s’éprendre pour un homme qui ne va pas l’aimer comme elle l’aime lui, entraînant chez elle un amour obsessionnel et dangereux. Dans L’Autre femme de ta vie, une jeune femme va se marier avec l’homme qu’elle aime mais va se heurter à sa belle-mère qui va tout faire pour empêcher ce mariage quitte à la faire disparaître pour de bon. Et enfin, dans Pas de secrets entre nous, nous avons un couple de tueurs en série, marié avec deux enfants, qui vont commettre des meurtres alors qu’ils mènent une vie sans encombres et ont tout du couple parfait.

asdfgh

Disponible aux éditions HAUTEVILLE ou sur Amazon au prix de 19.50 € | Également disponible au format numérique

Charlotte Levin vit à Manchester où elle dirige une agence événementielle. Elle a toujours eu un faible pour le thriller psychologique, elle le prouve avec son premier romance, À toi pour toujours (If I Can’t Have You) paru en début d’année et qui arrive cette année encore aux éditions Hauteville, pour la version française. L’histoire est celle de Constance, une jeune femme solitaire sans histoire à la vie banale. Son prénom n’est pas anodin, puisque quand elle tombe amoureuse, c’est pour la vie. Le jour où elle rencontre Samuel, le nouveau médecin du cabinet où elle travaille comme secrétaire, Constance s’éprend de cet homme au charme séduisant qui va occupe ses pensées nuit et jour. Elle le guette sans cesse, et ne semble plus pouvoir se passer de lui. Elle développe une vraie obsession pour lui et n’imagine pas son avenir sans lui. Samuel, lui, est simplement en quête d’une agréable parenthèse. Alors lorsqu’il met fin à leur liaison, Constance refuse de se rendre à l’évidence. Commence alors une traque sans relâche qui pourrait très mal finir… À toi pour toujours est le genre de thriller à suspense dont les pages se tournent sans que l’on ne s’en rende compte. Le rythme est très bon, le scénario est bien construit avec des rebondissements convaincants, et l’autrice ne cherche pas à faire dans le sensationnel. Charlotte Levin sait où elle va, et on ne lui demande pas d’en faire des tonnes. La curiosité du lecteur est présente du début à la fin, et on réellement envie de savoir si Constance va définitivement péter les plombs et enterrer son beau Samuel, ou si ce dernier va être sauver pas on ne sait qui. Ce genre de récit amène aussi une curiosité malsaine, mais bon la nature humaine est ainsi faite. L’autrice nous plonge dans les névroses de son héroïne et celles que peut créer le grand amour quand il est poussé à son paroxysme. Ce n’est pas fantaisiste, loin de là, on est vraiment dans le réalisme des sentiments humains et des émotions. C’est un thriller psychologique qui ne se démarque pas forcément des autres, mais qui a le mérite de nous faire passer un très bon moment de lecture, surtout si on affectionne ce genre. Il trouve aussi écho sur certains faits de l’actualité du moment. Le scénario prend son temps, sans trop traîner, sur les moments passés entre Samuel et Constance, les rendez-vous, les moments de séduction, et bien entendu la rupture qui a été le point de bascule de Constance. La plume de l’autrice est fluide, percutante et agréable. En conclusion, À toi pour toujours se laisse lire avec plaisir. Charlotte Levin nous entraîne dans l’engrenage de la folie de l’amour obsessionnelle d’une femme qui se voit berner par homme dont elle attendait l’amour éternel, ou presque. Un thriller psychologique efficace qui plaira aux amateurs du genre, mais aussi aux nouveaux.

17/20

Disponible aux éditions HAUTEVILLE ou sur Amazon aux prix de 8.20 € || Également disponible au format numérique

Sandie Jones est une autrice britannique qui travaille également comme journaliste indépendante depuis plus de vingt ans. Elle écrit régulièrement des papiers pour le Sunday Times, le Daily Mail et la Woman’s Weekly. Son premier roman L’Autre femme de ta vie (The Other Woman) est paru en 2018, a rencontré un franc succès et une adaptation audiovisuelle est en cours. Depuis, elle a publié The First Mistake et The Half Sister. Emily voit sa vie changer le jour où elle rencontre Adam, car ce jour-là, elle est convaincue d’avoir trouvé l’homme de sa vie. Il est beau, intelligent, prévenant, et surtout il l’aime plus que tout au monde. De quoi rassurer celle qui n’avait connu jusque-là que des déceptions côté cœur. Quand il la demande en mariage et lui présente sa famille, leur histoire vire au cauchemar. La jeune fiancée découvre avec effroi et horreur qu’elle a une rivale: la mère d’Adam, qui affiche une hostilité à son égard. Cette belle-mère n’est pas comme les autres, oh non ! Envahissante, manipulatrice, sans scrupules, exécrable. Elle est prête à tout pour empêcher le mariage. Dès lors, une menace pèse sur Emily : jusqu’à quelles extrémités sa belle-mère ira-t-elle pour la rayer de la carte ? Ok, ce roman n’est certainement pas comme tous les autres. Pourtant des thrillers avec une belle-mère envahissante il y en a déjà quelques-uns, mais ici Sandie Jones arrive à sortir du lot. Elle ne transcende pas le genre thriller et romans a suspense, c’est certain, mais on passe un excellent moment. On est dans la case du harcèlement morale, et physique à des moments. La plume de Jones est efficace, elle ne fait pas de fioritures et va directe au but. Elle nous accroche, et l’intrigue est hyper efficace. Il est difficile de poser le bouquin une fois lancer dedans. Les chapitres ne sont pas très loin ce qui permet de nous garder happer. La belle-mère est un personnage sournois et très manipulateur pour le coup. On adore la détester, on jubile de la voir tourmenter la pauvre Emily. Cette dernière on se prend réellement d’affection pour elle, et on a qu’une envie qu’elle défonce à coups de pelle la belle-mère. Et le fiancé ? Bah lui, à part que c’est une tête de nœud qui mériterait aussi un coup de belle derrière la nuque, je ne vois pas ! Il y a un bon côté malsain très délicieux tout du loin qui m’a vraiment amusé ! La fin tient très bien la route, on est content de voir que c’est le cas d’ailleurs ! En conclusion, un excellent roman qui encore une fois ne va pas illuminer le genre et changer les codes du thriller mais qui a le mérite de nous faire passer un merveilleux moment en compagnie d’une belle-mère bien illuminer du cerveau qu’on a bien hâte de voir passer l’arme à gauche et d’une fiancée qu’on a envie de voir heureuse (mais pas avec son fiancé!). Je conseille vivement ce thriller !

Pas de secrets entre nous - Samantha Downing - Hauteville - Grand format -  La Librerit Carouge

Disponible aux éditions HAUTEVILLE ou sur Amazon au prix de 19.50 € || Également disponible au format numérique

Samantha Downing est une autrice américaine vivant à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Son premier roman, Pas de secrets entre nous (My Lovely Wife) est paru en 2019 est a déjà été traduit en plus d’une dizaine de langues, dont le français grâce aux éditions Hauteville depuis juin dernier. Depuis, l’autrice a publié son nouveau thriller, He Started It, qui arrivera certainement très prochainement en France. Le récit de Pas de secrets entre nous est assez particuliers puisqu’il suit un couple de tueurs en séries. Alors non, ce n’est pas comme le couple dans le film Mr & Mrs Smith, non. Eux ils étaient des assassins. Quand Millicent et son mari se rencontrent dans un avion, c’est le coup de foudre. BOUM. Vraiment le coup de foudre. Le cliché quoi. Quinze ans plus tard, ils sont mariés, avec deux enfants, dans un quartier cossu de Woodview, sous le soleil radieux de Floride. La belle vie quoi. Lui donne des cours de tennis aux résidents fortunés, tandis qu’elle est agent immobilier. Un couple modèle que tout le monde jalouse avec des étoiles plein les yeux. Seulement voilà, sous les apparences respectables, ils ne sont pas ce qu’ils paraissent car pour échapper à leur quotidien asphyxiant, ils jouent a des jeux dangereux, de plus en plus dangereux. Dans ce monde trop parfait où on peut mentir et tricher à volonté, il y a des femmes qui disparaissent et qu’on n revoit jamais. Millicient et Tobias, des noms à ne pas oublier, parce qu’avec eux on va en voir des couleurs, mais surtout du rouge en fait. Le plus amusant ici c’est que Tobias, eh bien, il évite de contrarier sa femme et ce qu’elle décide, du coup ça prête à sourire en tant que lectrice. Sa femme il l’aime et il est prêt à quasiment tout pour qu’elle soit la plus heureuse possible, alors il se soumet à ses désires de… découpage ? Millicent est particulière, et surtout très froide. Pas rigide non, mais on va dire qu’il y a plus aimante genre une porte de prison russe, par exemple. Niveau assurance de soi, elle a énormément confiance en elle et ne doute jamais d’elle. Elle manipule sans remords et ne s’en cache pas, et ne semble pas avoir de limite. Il est difficile de s’attacher à elle, et je ne pense pas que l’on puisse y parvenir. Mais psychologiquement il est intéressant de la suivre. Au niveau de leur relation, elle a l’ascendant sur lui du début à la fin ce qui crée une toxicité mais dont le mari ne semble pas avoir conscience. On va découvrir également comment leur plan pour kidnapper des femmes a été mis au point, et pourquoi Tobias semble tout faire pour assouvir ce désir mortifère de sa femme. Bien entendu des problème vont se créer ce qui va engendrer encore plus de problème.Ce qui est dommage dans la narration de Samantha Downing est le fait que nous n’avons que le point de vue de Tobias, et jamais celui de Millicent. La plume de l’autrice est sympathique, il y a assez de suspense pour que l’on se demande comment ils vont se sortir du foutoir dans lequel il se sont mis en mettant les meurtres sur le dos d’un autre tueur. En conclusion, Pas de secrets entre nous est une bonne lecture qui a pour originalité de nous montrer le quotidien qu’un couple de tueurs en série qui tente de concilier vie normale et folie à deux. On se pose pas mal de question au fur et à mesure que les choses se complique pour eux et que la fin approche, et quelle fin… !

15 sur 20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s