Critique manga #350 – Kase-San & Yamada tome 1

Et c’est en cette fin d’année complètement perturbée que je me permets d’installer dans votre quotidien une belle dose de bonne humeur, de couleurs, et de fleurs avec Kase-San & Yamada, la suite directe de Kase-San. Amour toujours, oui, mais cette fois le rendez-vous est pris à Tokyo pour nos deux chéries que l’on aime fort! Une lecture qui vous décroche un sourire, sans en douter !

Disponible aux éditions TAIFU dans la collection Yuri en vente sur POINT MANGA au prix de 7.99 € || LIRE MON AVIS SUR LA PREMIÈRE SÉRIE KASE-SAN

Sans titre 1

Merci à Grégoire et l’équipe pour la confiance


Kase-San & Yamada est la suite directe de Kase-San, publié précédemment chez Taifu Yuri en 5 tomes [mon avis ici], toujours par Hiromi TAKASHIMA. Dans la  »première saison » on faisait connaissance avec deux lycéennes, Kase et Yamada. La première était une sportive assez populaire mais très simple dans sa manière d’être, alors que la deuxième était la préposée aux fleurs un brin timide mais adorable. Dans ce premier tome de la toute nouvelle saison, nous les retrouvons dans leur nouvells vie d’étudiantes à Tokyo. Yamada est dans un établissement spécialisé dans l’horticulture, tandis que Kase est dans une fac de sport. Elles vont devoir s’adapter à leur nouveau quotidien d’étudiante, trouver du temps pour faire vivre leur relation, tout en nouant de nouvelles amitiés.

Comme pour sa première saison, la mangaka continue de nous régaler avec ces deux jeunes filles aussi différentes l’une et l’autre mais totalement complémentaire. L’assurance de Kase n’est pas forcément aussi évidente quand on apprend à la connaître, et l’innocence de Yamada devient aussi une force. L’ambiance continue d’être merveilleusement feel-good et on ne demande pas à ce que cela change. Quand on sent qu’un peu de drama peut venir chambouler l’entente du petit couple, Hiromi TAKASHIMA choisit judicieusement de privilégier le dialogue pour les quiproquos ne s’éternisent pas. Dans ce deuxième tome, nous faisons la connaissance de nouveaux personnages comme une camarade de Yamada, du nom de Yoshimura, dont l’adolescente est très fière d’avoir réussi à s’en faire une amie toute seule. On sent que les deux sont aussi guillerette l’une que l’autre, et on s’amusera de les retrouver dans une sorte de soirée rencontre sans trop comprendre. De son côté, Kase partage une chambre sur le campus de la fac avec Fukami, une jeune femme énigmatique que l’on est curieux de connaître d’avantage… je n’en dirai pas plus la concernant.

© 2017 Takashima Hiromi, Shinshokan

Si globalement l’ambiance reste la même, on sent que la mangaka a fait avancer ses personnages dans leur chemin de vie, et dans leur façon d’être. Yamada qui arrive à sortir de sa timidité et qui devient de plus en plus indépendante, Kase qui entre en phase avec ses émotions et va rapidement montrer qu’en amour Yamada lui a bien plus que volé son cœur. Le dessin est simple, mais tellement joli. C’est bien exécuté, ça respire la positivité dans ses cases, les personnages sont expressifs, et amusants. Nous avons même le droit à tout un chapitre où Kase nous met le feu tellement elle est d’une élégance à en faire tomber tout le monde à la renverse. Du côté de l’édition, Taifu Yuri nous offre un très beau travail, et comme pour la première série la traduction est toujours de Guillaume Draelants (La Petite faiseuse de livre, Mai-Ball !)

En conclusion, ce premier tome de Kase-San & Yamda ravira les fans de la première saison qui seront ravies de retrouver notre petite couple chouchou. Une lecture rayonnante, avec une atmosphère toujours aussi entraînante et feel-good, avec des personnages qui entre dans une maturité qui promet d’être intéressante à suivre. Et si vous n’avez pas encore découvert ce titre, je ne peux que vous recommander de laisser entrer ce beau soleil dans votre quotidien, vous ne serez pas déçu. Vivement la suite en 2021 !

18cdc

2 réflexions sur “Critique manga #350 – Kase-San & Yamada tome 1

  1. Je ne connais pas Kase-san, donc je rajoute la série dans ma wish-list, car on a bien besoin, en ces temps troublées, de lectures « doudou », qui font du bien et réconfortent! Et si j’accroche, je poursuivrai probablement avec cette suite qui a l’air bien sympathique! Merci! 😀

    J'aime

  2. Je me suis arrêtée au premier tome de Kase-San, il faut donc vraiment que je rattrape mon retard sur cette série ^^ j’ignorais qu’on entrait dans une nouvelle ère avec nos héroïnes, je trouve ça sympa de les faire passer à l’université 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s