Critique manga #372 – Killing Stalking tome 1

Les apparences sont (parfois) très trompeuse. Quand quelqu’un sourit que cache-t-il au reste du monde ? Serait-ce de la sincérité ou bien du mépris déguisé ? Entre amour et obsession, Killing Stalking présente deux personnages radicalement opposés. L’un porte un masque en société pour cacher sa perversité et sa déchéance, tandis que l’autre n’est que soumission et peur.